Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/06/2015

Histoire de métro à Vitry. Ou comment une gare peut s'inventer des excuses pour défigurer le parc du Coteau en centre ville...

Note actualisée au mardi 23 juin à 8h30

Je suis passé à la réunion qui se tenait ce lundi 22 juin au soir en Mairie. Elle était à l'invitation de La Société du Grand Paris ( SGP)

La SGP présentait l'état d'avancement du projet de métro, des gares, des puits d'aération et d'évacuation situés au maximum à 800 m de chaque station à VITRY.

Les "salons" de la mairie étaient pleins. La participation était nombreuse.
Je passerai sur les interventions du duo municipal, le maire et l'un de ses adjoints (également président de la Semise et président de la communauté d'agglomération Seine Amont).

Je ne vais pas faire un compte rendu exhaustif...

;-( A ce stade, je serais tenté d'ironiser sur le Roi KONG (agence d'architectes KING KONG qui a dessiné le projet de gare pour Vitry centre) qui voulait détruire des arbres sans avoir bien réfléchi à la fonctionnalité de la gare souterraine et sans savoir comment les replanter sur la caverne qu'il souhaite construire à la va vite, en surface, sans comprendre que le souci est d'aller rapidement dans les profondeurs vers les quais d'une station située à plus de 100 m de l'avenue...et à près de 30 m de profondeur;-(

Parmi les nombreuses questions survolées ce lundi, je me contente donc d'évoquer à nouveau la simple question de la gare du centre ville.


Ceci, en complément de la note publiée hier, je soulignerai que l'entrée de l'accès à la gare a été évoqué mais qu'aucune vue n'a été montrée pour expliquer l'aménagement des quais. C'est pourtant là que les voyageurs patientent...Ils ne restent pas plantés devant l'entrée du métro.

La beauté d'une station de métro, ne réside pas dans son entrée, même s'il est préférable qu'elle soit sympa...Cette beauté réside dans la qualité des circulations,  des décorations, dans son entretien et sa propreté.

Ce qui intéresse les voyageurs, n'est ce pas la facilité de correspondance entre deux modes de transport collectif? Que le trajet se fasse à pieds ou en fauteuil roulant, pour les personnes à mobilité réduite ou non , une gare de correspondance doit être belle mais aussi clairement fonctionnelle.

Sans titre.jpgIl est sublime de constater que la "tribune " de la réunion de lundi n'avait pas en tête la distance entre l'axe de la Rd 5 ( le bus en site propre et le futur tram) et les quais... plus de 100 m! Ils expliquaient que l'entrée de la gare serait en bordure d'avenue, ignorant la réalité d'un trajet à faire quotidiennement en direction des quais ou depuis ceux ci.

Au demeurant, à ce stade, je constate qu' une seule sortie est prévue sur la rue Robespierre ...alors même que les grandes stations de métro ont souvent deux accès au minimum.

 

Alors pourquoi ne pas concevoir une descente immédiate et progressive (Tapis roulant par exemple) vers les quais. Ceci plutôt que ce parvis couvert à moitié et parcouru deux fois par jour au milieu d'une caverne trouée en son plafond...

Cette descente doit être dans un cadre agréable mais, est il nécessaire de jouer ainsi avec les ouvertures et les volumes en surface?

metro vitry parvis couvert.jpg

Il a été présentée largement la photo ci après. Elle est à ce jour non reprise par la presse municipale, non montrée dans l'exposition du Mac Val mais par contre mise en valeur dans la revue "Beaux arts".

Voici ce que cette revue explique dans une brochure diffusée au Mac Val. Elle tient des propos lyrique avec le "charme" inimitable du discours sur les œuvres architecturales par ceux qui n'y vivront pas :

"A proximité immédiate du Mac Val, du Théâtre Jean Vilar et de la médiathèque, la future gare de Vitry centre s'inscrit dans un tissu urbain des plus denses. Seul terrain non construit, ce parc du Coteau, où la vile prend l'air. Le quatuor bordelais d'architectes King Kong s'est alors saisi d'un quart d cet espace vert, sans pour autant altérer sa fonction "respirante". Ils ont conçu à l'extérieur, une entrée de gare façon voute de béton ondulante qu'on aura trouée d’ouvertures vers le ciel. Sur son toit, un revêtement végétal, de sorte que le piéton pourra l'arpenter comme une petite colline. Pour pénétrer dans les entrailles du sol, les architectes on tenu à scénographier la descente en imaginant des parois "de matière brute tellurique". En générant des confusions entre dehors et dedans, des ténuités entre sol et sous sol, King Kong va livre un bel exemple d'anti-bâtiment.

IMGP0037.JPG

IMGP0033.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Il s'agit en réalité du parvis initialement annoncé mais maintenant couvert d'un toit ajourée et exposé à la pluie, au soleil et aux vents. Les questions des feuillent mortes et de l’écoulement des eaux pluviales ont été évoquées lundi soir...

"La tribune" de la réunion a reconnu qu'elle ne savait pas si les arbres dessinés pourront réellement pousser et prospérer, ou même simplement subsister. L'architecte, tout King KONG qu'il soit, a du oublier qu'il fallait de la terre et du soleil....Il doit savoir escalader les immeubles par contre il a perdu tout sens de la végétation...

metro vitry descente.jpg

Quant à la descente monumentale en sous sol, elle n'est pas un programme, en soit, au regard du chemin à parcourir de l'axe de la RD 5 aux quais du métro

 

 

IMGP0029.JPG

Sans titre.jpg

 

En tout cas, les intervenants à "la tribune" devraient revoir leur évaluation des distances qui seront à parcourir entre les quais du métro et les stations du site propre. Ils ne semblaient pas avoir bien mesuré la question. Ne faudrait il pas par exemple un ou plusieurs  tapis roulant adaptés aux poussettes ou fauteuils roulants et descendant progressivement vers le sous sol. Ceci au lieu de faire porgresser à l'horizontale sous la voute précitée.

Dire cela, ce n'est pas pour contester la localisation des quais. C'est simplement souligner où est la priorité: faciliter les correspondances..

S'amuser avec une caverne aux formes sublimes mais qui prendra l'eau et le vent ou plutôt concevoir une circulation efficace pour les usagers ......ainsi que les visiteurs du parc du COTEAU?

 

En clair la photo ci dessous déjà largement diffusée était hier à l'esprit de tous. Mais, à la fin de la réunion,  nombreux étaient ceux qui constataient qu'ils avaient été induits en erreurs tellement  ils pensait que la descente en profondeur était rapide et l'entrée visible de la rue  mais peu invalidante pour le parc.

Au lieu de cela ils découvraient un parvis  sans fonction particulière à ce jour, si ce n'est de faire un effet visuel coté rue.

vue extérieure.jpg

Au demeurant ce parvis couvert (mais ajouré) sera t il la gare ou l'avant gare?

Une fois la réunion achevée, de manière informelle, un représentant de la SGP a semblé dire que le parvis sera clos quand le métro ne fonctionnera pas...Alors quid des accès du parc reconstitué? Quid de la grille monumentale existante. Le parc a t il besoin d'un mur de plus , fut il présenté à l'origine tout de blanc dessiné?

 Résultat de recherche d'images pour "vitry parc du coteau"

 

Le devenir de la clôture si typique du parc du Coteau a été posée. Visiblement la "tribune" l'avait oubliée. Ils ne savaient où elle est situé ni qu'en faire.

En cliquant sur le photo suivante, vous accéderez à un album...qui, souhaiterons le, ne sera pas de souvenir:

La tribune a bien reconnu que ce parc était magnifique. Promesse a été faite qu'il serait restitué en l'état.....

Comment croire une telle promesse quand la grille disparait, qu'est mis en place un mur en serpentin, geste jeté sur le papier par l'artiste mais structure faisant peu de cas du passé, de l'originalité du site qui se voit transformé en terrasse ajourée de nombreux puits.

Reprenez donc  vos crayons, revoyez la copie, organisez des déplacements de qualité pour les usagers, vers les quais du métro et depuis le site propre de transports en commun et le futur TRAM. Veillez à ce que la correspondance soit aisée et confortable. Concevez ce que vous pouvez en sous sol, y compris des salles de concert ou tout autre évènements .

Mais veillez à ce que le jardin ne soit pas suspendu et qu'il retrouve son charme en cohérence avec un site historique auquel les architectes des monuments historiques doivent porter attention en cet espace historique de Vitry, à proximité de la bibliothèque qui est en partie classée.

11/06/2015

Vitry sur Seine , vendredi 12 juin:Hollande à Vitry, les syndicats appellent à un rassemblement

Pour que Hollande prenne la bonne direction, il ne faut pas attendre le métro.

Un rassemblement intersyndical est proposé pour marquer le coup!

communique_commun_ud_12_juin_2015.pdf

 Source:

http://www.cgt94.fr/spip.php?article1339l

 

28/04/2015

Métro de rocade, ligne 15, des retards inquiétants sont annoncés

Je m'associe pleinement aux premières réactions exprimées notamment par le président du conseil départemental pour s'inquiéter vivement des retards annoncés dans le calendrier de réalisation de la ligne de métro N° 15.

http://www.societedugrandparis.fr/actualite/la-ligne-15-s...

Par ailleurs, ceux qui ont suivi les notes que j'avais publiées lors des débats préparatoires au projet de métro de rocade (Ligne15), ont à l'esprit les inquiétudes que j’exprimais de voir le projet de ligne 14 Tolbiac, Villejuif Orly, progresser plus vite que la ligne de rocade (Ligne 15)

Il est annoncé que la ligne 15 ne serait en service qu'en 2022, au lieu de2020.
La ligne N° 14 est, quant à elle, toujours annoncée pour 2023 /2024

Je n'avais pas manqué de souligner combien c'était la ligne 15 qui était "révolutionnaire" en raison de son tracé qui permettait des trajets Est Ouest.

Prolonger des lignes depuis PARIS vers la banlieue (ligne 14) est le mouvement historique de réalisation des transports en commun en Ile de France. C'est le mouvement classique et traditionnel.

Je crains sincèrement que la ligne 15 passe après, bien après...

Réaliser des liaisons transversales inter-banlieues est par contre clairement novateur et utilement structurant.

Soyons vigilants, soyons pressants.

Sans attendre formulons l'exigence que les lignes de bus Est Ouest se développent. C'est une nécessité pour notre ville quand il s'agirait de rejoindre par exemple les Ardoines à la RD7 et le tram existant. C'est également un besoin pour relier le secteur du COTEAU MALASSIS au métro de la ligne 7 mais également à la gare de RER de Virry "centre" (port à LANGLAIS).

 

20/02/2015

Elections départementales des 22 et 29 mars prochain

A l'initiative de "la Fabrique",

une rencontre avec les candidats de la

" Dynamique Citoyenne, sociale et écologique " engagée à Vitry sur Seine avec le soutien de la Fabrique, d'EELV et du Parti de Gauche:

Ce vendredi 20 février

19h – 21h,

salle du Chateau,

6 rue Montebelllo

à Vitry sur Seine

"Les élections départementales ça nous concerne. L’aide sociale, l’aide aux transports,  la petite enfance, les collèges, la politique culturelle et sportive…en val de marne, les élus de gauche ont agi efficacement pour améliorer le quotidien. La diversité de ces élus, la place active des élus écologistes et citoyens a permis de porter une attention forte aux questions sociales et écologiques : l’ordinateur pour les 6e, l’introduction du bio dans les cantines, Planète Lilas, la transition énergétique......."

"La droite qui rêve de remporter le département ne supporte pas cette politique sociale. Et la diversité des élus de gauche est menacée par le sectarisme de quelques communistes qui ont empêché un accord départemental ouvert à toute les forces de gauche....."

LA politique c’est pas forcément triste, on partagera boissons et petits plats que chacun apportera.

30/01/2015

Une candidature de l'Ile de France pour les jeux Olympiques de 2024? à voir.. Vitry les Ardoines: Village olympique? Expression d'un grand septicisme

 http://94.citoyens.com/2015/jo-2024-un-village-olympique-...

Une fois encore, l'appel à la vigilance est de mise.

Je ne me prononcerai pas ici sur la pertinence d'accueillir ou non les jeux olympiques en Ile de France...

Ce qu'il convient de bien penser c'est la question de l'équilibre d'un territoire global ( la France, l'île de France, le Val-de-marne) et en son sein l'équilibre d'une ville et de ses quartiers. 

Vous le savez, vous qui lisez ce blog, Vitry a un déficit spectaculaire entre le nombre d'emplois situés sur zone et le "nombre d'actifs". Le dernier PLU a décrit une "résidentialisation" croissante ( Ville dortoir en langage simple).

Cela est notable pour notre ville à l'opposé d'une ville comme IVRY qui a une situation  équilibrée entre nombre d'emplois et d'actifs.

Accueillir un village Olympique, c'est construire en masse des logements. Cela peut paraitre séduisant au regard de la demande de logements sur notre ville, dans le Val de Marne et en Ile de France.

Mais, la question est de connaitre quel type de développement économique est simultanément programmé mais surtout mis en œuvre. Toujours précipiter la construction de logements et reporter à plus tard des activités économiques denses en emplois, c'est accroitre le déficit évoqué plus haut.

Il n'est pas satisfaisant que l'aménagement de l'Ile de France densifie Vitry en population, et perdure dans un type d'urbanisation qui conduirait à ce que les vitriots continuent d'aller toujours loin pour travailler, quelques soient les transports nécessairement modernisés et développés.

Vitry et les vitriots n'ont pas intérêt à se contenter d'une médaille d'or en nombre de logements construits si la ville et ses habitants sont délibérément écartés de la dynamique de développement d'emplois diversifiés et suffisamment denses pour combler un déficit qui est particulièrement ségrégatif sur le plan spatial.

Il faut

  • Que l'Etat, notamment avec les grandes entreprises publiques présentes sur la Ville (EDF et SNCF) s'engage...
  • Que l'Ile de France soit impliquée dans cette démarche. Toutefois elle résonne trop sur des territoires de grande dimension. Vu de la rue Barbet de Jouy (siège du Conseil Régional) Vitry est noyée dans son déficit d'emploi, au regard de territoires comme ceux d'IVRY ou du pôle Orly Rungis. Ce dernier est dans toutes les bouches des décideurs.
  • Que l'EPAORSA (Etablissement Public d'aménagement) joue un rôle de rééquilibrage par quartier au lieu de se contenter des moyennes sur l'ensemble de son secteur géographique d'intervention. Ce n'est pas parce que "ORLY RUNGIS" croit en nombre d'emplois que Le territoire de l'EPAORSA se développe...

Assez de belle phrases et de gargarisme avec des mots comme "ville complète", alors même que la ville s'enfonce dans son déficit avec un nombre d'emploi qui augmente moins vite que le nombre d'actifs!

Il devient urgent que le conseil municipal s'empare réellement de cette question.

06/10/2014

Devenir du Parc du Coteau, C'est maintenant que le débat doit être public. Il n'est pas possible d'attendre!

Samedi et dimanche dernier se tenaient, dans le parc du Coteau centre ville , les rencontres appelées "les mains vertes"...

Une exposition présentait différents sites de la ville avec des photos représentant un avant et un après... C'est à dire maintenant!
Il manquait "le maintenant et le demain" de l'entrée du Parc du Coteau. J'en ai aimablement fait la remarque à la personne qui tenait le stand.

Il devient urgent que les projets soient présentés et débattus en conseil municipal et que les échanges soient publics , ouverts à chacun.

Le Métro et le TRAM?... Oui! Au plus vite...Mais en respectant le parc du coteau dans sa façade située sur l'avenue Robespierre.

http://bertrandpotier.hautetfort.com/album/le-parc-du-cot...

http://bertrandpotier.hautetfort.com/le-devenir-de-l-entr...

 

19/07/2014

Vitry au coeur de la métropole urbaine de PARIS... ou en marge.

Il va falloir que  Vitry fasse preuve de clairvoyance et d'autorité pour le calendrier de réalisation des nouveaux transports en commun

Je suis inquiet sur les délais de modernisation du site propre  de transports en commun sur la RD 5 ( porte de Choisy Orly) .

Veillons à ce que la complexité du projet sur Choisy et Thiais et la localisation du dépôt de Tram vers Orly, n'entraîne pas un retard de calendrier pour la modernisation de cet axe.
Enfin il importe que la période de chantier n'entraine pas des perturbation considérables pour les usagers!

Avec l'accélération du calendrier pour la ligne 14 Kremlin Bicêtre, Villejuif, l'Hay Orly, ( livraison 2024), je crains que le projet de métro en rocade ligne 15 ( via Vitry) ne prenne lui du retard. ... Cela va être à suivre.

 

Enfin , Vitry s'est noyée en acceptant que l'OIN Seine Amont se dilue vers Orly et Rungis, Soyons attentif à ce que l'équilibre emplois / actifs de notre ville progresse réellement au risque d'enfoncer notre ville dans une fonction de ville dortoir. Ce paramètre doit être également suivi avec attention.

29/06/2014

Quel débat en conseil municipal sur l'Enquête publique tram T9, RD5, débattons largement du projet de tramway...

L'honneur du débat politique est de laisser place à la réflexion collective et de permettre la confrontation pour aboutir à un intérêt général qui ne soit pas timoré.

Je suis convaincu que le droit de vote ne suffit pas; Le droit au débat contradictoire est une priorité...

J'ai déjà eu l'occasion de questionner afin de nourrir le débat sur ce sujet stratégique:

http://bertrandpotier.hautetfort.com/archive/2014/06/03/t...

A delà de ces observations qui portent essentiellement sur

  • l'exigence que le chantier ne génère pas de perturbation du trafic des transports en commun sur cet axe pendant le chantier
  • l'inquiétude que l'aménagement du parc du Coteau soit mis en cause par la station multimodale T7 et métro de rocade du Grand Paris.

J'ajouterai que doivent être relevées les observations qui tendent à remettre en cause le principe même du choix de la technologie du TRAM. Elles me paraissent délicates et risquer de priver notre ville d'un mode de transport moderne et en mesure d'offrir un confort particulièrement élevé. sur un axe rectiligne.

L'attention doit porter sur l'exigence que la pose de rails n'entrave pas la possibilité de faire circuler plusieurs type de transports collectifs sur ce site propre. De ce fait il importe que le revêtement conserve bien une possibilité de roulement par des bus.

Cela est stratégique pour la conduite du chantier afin d'éviter des ralentissement sur la ligne au cours de la réalisation du Tram. Cela est également déterminant afin de permettre la circulation de bus qui seraient transversaux comme le 132, 180 ou 323, mais qui pourraient circuler en partie sur cette emprise. La végétalisation du site n'impose pas de poser des revêtements végétaux qui ne sont que très superficiels.

 

Un coup d'œil sur le site de l'enquête publique apporte des éclairages et observations intéressantes

http://www.enquetes-publiques.com/Enquetes2?RLIRE=EP14028

 

Il me parait en conséquence utile de compléter les observations précédentes

 

La question des fréquences annoncées est un grave sujet de préoccupation. Si des rames de tram sont mises en service et que cela diminue les fréquences en pointe comme en heures "creuses" l'amélioration de la qualité de service sera douteuse.

La place réellement accordée aux pistes cyclables et notamment à proximité de PARIS est un enjeu.

La prolongation vers la place d'Italie est posée de manière pertinente

La desserte de l'aéroport d'ORLY est également évoquée à juste titre. C'est bien un enjeu pour le développement du territoire "Seine Amont"

La question de la cohérence entre les gabarits de lignes T7 et du futur T9....( observation 6) est également essentielle.

Une des questions sensibles est d'avoir toute garantie sur la réalisation du projet sur toute la longueur.

Le fait que le dépôt des Tram soit envisagé à l'extrémité de la ligne, il est possible d'exprimer une inquiétude. Si un quelconque retard est enregistré sur THIAIS et CHOISY, C'est sur l'ensemble de la ligne que le projet prendrait du retard...

Il ne faut absolument pas que les passages piétons soient remis en cause en surface....(observation 111).

La suppression de station actuelles du BUS 183 doit être revue. Il n'est pas satisfaisant que les usagers, en zone dense soient obligés de parcourir des distances plus importantes pour accéder à des arrêts.

La création du Tram ne doit en aucun cas s'accompagner d'une baisse des fréquences y compris en soirée.

Les délais annoncés et élevés en soirée ne sont pas acceptables (jusqu'à 20 mn) 

Espérons que les conseillers municipaux seront attentifs à ces observations partagées...