Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/12/2013

Métro du Grand Paris Express, à quand des garanties écrites pour la préservation du parc du Coteau?

Vous le savez, je n'ai pas manqué d'alerter sur la révision du PLU qui a délibérément déclaré constructible le parc du Coteau dans ses 7 000 m2 (surface évoquée dans le dossier d'enquête publique) situés en bordure de l'avenue Robespierre.

C'est un de motifs de mon votre contre le PLU adopté définitivement ce 18 décembre 2013.

http://bertrandpotier.hautetfort.com/album/le-parc-du-cot...

http://bertrandpotier.hautetfort.com/le-devenir-de-l-entr...

Les inquiétudes que j'ai exprimées n'ont pas donné lieu à réponse.

Par contre, lors de la signature du Contrat de Développement Territorial le vendredi 20 décembre j'ai entendu le président de la Société du Grand Paris (SGP), parler de la station "sous le parc du Coteau". Serait ce un engagement que celui ci sera préservé dans son intégralité et sa spécificité? En tout cas je n'avais pas entendu cette expression jusqu'à présent. Il ne faut pas se laisser induire en erreur de compréhension.

Les premières esquisses de la station projetée par la SGP  laissent en effet apparaitre un parvis monumental qui transformerait  totalement le cadre de la partie Est de ce parc si utile à l'équilibre du secteur.

Les paroles s'envolent , seuls les écrits engagent un peu plus.

A ce jour le PLU autorise des constructions de grandes dimension. La ville ne s'est pas protégée. Elle aurait pu adapter le PLU sans céder à une déréglementation débridée qui laisse la porte ouverte à des projets démesurés ou qui simplement mettraient en cause le caractère boisé de cette partie du parc.Dans 6 ans, quand le chantier aura eu lieu, qui sera présent pour faire respecter de quelconques propos entendus au détour d'une intervention.

Il faut des engagements clairs de la SGP ainsi que de la ville pour revenir au classement des  5 à 7 000 m2 affectés par le chantier. Il faut exiger que ces surfaces retrouvent, à l'issue des travaux, leur destination initiale et leur charme si essentiel pour le centre ville.

20/12/2013

Signature du Contrat de développement territorial: ce 20 décembre

http://94.citoyens.com/2013/signature-du-contrat-de-devel...

Voici le commentaire que j'ai proposé en réaction à l'article publié à ce sujet sur le site indiqué dans le lien ci dessus.

Bien entendu, cette signature du Contrat de développement du territoire peut être l'apparence d'un grand moment.

Certes, les 65 fiches actions peuvent alimenter le débat, la réflexion et la prospective. Cependant ouvrons les yeux .

Le territoire concerné ( VITRY ALFORTVILLE CHOISY) a un déficit d'emploi. Cela n'intéresse pas, il n'y a pas d'objectif chiffré, dans ce domaine, contrairement à d'autres CDT!

Les objectifs déclinés sont en terme de logement. C'est bien, mais le déséquilibre entre emplois et logements va s'accentuer.

L'opération d'intérêt nationale est "collée" dans les lenteurs d'un partenariat curieux entre la ville et l'EPAORSA. L'Etat s'engage sur la fermeture du dépôt pétrolier mais c'est bien le minimum pour 2020 afin que le métro circule... Quels engagement de l'Etat et d'EDF pour développer le site en emplois au delà de centrales électriques modernisées? EDF et la SNCF, entreprises dans lesquelles l'Etat est impliqué, devraient s'engager pour développer des activités et des emplois  dans les domaines de l'energie et des transports! Au lieu de cela le secteur reste pour des années, un lieu de servitude pour des fonctions support.

Quant aux transports , le catalogue de projets est remarquable mais il se contente de reprendre des engagements déjà actés par le Conseil Régional et le Syndicat des Transports d'Ile de France.

Que dire de la fiche qui évoque une généralisation de la collecte pneumatique des ordures ménagère alors même que le dispositif n'est pas convaincant particulièrement sur le plan financier.

Bien sur, certains éléments sont sympathiques comme l'attention portée aux berges de seine ou, sur Vitry, des orientations nouvelles mais imprécises vers la géothermie.

Sans être trop long... développer un territoire ce n'est pas simplement réaliser un unique franchissement des vois ferrées, projet évoqué depuis des décennies. Le développement d'un territoire ce n'est pas que du béton et du bitume.

Quels projets pour l'éducation nationale? Est annoncé un lycée international, soit. Mais ce sont tous les lycées et collèges du territoire qui doivent bénéficier d'une attention particulière, notamment par le renforcement de l'enseignement des langues du monde. Ils doivent bénéficier de coups de pouce notamment en terme de diversification des filières de bac ou post bac.

J'ajouterai, sur ce blog, que le projet d'éco campus est sympa ... Mais, c'est une initiative privée qui n'est pas assurée.

L'université doit également se développer dans ce qui ne doit pas être un "désert". Le Site de VITRY à CHERIOUX est ouvert à cette perspective. L'UPEC a des volontés, elle doit être encouragée. Silence opérationnel. Ce contrat n'est pas à la hauteur des enjeux. Le contrat de projet Etat Région ( CPER) sera certainement le rendez vous. D'ici là la copie devra être revue et prendre de la consistance. L'aménagement du territoire nécessite une implication publique. Vitry ne doit pas se s'enfoncer dans une logique de ville dortoir, quelque soient les perspectives pour 2040...

18/12/2013

Ne pas louper le train... ;-)

Bravo à chacun  et bien vu le Syndicat des Transport d'Ile de France!

C'est sur la bonne voie....

augmentation fréquence RER C horaires.txt

Vous étiez peut être déjà au courant...;-) 

http://www.jacquesperreux.fr/actualite/ressource-sans-tit...

http://www.alainaudoubert.com/article-la-mobilisation-pai...

29/10/2013

Attention, avez vous repéré la note sur l'enquête publique du métro? Regardez le billet que j'ai mis en ligne récemment.

 

http://bertrandpotier.hautetfort.com/archive/2013/10/20/t...

Elle vient d'être complétée par un diaporama de vues des parcelles du Parc du Coteau qui seront affectées par le chantier du Métro. Il est stratégique d'avoir toutes garanties, une fois ce chantier achevé, que l'état initial soit restauré.... Le parc du Coteau est un des plus beaux sites de Vitry. Est il concevable de le remettre en cause quelque soit le très grand intérêt de la réalisation de cette station de Métro. Est il abusif de demander, une fois les travaux effectués en sous sol, qu'en surface le site soit remis en état comparable. A PARIS, de telles exigences ont été, de manière générale, bien respectées... Une enquête publique est en cours en Mairie. Exprimez vous. Le conseil municipal de décembre sera également un rendez vous avec l'approbation du PLU, à l'issue d el'enquête publique qui s'est déroulée au printemps dernier.

28/10/2013

Le devenir du parc du COTEAU, à l'ordre du jour de l'enquête publique pour le métro du Grand Paris Express...

 

Complément au 30 octobre...

Depuis 1992 je défend le principe d'un métro de rocade qui passerait à Vitry. En 2020 cela peut être une réalité. Il faut simplement que Vitry se fasse respecter...

Rappelez vous quand dans les années 90 certains voulaient construire une 4 voies de circulation du bas de l'avenue du Moulin de Saquet, vers Villejuif, en haut de l'avenue des Malassis...Ce projet a été depuis abandonné.
 

Aujourd'hui ce sont 7000 m2 du parc du coteau qui seraient impactés par le futur chantier du Métro.

Soit.. Mais il est essentiel que cet espace vert de proximité soit restitué après le chantier, en conservant un caractère si remarquable. Ceci, afin de préserver ce joyau au cœur de la vile et des quartiers d'habitat du centre ville. Le métro n'a pas défiguré PARIS. L'exigence doit être identique pour ce que nous avons de cher au sein de notre ville.

 Complément du 28 octobre

Je vous propose d'abord une promenade dans la partie qui doit être affectée par la construction de la station de métro. Il conviendrait que le caractère du parc soit préservé, lors de la restitution du site, à l'issue du chantier

parc du coteauLa maison en bordure de la rue Edouard Tremblay, pourrait très bien être utilisée dans "ses volumes" pour réaliser les équipements utiles en surface...

Voici à droite, le projet  qui est annoncé dans l'enquête publique. Clairement, il me parait inacceptable (ajout du 30 octobre au soir..)!

Et ci dessous, cliquez sur la photo, et gardez à l'esprit ce joyau au cœur de la zone urbaine.

 

 

 

Rappel de la note du 24 octobre 2013

 

Avec l'arrivée du métro du Grand paris express, une station est prévue à Vitry centre

Le projet prévoit que le chantier de la gare soit mené sur une parcelle du parc du Coteau, en bordure de l'avenue Robespierre. Dans le cadre de la révision du Plan Local d'Urbanisme, ce sont environ 7000 m2 qui sortent d'un classement d'espace vert protégé et qui sont intégrés en zone constructible avec un coefficient d'occupation des sols qui autorise des constructions denses.  

Il a été dit que c'était une nécessité pour la réalisation de la station. il suffisait que le PLU autorise tout travaux en sous sol mais exige, une fois la réalisation de ceux ci, que l'espace soit à nouveau rendu à son affectation originale.

Combien de fois ai je dis qu'à PARIS le métro s'est développé sans porter atteinte aux sites remarquables. pourquoi à Vitry ne respecterions nous pas ce principe?

Le devenir du parc du Coteau, Avenue Robespierre, est en débat jusqu'au 18 novembre, avec l' enquête publique du métro du Grand Paris express....

Lors de la réunion tenue mercredi 16 octobre, j'ai constaté que des vitriots, pourtant impliqués dans la vile, n'avaient pas encore réalisé les atteintes programmées à l'encontre du parc du Coteau.

Malgré des tribunes dans le mensuel et des articles dans ce blog, les préoccupations exprimées n'étaient pas encore connues.

Je ne désespère pas. En effet, lors de la réunion précitée,  j'ai pu, par contre, mesurer combien étaient "assimilés" les questionnements relatifs aux investissements considérables engagés par la ville  pour la collecte pneumatique des  ordures Le ménagères....

 

Avec l'enquête publique relative au métro du Grand Paris Express, la question remonte à la surface.

Voici quelques infos pour vous orienter.

tout d'abord sachez que le registre d'enquête est consultable en mairie. toutefois, il faut faire vite jusqu'au 18 novembre...

Sont consultables plus d'un mètre de documents.
Alors quelques précisions

http://www.enquetepubliquelignerouge15sud.fr/dossier-enquete-publique/index.html

il faut se rendre sur le document I 1.11

http://www.enquetepubliquelignerouge15sud.fr/dossier-enquete-publique/Document_I_1_11/

pages 131 et 133 vous voyez les dégâts avec  le parc du coteau dont l'espace boisé classéest diminué de  7340 m2.

Le zonage avec le PLU de 2006,

 

parc du coteau PLU 2006.png

Et voici le PLU en cours de modification et tel que le dossier d'enquête publique du métro le présente

parc du Coteau PLU en revision depuis 2012.png

 Pour mémoire le parc du coteau, vous retrouvez sur la partie Est, l'espace affecté ( de la bordure du pigeonnier à l'avenue Robespierrre:

parc du coteau

Et ainsi est ce plus clair?

 

parc du coteau

 

 

 http://bertrandpotier.hautetfort.com/media/00/01/38974142...

 

  

Reportez vous ensuite à la pièce D, page 91,  pour constater les dégâts.

Le projet retenu par la SGP, et à ce jour non contesté par la ville est préoccupant. Au demeurant, le futur PLU qui doit être  approuvé en décembre a classé le secteur en zone constructible... Nous devons retomber sur nos pattes.

 Nous n'avons pas besoin d'une esplanade monumentale... En fait les architectes des bâtiments de France feront il valoir des observations? N'attendons pas cela.

 

 

http://www.enquetepubliquelignerouge15sud.fr/dossier-enqu...

 

parc du coteau 

Et alors, vous avez confirmation d'une disparition de la partie du parc qui existe actuellement en bord de l'avenue ainsi que de son entrée si originale. Aucune garantie n'est donnée sur une reconstitution du parc en lui même.

http://www.vitry94.fr/la-ville-cadre-de-vie/histoire-et-p...

 

Il convient que Vitry sur Seine soit respectée et que soit assurée la  restitution de l'espace vert qui fait la fierté et surtout le bonheur des vitriots...

En clair, le dossier d'enquête renseigne à peu près sur le parcellaire des terrains affectés dans leur tréfonds ou en surface pour la réalisation de puits, il n'explique pas avec clarté la nature des travaux de surface.
La délibération à venir ( en décembre? ) dans le cadre de la révision du PLU sera un rendez vous pour contester le déclassement de 7 000 m2  de l'espace vert du Parc du Coteau et le classement de cette surface en zone constructible...

Le dossier de l'enquête (pièce D page 90) laisse apparaitre une présentation en trois dimensions de constructions qui supprime le caractère d'une partie conséquente du parc.   La grille monumentale disparait. la végétalisation actuelle est mise à mal et aucune perspective de reconstitution du site n'est envisagé, une fois les travaux de sous sol réalisés.

Aucune précision sur d'éventuelles observations de l'architecte des bâtiments de France, au regard du périmètre réimposé par la partie ancienne de la bibliothèque.

En conclusion, au risque de se répéter,

La création du métro à PARIS a respecté des espaces tels la place de l'Opéra ou la place d ela nation.. L'arrivée du Métro à Vitry doit respecter le cadre et la réalité du parc du Coteau.

Entre l'intérêt légitime de réaliser cet équipement public d'intérêt général et l'exigence de conserver effectivement un site remarquable ou du moins de restituer son état initial à l'issue de stravaux, une équilibre doit être trouvé.

 http://bertrandpotier.hautetfort.com/media/00/01/38974142...

Pour mémoire:

 http://bertrandpotier.hautetfort.com/search/parc%20du%20c...

 

le groupe Front de gauche – Parti de Gauche et Alternatifs, au sein du Conseil régional, a voté contre le SDRIF.

Voici une explication du vote négatif émis par le groupe "Front de gauche – Parti de Gauche et Alternatifs" au sein du Conseil Régional.

 

http://www.frontdegauche-alters.fr/2013/10/non-au-sdrif-2...

En voici un extrait avec lequel je me sens particulièrement en phase au regard de la réalité de VITRY. Quand j'insiste depuis le début du mandat sur l'exigence d'un développement vitriot en terme d'emplois, je pense au SDRIF comme au Contrat de développement territorial!

Cet avis exprime bien une exigence légitime, en terme d'écologie et de socialisme, de refus d'une spécialisation des territoire. celle ci est à l'œuvre depuis des décennies. Le SDRIF ne montre pas une volonté de  développement équilibré des villes, et en leur sein des quartiers, au sein des zones urbaines d'Ile de France. Quant au projet de développement autour de SACLAY, il va à l'encontre du maintien d'activités agricoles de proximité. Il procède d'une spécialisation des territoires au détriment d'un développement territorial équilibré.
Les communes de l'ouest du val de Marne, comme Vitry, peuvent être bien inquiètes. Le développement des réseaux de transport et notamment de rocade est une très bonne chose. Cependant, s'il ne s'accompagne pas d'un développement des implantations de logements sociaux autour des gares et d'une localisation des emplois sur l'ensemble des territoires, nous allons vivre encore plus la logique du "métro boulot dodo"

 

extrait de la note indiquée ci dessus en "lien"

 

"La solution à l’éloignement domicile/travail consiste, dans le SDRIF, à promouvoir les nouvelles lignes du métro automatique, variante du projet du grand Paris-express. Et effectivement les besoins en transports en commun sont réels vu l’état de saturation du réseau existant. Mais cette réponse, le nouveau métro automatique, sonne un peu comme une réponse miracle (vous arriverez enfin à l’heure) alors qu’il faudrait, selon nous interroger le modèle qui contraint des millions de personnes à passer des heures, chaque jours soit dans les bouchons, soit dans les transports en commun, ou les deux… Le nouveau métro automatique ne réduira pas le temps passé dans les transports, car rien n’est dit de la question centrale des distances : en ne faisant pas de la relocalisation des activités par bassins de vie, le point central du futur aménagement de notre région, le nouveau SDRIF ne propose pas autre chose que « d’accompagner » là encore la logique libérale, qui trouve normal d’organiser chaque jour une véritable transhumance de plusieurs millions de salariés, d’un bout à l’autre de l’île de France.

En définitive, l’« équilibre » entre principes affichés et acceptations de grands projets inutiles socialement et dangereux écologiquement font du SDRIF 2013 d’abord un projet en deçà de celui de 2008 ; ensuite en intégrant les objectifs du Grand Paris, projet Sarkozyste, projet libéral, c’est le projet initial qui affirmait quelques ruptures qui a été dénaturé. C’est la raison de notre opposition à ce SDRIF version 2013.

C’est pourquoi notre groupe a déposé de nombreux amendements dont ceux pour demander de remettre en cause les Grands projets inutiles et imposés que sont l’aménagement du plateau de Saclay et du triangle de Gonesse. Sur ces territoires, le SDRIF prévoit d’urbaniser les meilleures terres agricoles de la Région pour construire un centre de recherche de niveau mondial (en déplaçant au milieu de nul part des structures universitaires et de recherche qui existent déjà) et l’un des plus grand centre de consommation et de loisir d’Europe. Nous ne pouvons que regretter que ces amendements aient été rejetés par l’ensemble des groupes de l’Assemblée, alors que certains sont à nos côtés localement pour dénoncer leur absurdité."

13/10/2013

Carte postale "collector" de vitry.

Vous cherchez une carte postale de Vitry?

C'est simple. Sans publicité, à la maison de la presse de Vitry , rue de l'abbé Roger DERRY, vous avez des modèles. Ce n'est pas la profusion mais il y en a une qui risque d'être un "collector"....( dessin de Eric Alard et au prix de 2, 5 €)

Elle représente la grille du parc du Coteau, rue Robespierre. Au moment où se déroule l'enquête du métro de la Société du Grand Paris, en considération du projet annoncé de gare et l'absence de disposition pour maintenir le site, ce document a une certaine saveur.

Sera t elle une carte de vœux tendance?

Vous pourriez l'offrir au commissaire enquêteur?

http://bertrandpotier.hautetfort.com/le-devenir-de-l-entr...

Sans titre.jpg

 

 

02/10/2013

Transports en commun: à VITRY prendre de la hauteur.... avec un téléphérique?

Un conseiller municipal, ne doit pas hésiter à prendre de la hauteur.

Les échanges avec les uns et les autres, l'attention portée aux expérimentations et réflexions menées ici ou là doivent donner des pistes de réflexion et d'action.

Le téléphérique est une technologie, peu couteuse, rapide, et adaptée aux reliefs particuliers et aux espaces "complexes".

La création de téléphériques, en zone urbaine est une solution retenue dans de nombreuses villes du monde entier.

Dans le Val de Marne, des élus se sont regroupés afin de faire appel à cette technologie afin de relier les quartiers excentrés de Villeneuve saint Georges, en passant par Limeil Brévannes, vers CRETEIL (métro ligne 8: le terminus de la pointe du lac).

 

http://94.citoyens.com/2013/televal-le-futur-telepherique...

Il me semble que pour Vitry, et les communes voisines, cette technologie devrait être explorée et retenue.

J'en ai déjà parlé incidemment. Il est temps que le débat se développe. La première fois que j'en ai parlé, c'est lors d'une rencontre avec le maire de Limeil Brévannes, Joseph ROSSIGNOL (le maire).

Il m'expliquait alors que cette technologie pourrait être utilisée également pour relier CRETEIL, "la pointe du Lac, à la gare des Ardoines de VITRY. L'intérêt sera ainsi de renforcer ce que certains appellent un "nœud multi modale" ( Lieu de rencontre de différents modes de transports : train métro, bus et donc téléphérique). Aussitôt, je pensais également à la liaison Les ARDOINES le plateau via le "parc des Lilas" et la RD7 .

J'en ai déjà parlé sur ce blog en octobre 2012.

Voici l'extrait d'une note particulièrement longue:

Il importe également de poser la question de la liaison, en transports en commun, entre  Vitry les ARDOINES et la RD 7 notamment vers le domaine de CHERIOUX, pôle départemental, emploi formation recherche doit être posée, par un tram à crémaillère ou un dispositif combiné en bus et le cas échéant téléphérique en raison d’un relief important et d’emprises à protéger notamment au titre du « parc départemental des lilas ».

 

http://bertrandpotier.hautetfort.com/archive/2012/10/14/r...

 

 

Les téléphériques ont l'habitude de traverser des espaces urbains complexes et des sites naturels...

A Vitry, depuis des années, le concept d'Arc Sud est évoqué pour évoquer le Sud de notre ville et la problématique des liaisons entre la RD 7 et la Gare des Ardoines. Il est stratégique d en epas y déployer uen voirie qui aurait pour fonction de désengorger la A86 et donc de faire un appel de voitures. Il est stratégique que cet axe soit clairement aménagé en "circulations douces".

L'enjeu est  réaliser une liaison opérationnelle EST OUEST située à mi chemin de celles qui existent actuellement:

  • d'une part au Nord, l'avenue du Moulin de Saquet et le débouché à Villejuif Louis Aragon (axe qui sera desservi par le futur métro de rocade).
  • et d'autre part au Sud, l'A86 ou, encore un peu plus au Sud, le bus en site propre: le TVM

L'axe compris entre les Ardoines et la RD7 et son TRAM est marqué par

  • le franchissement de la RD5 (avenue Rouget de Lisle),
  • le relief du coteau de la vallée de la Seine
  • la traversée du "Parc des Lilas", espace vert d'une superficie importante et stratégique en terme d'espaces "naturel".

Un projet stratégique pour les usagers mais également pour le développement de pôles majeurs.

Les habitants du plateau, pour accéder aux Ardoines devront faire un détour en allant chercher le métro à Louis Aragon, via le T7.

De leur coté, les habitants du secteur Sud de Vitry Ardoines, ainsi que ceux du Grand Ensemble Ouest de BALZAC et de Rouget de Lisle, accéderaient plus vite aux Ardoines ou à la RD7.

Une telle liaison donnerait une correspondance entre le pôle des Ardoines et celui de CHERIOUX en bord de la RD7 . Avec une prolongation jusqu'à CRETEIL il permettrait au pole universitaire de CHERIOUX de se développer en lien avec celui de CRETEIL. Le Téléphérique en se situant au sud du Métro de Rocade, permettrais une irrigation optimale du territoire.

Avec le téléphérique, le franchissement de seine serait facilité en complément du pont prévu, dans le cadre de l'EPAORSA, pour le franchissement de la Seine; sans que l'on connaisse, avec certitude, les échéances et surtout les financements de ce projet.

Il conviendrait qu'un téléphérique, en totalité ou sur une partie de cet axe, soit étudié sans délai. Toute autre technologie doit être explorée simultanément, du bus en site propre au tram y compris à crémaillère. Le grand avantage du téléphérique, c'est bien de franchir les espaces avec le mon d'incidence possible sur les emprises au sol. En terme de coût c'est particulièrement intéressant.

Il n'y a pas de solution toute faite.Par contre il faut mener les réflexiona alternatives et préparer l'avenir ne terme de liaisons Est Ouest.

Prenons le temps de la réflexion de scénarios alternatifs. Voilà un sujet d'intercommunalité.

Lorsque j'assumais un premier mandat de conseiller municipal en 1989/1995, j'avais à maintes reprises exprimé mon enthousiasme à l'égard d'une liaison Est / Ouest que le Schéma Directeur d'aménagement et d'Urbanisme d'Ile de France avait esquissée. Rares étaient alors les élus qui s'intéressaient à ce projet. Depuis, les réflexions et les projets se sont formalisés.Avec ce 2ème mandat municipal (2008/2014) s'ouvre la perspective d'un métro de rocade annoncé pour 2020. Vingt huit ans seront passés.

A n'en pas douter, cette réflexion pourrait être un sujet pour les élections municipales de 2014! Quant à une réalisation, il faut que le Syndicat des Transports d'Ile de France (STIF) s’approprie un tel projet. Aux élus locaux d'être persuasifs comme l'ont été ceux de la rive droit de la Seine au sein de notre département.

Les élus de la Communauté d'agglomération Seine Amont (Choisy, Ivry, Vitry) pourraient jouer une rôle en la matière. Une telle liaison qui franchirait la Seine et irait vers CRETEIL (Carrefour Pompadour et au delà), permettrait de donner de l'air à Choisy le roi et aux franchissements de Seine.