Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/02/2013

Pour le Métro à VITRY,: mardi 12 février à 18h30 sur le parvis de l’Hôtel de Ville

Avec deux stations à Vitry, l’une à la hauteur du parc du Coteau, l’autre aux Ardoines, la ligne Rouge nous concerne directement. Ce métro est indispensable. Les investissements nécessaires sont bons pour l’économie et l’emploi.

Avec l’association Orbival, départements, villes, élus, chefs d’entreprises, salariés ou simples usagers, sont mobilisés depuis dix ans pour que ce métro puisse voir le jour. Tout est prêt et balisé pour que ce métro puisse rouler dès 2018.

Cependant, le rapport Auzannet, rendu à Cécile Duflot, ministre des transports, repousse sa réalisation et rogne certaines parties.

Ce n’est pas acceptable !

Ainsi le Conseil municipal unanime, les habitants et les acteurs locaux sont appelés à se mobiliser.

Rendez vous est  donné pour le

mardi 12 février à 18h30 sur le parvis de l’Hôtel de Ville

afin que le calendrier soit respecté et que soit rapidement lancée l’enquête publique sur la ligne Rouge!

27/01/2013

Tribune du mensuel municipal de février 2013

Lors de l'assemblée générale de quartier du centre ville,, je suis intervenu pour expliquer le questionnement que j'ai exprimé, en conseil municipal,  notamment sur la révision du PLU et spécialement sur les choix retenus pour la part Est du Parc du Coteau...

Que de réactions: et d'agitation.

Un peu de calme et de sérieux. Si être membre du conseil municipal c'est se taire sur les sujets en débat, alors il y a escroquerie!

Alors voici, en bleu, le texte de la tribune à paraitre

Le débat politique mérite mieux .

 

Le devenir du Parc du COTEAU

J'appelle votre attention sur le devenir de 5000 m2 du Parc du Coteau, à l'entrée située avenue Robespierre.

Le projet de PLU, arrêté en conseil municipal du 19 décembre 2012, comprend des modifications  inadaptées et n'apportant pas des garanties suffisantes pour l'avenir proche. Pour le projet de métro de la « Société du Grand Paris », le choix a été fait de prévoir le chantier de construction de la gare de « Vitry Centre », sur la partie Est du Parc du centre ville. Ceci, afin de perturber le moins possible le centre ville pendant le chantier. Mais, il ne faut pas, à cette occasion, mettre à bas, définitivement, la partie orientale du Parc

L'espace s'étend de l'avenue Robespierre jusqu'à l'ancien pigeonnier. Il comprend l’espace de jeu attenant à ce bâtiment. Il est déclassé de N ("espace boisé classé") à UB. Or, une zone UB, autorise des constructions denses...

A noter: l'espace concerné, relève dans sa totalité, comme d’ailleurs l'ensemble du « parc du coteau », d’un périmètre de protection des monuments historique.

Il fallait faire évoluer le PLU pour autoriser, en sous sol, tous les travaux nécessaires pour la réalisation du chantier de construction la gare souterraine du métro du grand PARIS.

Cependant il fallait clairement imposer dans le PLU, que ces travaux soient réalisés en exigeant qu'à leur issue, le site retrouve son caractère d'espace vert paysager. Quand les travaux seront faits, qui de nous sera présent? Quelles garanties que des promesses soient réellement tenues.

Les exemples existent à PARIS. Un métro peut se construire sans défigurer un site.
Le métro à VITRY: oui! Mais, il doit respecter le "parc du coteau"!

Le cadre réglementaire du PLU, doit protéger d'opérateurs qui réaliseraient ce qui serait le plus facile... Notre ville ne doit pas se plier à n'importe quelle condition. le blog que je tiens précise cela.

De cela nous pourrons notamment échanger le 18 février, c'est un nouveau rendez vous que je vous propose.


pour mémoire une précédente note avec des extraits de cartes qui permettent d evisualiser:

http://bertrandpotier.hautetfort.com/archive/2013/01/16/c...


 

18/01/2013

RAPPEL, Ce lundi 21 janvier 2013 à 2OH15 salle du Chateau, je vous propose une rencontre:

Rendez vous le lundi 21 janvier 2013, à 20h15, salle du Chateau, rue MONTEBELLO, nous pourrons ainsi évoquer simplement l'année 2013!

Evoquer l’année 2013, aborder les enjeux municipaux en terme de logement, d’emploi, de transports, d’investissements majeurs ainsi que les multiples aspects de la vie de notre commune sont des exigences partagées.  La  question des structures en faveur des personnes âgées   mais également celle des implantations des collèges, sont par exemple des préoccupations vives et récurrentes. Tels sont quelques-uns des thèmes sur lesquels nous avons besoin d’échanger largement.

Les exigences et les attentes pour le quotidien au sein de notre ville sont croissantes.

C’est pourquoi, pour le début d’année 2013, je vous invite cordialement à nous rencontrer,  informellement,  dans le cadre de la permanence que je tiendrai:

le lundi 21 janvier 2013

à partir de 20h15

à la salle du Château, 6 rue Montebello.

Et pour préparer la réunion, vous pouvez toujours relire notamment la note précédente, du 16 janvier, sur le parc du Coteau rue Robespierre, ainsi que la note dont le lien est ci dessous, et qui concerne le débat sur le PLU notamment...:


http://bertrandpotier.hautetfort.com/archive/2013/01/01/l...

16/01/2013

Centre ville: le devenir du parc du coteau doit être garanti pleinement

Les réactions des uns et des autres me confirment que ce bloc notes est bien utile. Il contribue aux nécessaires débats.
La tenue de ce blog est exigeante. Je veille à être précis et explicatif.

Il peut m'arriver de faire des "loupés".

En l'espèce, je viens de constater que la note que j'ai publiée le 2 janvier dernier sur le PLU débatu en conseil municipal du 19 décembre dernier manquait de clarté. Précisément elle manquait de conclusion dans le paragraphe III) relatif au parc du Coteau.

 

Pour une plus grande clarté, je publie cet extrait remanié avec un complément nécessaire:

 

Le devenir du Parc du Coteau est posé dans le cadre du projet de PLU arrêté en conseil municipal du 19 décembre dernier. Les modifications envisagées sont inadaptées et n'apportent pas des garanties suffisantes pour l'avenir proche.

Ainsi, nous devons rappeler les règles qui étaient applicables dans le PLU de 2006 et nous arrêter ensuite sur les règles d’urbanisme qui seraient en vigueur sur la partie orientale du parc du Coteau, au bord de l'avenue Robespierre, si le projet retenu le 19 décembre dernier était maintenu après l'enquête publique qui devrait ce dérouler au premier semestre 2013. Le débat devrait également avoir lieu pendant l'enquête publique annoncée pour le "métro du Grand PARIS".

 

Ainsi le zonage du PLU de 2006 classait le "parc du coteau", dans sa totalité, en zone N (espace boisé classé). L'explication de cette classification sera rappelée ci dessous: 2006 PLU légende secteur parc du coteau.png

 

 

 

 

 

 

 

 2013 PLU 2006 parc du coteau.JPG

  

 

 

 

 

 

 

Le zonage du projet de PLU adopté le 19 décembre 2012 ne protège plus qu'une partie du parc et cette fois en Zone de "parc et jardins" beaucoup moins protectrice que la classification antérieure en "espace boisé classé". Enfin une surface importante du parc du coteau sort complètement de cette nouvelle zone N et se trouve classée en zone UB....

 

 

2012 12 19 légende projet de PLU.png

2012 12 19 projet de PLU parc du Coteau.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ces modifications sont annoncées comme nécessaires pour accueillir le métro.

Cet équipement est demandé depuis des années, il est attendu même si les échéances se troublent. Cependant; la construction de cet équpement ne doit pas provoquer une disparition du cadre privilgié offert par le parc du Coteau. Celui ci est un joyau de notre ville. Il fait partie du patrimoine commun: patrimoine vert et historique.

Dans le cadre des réflexions de l'association Orbival avait été annoncé un scénario d'implantation d'une gare en souterrain sous la RD 5 ( avenue Robespierre). Cette gare devait se fondre dans le tissu urbain et être au service de la ville. 

Avec la mise en forme du projet de métro par la « Société du Grand Paris », le choix a été fait de prévoir le chantier de construction de la gare de « Vitry Centre », sur la partie Est du Parc du centre ville, appelé « parc du Coteau ». Ce choix parait s’imposer afin de perturber le moins possible le centre ville pendant le chantier. Toutefois il ne doit pas avoir pour conséquence de mettre à bas, définitivement, la partie orientale du Parc par lui-même.

 

Ainsi, depuis 2006, l'ensemble du parc était  classé en Zone N ("espace boisé classé") où sont interdites, de manière générale, toutes les occupations du sol, afin de ne pas porter atteinte au caractère d’espace vert du site.

Avec le projet arrêté le 19 décembre 2012,  ce sont près de 5 000 m2 qui se retrouvent dans une zone UB.

Comme indiqué sur les cartes ci dessus, la zone déclassée de N à UB s'étend de l'avenue Robespierre jusqu'à l'ancien pigeonnier. Elle affecte l’espace de jeu attenant à ce batiment. Elle épargne quand même la "belle" et bien discrète « maison des cygnes " située au bas de la rue Edouard TREMBLAY.Cette maison est principalement reconnue par ses frises situées en haut de ses murs, au peids de la toiture. Ces frises représentantent des cygnes.

 

Or, cette zone UB, dans laquelle se trouverait la parc dans sa partie la plus à l'Est, autorise

  • en son article 9 des emprises au sol de 55% des surfaces de terrain
  • tenez vous bien....., en son article 10 des hauteurs de construction de 5 à 8 niveaux (R+4 à R+7)
  • en son article 14 c’est un coefficient d’occupation des sols de 2,25 qui est possible. Ce qui correspond une densité majeure…Au demeurant, pour les constructions et installations nécessaires à un service public ou d’intérêt public le COS n’est pas réglementé…….

 

A noter que l'espace précité relève dans sa totalité, comme d’ailleurs l'ensemble du « parc du coteau » d’un périmètre de protection des monuments historique. Que pourront dire les "architectes du service des bâtiments de France" nécessairement consultés...

 

Clairement, soit nous sommes en présence d’un oubli…, soit au sens juridique du terme c’est une "erreur manifeste d’appréciation"…..


Et voici les éléments que j'avais oublié de préciser le 2 janvier dernier:

Bien entendu, il fallait faire évoluer le PLU pour autoriser, en sous sol, tous les travaux nécessaires pour la réalisation du chantier de construction d'une gare souterraine ( la ligne passera à 30 m en sous sol).

Cependant il fallait clairement imposer que ces travaux d'intérêt général soient réalisés en prévoyant qu'à leur issue , le site retrouve son caractère d'espace vert paysager. Cette exigence, qui est d'ailleurs un engagement oral de la Société du Grand Paris, doit être cadrée dans le PLU à venir.

Qaund les travaux seront fait qui de nous sera présent? Quelles garantie que les paroles annoncées soient réellement respectées.


Si la SGP imposait une autre sollution, il faudra que juridiquement cela soit justifié en droit et en opportunité au regard du site.
Deux exemples:

  • quand le RER a été construit place de l'OPERA, le site a été respecté.
  • Le même souci a prévalu pour la place de la Nation à PARIS;
  • Les exemples peuvnet être multipliés. Un métro peut se construire sans défigurer un site. Que vitry doive évoluer, personne ne le conteste. Doit elle pour autan abandonner ce qui pourrait notamment un peu de  charne!

Le métro à VITRY: oui! Mais, il doit respecter l'avenir du "parc du coteau"!

Le cadre réglementaire doit être fixé pour se protéger de l'avenir et d'opérateurs qui réaliseraient sinon ce qu'ils souhaitent, du moins ce qui serait le plus facile...

C'est à notre ville de parler haut et fort! Elle ne doit pas se plier à n'importe quelle condition.

Le centre de Vitry doit être respecté dans ce qui est  agréable, en l'espèce cet espace vert historique et apprécié dans sa globalité par tous les vitriots.


J’ai évoqué cette question en commission, puis en séance du conseil, je n’ai pas entendu de réponse !

Je suis certain que ces quelques lignes vous pationneront.

Merci de votre attention. A votre disposition.

05/12/2012

Retour sur le projet de Tram le long de la RD5

Le tram sur la RD5, des questions sensibles:

Le mardi 27 novembre se tenait une réunion de concertation organisée par le STIF ( Syndicat des Transports d'Ile de France), autorité régulatrice des transports en commun et relevant du conseil régional.

A noter qu'à la tribune étaient présents, à cotés des représentants du STIF, La conseillère générale Evelyne RABARDEL, pour le Département, et le conseiller Général et conseiller régional , Jacques PERREUX.pour le conseil Régional.

 

Tout le monde accueille sur l'intérêt de cet équiement moderne et si utile pour le quotidien de ceux qui vont sur PARIS ou ORLY.

http://www.tramway-paris-orly-ville.fr/

Un tram devrait avoir une capacité de plus de 2 bus articulés.

Je note qu'on été très largement reprises les questionnement que j'avais formulé lors de la réunion de la Société du Grand Paris sur le projet de  métro du Grand Paris express ( Orbival).

Il faut travailler une arrivée simultanée ou même une arrivée anticipée du TRAM. J'ai relevé des délais impressionnat pour les études. Cela est surpenant alors que le site propres et les emprises existent.

Il faudrait bien préciser si le retard ne proviendrait pas du fait que le site de maintenace et de remisage se trouvera à CHOISY... et que le tracé au sud de VITRY serait problématique notamment autour du carrefour Rouget de Lisle

N'y aura t il pas possibilité de concevoir  cet établissement ( le centre de maintenace et de remisage plus en amont sur le parcours en utilisant des possibilités d'implantation en souterrain ou avec une architectiure permettant des constuctions de locaux d'activités en hauteur, au dessus du centre de remisage? La solution adopté pour le TRAM RD7 doit faire l'objet d'une réflexion critique. dan,s ce dernier cas, les emprises ont été mobilisées pour, au final une densité faible au regard de ce qui se fait sur cet axe majeu.

Dès lors que ce métro arriverait en 2018, avec VITRY centre en terminus provisoire d'une ligne qui se dirigerait vers l'Est, le centre ville verrait affluer des usagers en grand nombre. De ce fait, la desserte en transports est posée.

L'arrivée du TRAM simplement en 2020 poserait une problématique de coordination. Pendant 2 ans, il n'y aurait pas de correspondance autres que les BUS actuels.
Soient la fréquence de ceux ci serait augmentée considérablement soit nous assisterions à un engorgement.

Enfin la conduite du chantier en 2018 2020 au moment de la livraison du métro, crérait une situation inextricable.
La remarque de J. L. LAURENT, député de VITRY NORD , IVRY, Le Kremlin BICERTRE et GENTILLY Est était pertinente. Il s'est adressé aux interlocuteurs institutionels et les a invité à se parler....

Avec l'expérience du chantier du TRAM sur la RD7, il est plus que nécessaire de se poser des questions sur la conduite du chantier le long de la RD5 et sur les conséquences même de la régularité du trafic des Bus du 183 au cours de cette période de travaux!

Notre ville doit exiger l'information complète et le débat.

Pendant les travaux, au minimum, la circulation des voitures devrait probablement se faire sur une file, afin de garantir une circulation des bus, pendant la pause des rails. A moins que le STIF adopte un dispositif qui consiste à recouvrir temporairement les rails, une fois posées, afin de permettre une circulation des bus sur le site propre en attendant la circulation du TRAM.... Cela est techniquement possible, cela est fait pour la RD7, mais pour les seuls carrefours. Le coût est probablement élevé.

Les questions sont posées!

 

25/11/2012

Réunion publique du STIF, ce mardi 27 novembre à VITRY, à 19h30 en l'Hôtel de Ville

http://www.tramway-paris-orly-ville.fr/

Il me semble que 3 questions devront nécessairement être posées:

La première est celle du calendrier en considération de celui de la ligne rouge de la Société du Grand PARIS (SGP):

Le calendrier annoncé pour le Tram, indique une mise en service en 2020 et des études qui n'en finiraient pas entre 2014 et 2016...:

http://www.tramway-paris-orly-ville.fr/spip.php?rubrique5

Il faut clairement questionner sur les motifs de l'étalement de ce calendrier.

Techniquement les emprises existent. Jusqu'à Constant Coquelin à VITRY, le site propre existe déjà. il n'y a pas d'expropriations à réaliser. Il faut que nous soit expliqué clairement les contraintes qui existeraient éventuellement.

En effet j'ai bien mis à jour que

  • si le métro du Grand PARIS (ligne rouge) est en service en 2018, de Vitry centre vers l'Est . C'est l'objectif et la volonté politique annoncée,
  • si la branche Ouest vers Villejuif et au delà, n'est en service, au mieux qu'en 2020, Vitry Centre sera alors un terminus de la branche Est de la ligne rouge. Elle drainerait alors un afflux probable de circulation.
  • si le Tram n'arrive qu'en 2020. Vitry centre devra alors gérer des congestions notamment de véhicules de rabattement

 

http://bertrandpotier.hautetfort.com/archive/2012/10/14/r...

La question de la conduite du chantier et du maintien de la fluidité de la ligne 183 pendant le chantier.

La revendication d'un calendrier de livraison avancée à 2018 doit donc être formulée. La crainte d'un chantier concomitants avec celui du métro doit être étudiée.

Cependant comme chacun le sait...

Le métro sera construit en souterrain et comme dit plus haut, le site propre du 183 a déjà dégagé les emprises nécessaires pour le tramway en centre ville.

Il faudra simplement connaître quelles mesures seront prises pour que les bus continuent de circuler de manière rapide au cours de la journée et que l'organisation du chantier intègre ce paramètre tant pour les bus du 183 que pour les bus des listes Est Ouest. Il faut que ces dernières (180, 172 et 132) voient leurs féquences augmentées sans attendre.

Il faudra certainement que le chantier soit mené tronçons par tronçons afin de ne pas perturber la circulation de la ligne 183. la conduite du chantier du T7 doit donner à réflexions...

 

Où sera prévu le "Site de maintenance et de Remisage ( SMR)?

Se posera la question de son implantation et de sa conception.

Soit le centre bus de VITRY pourra accueillir cet équipement, soit une nouvelle implantation est nécessaire. Sera t elle sur notre vile où ailleurs. Quelque soit la solution retenue, il sera essentiel que soit étudié une architecture permettant éventuellement, l' accueil, au dessus de celui ci, d'activités ( bureaux par exemple).

la conception et la réalisation du site de maintenance et de remisage du Tramway avenue de Fontainebleau ( Tramway "T7" sur l'ex RN7, RD7 actuelle), se révèle peu dense et consommateur de grands espaces au sol ).

Si un nouveau site est en définitive à prévoir il faudra surveiller l'évolution du centre BUS de VITRY. En effet il verrait son activité actuelle diminuer avec la disparition des bus 183.  Il ne faudrait pas que ce centre bus soit un lieu de "rabattage" de lignes supplémentaires de bus, au risque de générer des nuisances d'autant plus importantes qu'il n'y aura plus de site propre pour accueillir les bus. Ou alors il faudra bien négocier que les lignes de  BUS Est Ouest sur VITRY soient développées. C'est à discuter et surveiller d eprès!

Comme d'habitude, tout cela pour ouvrir le débat...,

dans l'intérêt général!

 

 

 

29/10/2012

Le SDRIF, les réflexions et positions des élus du Parti de Gauche dont François Delapierre

http://www.francoisdelapierre.fr/2012/10/26/sdrif-un-rend...

27/10/2012

tribune pour le mensuel municipal de novembre 2012

Comme de "tradition", en avant première, la tribune à paraître dans le mensuel de novembre

Le service public de l’eau ! Le métro à Vitry Centre !

Le 15 novembre, à CHOISY  le Roi, à la Bourse du Travail, de 19h30 à 22h30, vous êtes conviés par les élus du Parti de Gauche dans les conseils municipaux d’Ivry, CHOISY et VITRY, à une rencontre pour évoquer un enjeu de l’intercommunalité en construction. Sera présent Gabriel AMARD, président de la communauté d’agglomération des « lacs de l’Essonne »,  afin d’évoquer le passage du service de l’eau en régie publique.

 

Cette réunion permettra d’aborder les étapes du transfert de la compétence « eau » dès lors que techniquement et politiquement une majorité se dégagera pour ce projet de renforcement du service public et se libérer de groupes, principalement financiers, comme VEOLIA.

 

 

Maintenant, retour sur le débat du 12 octobre relatif au projet de métro « Grand PARIS  Express ». J’y ai clairement mis en lumière que le premier tronçon de la ligne sud de rocade,  de Vitry Centre (parc du Coteau) vers Noisy Champs devrait être livré en 2018. Le tronçon Ouest, entre Vitry et Pont de Sèvre, serait mis en service 2 ans après ! De ce fait, j’ai souligné l’exigence, de suite, d’une desserte complémentaire de « Vitry Centre » qui serait un terminus. Il faut que le Tramway sur le site propre du bus 183 soit livré avant 2020 comme c’est annoncé. Les dessertes Est Ouest doivent être de suite renforcées pour cette période transitoire. C’est stratégique afin d’éviter que notre ville et spécialement le centre ville ne devienne pendant 2 ans, au minimum, un terminus, lieu de rabattement des voitures depuis les villes avoisinantes. Le conseil municipal doit le demander et le STIF doit prendre en compte cela.

 

Enfin, si la station est construite sous la partie Est du Parc du Coteau, il faut que l’aspect du parc soit restitué dans son entrée et sa végétation, sous son aspect initial. Les enquêtes  publiques à venir sont là pour permettre de vous exprimer à ce propos. Pour les autres aspects, je vous renvoie à mon blog sur internet.