Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/11/2020

Jean Luc Mélenchon propose sa candidature pour l'élection présidentielle de 2022. "Nous sommes pour"

Jean Luc Mélenchon propose sa candidature

pour l'élection présidentielle de 2022

 

https://noussommespour.fr

 

Libre à chacun de se montrer disponible

Tout le monde sait bien que Marine LE PEN est candidate permanente à la suite de son père. Quant à Emmanuel MACRON, il a surgit en l'été 2016, depuis « le sein » du gouvernement HOLLANDE, il utilise à fond la fonction présidentielle pour occuper les espaces médiatiques, du grand débat, au quotidien des déplacements et déclarations présidentielles.

Que deviennent ils ? Que deviendront ils ? Nos supputations importent peu.

 

L'alternative doit par contre exister.

124395876_1240184879707988_8362504889238995159_o.jpg

Responsable est celui ou celle qui exprime, haut et clair, cette disponibilité.

La présidentielle est rendez vous pour l'incontournable débat public permanent et pour la construction d'un rassemblement de premier et de second tour.

 

Pourquoi ne serait il pas autorisé, dès ce mois de novembre 2021, d'avoir 2022 comme balise du cap à suivre?

L'histoire ne s'arrêtera pas en 2022 et elle n'est pas suspendue en cette fin d'année 2021.

Dans le fil des années, il n'est pas responsable de ne vouloir progresser que dans les quelques mois qui précèdent un rendez vous électoral.

 

 

La mobilisation pour la lutte contre le covid ne saurait interdire l'analyse du passé, du présent et surtout la construction, dès maintenant, pour ce jour et pour l'avenir.

Oui ! La lute contre le coronavirus COVID 19 doit mobiliser chacun et surtout les institutions et les responsables politiques. Pour cela, notamment, nous mesurons bien que l'enjeu d'une planification est stratégique pour l'action publique, en matière sanitaire comme pour la bifurcation écologique et tous les domaines de l'action publique.

 

 

Le débat politique ne doit pas être confiné.

En tout cas, au parlement , comme dans le pays, le débat politique, est plus que nécessaire . Il ne saurait être confiné, que ce soit au parlement ou dans tout autre lieu où le débat public et politique doit prospérer.

 

Sur la France entière un groupe de députés particulièrement offensif et constructif :

 

https://lafranceinsoumise.fr/actualites/lactu-des-parleme...

 

Les observateurs du parlement mesurent bien la collaboration réelle du travail mené par les député.e.s LFI avec le groupe communiste.

 

A Vitry, est présente une députée du Val de marne qui ne ménage pas son engagement :

https://www.youtube.com/c/MathildePanotFranceInsoumise/videos

https://www.facebook.com/MathildePanotFI/

https://twitter.com/mathildepanot

https://lafranceinsoumise.fr/les-parlementaires-de-la-fra...

 

Et, au parlement Européen, une délégation en pointe

https://lafranceinsoumise.fr/category/actualites/nos-parl...

 

 

Au delà de 2022, se rassembler pour des réponses écologistes sociales et citoyennes aux urgences sociales et planétaires….

A la base, et vers 2022 ainsi qu'au delà ; ce qui est indispensable, c'est une plate forme programmatique et une démarche globale en commun et d'adhésion positive. Cette dynamique doit se manifester pour la présidentielle de 2022 et pour l'élection de député.e.s, immédiatement après. Telle est la démarche.


Au delà du programme « l'Avenir en commun » proposé en 2017, dont l'actualisation est permanente. Une démarche écologiste, sociale et citoyenne de rassemblement est en construction.

Tel est le débat ouvert

 

 

« Ce programme a déjà rassemblé sept millions de voix et 19,5% des suffrages en 2017. Il répond au besoin de r

upture avec l’irresponsabilité

écologique et sociale qui domine aujourd’hui notre pays.

 

Il a été mis à l’épreuve par trois années de batailles sociales et p

arlementaires. Les 17 députés insoumis, les 6 députés européens l’ont transformé en propositions de loi, en amendements et en plans d’action. Au début de la crise sanitaire, il a servi de base au collectif insoumis pour proposer une réponse complète et cohérente déclinée en 11 propositions de loi et 5 plans.

Aujourd’hui, nous le remettons en discussion. »

AEC 1.PNG

https://noussommespour.fr/programme/

Face à la crise démocratique, convoquer l’Assemblée constituante de la 6e République

Face au chômage et à l’urgence sociale, partager les richesses, mettre au pas la finance

Face à la crise climatique, la planification écologique

Face à la crise européenne, sortir des traités européens

Face à la guerre, instaurer l’indépendance de la France au service de la paix

Face à la grande régression, choisir l’objectif du progrès humain

Face au déclinisme, porter la France aux frontières de l’Humanité

 

Allumer la lumière ...

(Quelques mots incompréhensibles ;-)

(c'est bien préférable d'allumer la lumière que de décider de l'éteindre…

Ceux qui connaissent mon impertinence dégusteront peut être cette mauvaise référence...

Allumer la lumière, c'est bien sur bon pour le moral, c'est surtout utile.)

 

Nous sommes pour.PNGJean Luc Mélenchon propose donc sa candidature

pour l'élection présidentielle de 2022

 

( https://noussommespour.fr )

 

Cela permet donc que le débat et le rassemblement se construisent

sur des contributions programmatiques claires.

 

En avant !

 

 

 

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.