Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/03/2017

De la BASTILLE à la REPUBLIQUE.... un plan pour s'y retrouver!

 Le Val de Marne c'est boulevard BOURDON! (Point N°7)

Plan d'implantation des cortèges

 

 

Samedi, VITRY se mobilise . elle prend la BASTLLE, direction REPUBLIQUE. Tous ensemble, "j'ai BASTILLE"

Pour une autre République, Démocratique, Sociale, Écologique

Refuser la "monarchie Républicaine"...

Download.jpg

Samedi à 12h45

Départ collectif à la gare de Vitry sur seine,

RV sur le quai direction PARIS

direction gare d'Austerlitz puis direction la BASTILLE

 

Nous allons leur payer des costards!

https://georges2017.com/2017/03/16/le-18-mars-jaibastille/

https://18mars2017.fr/

 

Toutes et tous à la Bastille !

 Je cite, sans nommer car la citation n'est pas complète...)

"Ce samedi, des quatre coins de la France , en car, en train, en voiture, à vélo, à pied ou à cheval, nous serons des milliers d’insoumises et d’insoumis à prendre la Bastille pour bâtir la 6ème République !

Cette marche festive, avec de nombreux artistes insoumis en concert qui se conclura par un discours de Jean-Luc Mélenchon, marquera un tournant décisif de la campagne. Nous en sommes convaincus, à un mois de l’élection, nous voulons et pouvons convaincre pour gagner !

Tous les tenants du système veulent installer un second tour Le Pen/Macron. Pourtant, à un mois de l’élection, près d’un-e électeur-trice sur deux ne sait toujours pas si il ou elle ira voter, ni pour qui voter. Pour quelles raisons Macron ne serait-il pas à Le Pen ce que Clinton fut à Trump ? La décomposition s’accélère dans les partis traditionnels « Bruxelles compatibles » et le rêve de Hollande est en train finalement de se réaliser via les nombreux ralliements issus tant de la droite libérale classique que du Parti socialiste pour faire autour de Macron un nouveau parti démocrate à l’américaine sur les décombres du PS, réduisant le rôle de Hamon à un barrage anti-Mélenchon. Le copier-coller programmatique des directives libérales européennes du programme du candidat « En marche » ne peut pas barrer la route à l’extrême droite car il ne peut remobiliser les classes populaires. Mais la France, ce n’est pas les Etats-Unis et ici Jean-Luc Mélenchon, notre Bernie Sanders, reste dans la course et peut incarner la clé du scrutin.

Tirons dès aujourd’hui les enseignements des résultats du scrutin aux Pays-Bas. L'extrême-droite n'y a pas réalisé les scores annoncés de façon tonitruante pour imposer un vote utile. Mais c’est la coalition sortante qui s’est pris une magistrale gifle électorale historique et notamment les sociaux-démocrates avec la perte des trois quarts de leurs sièges. Le peuple néerlandais a résisté au racisme et à la xénophobie distillés par le parti d’extrême droite ami du FN et a réaffirmé dans l’urne que son problème réside bien plus dans les politiques d’austérité et leur conséquences sociales terribles en termes de hausse du chômage et de la précarité. Les tenants de l’équilibre budgétaire et des cadeaux fiscaux aux multinationales ont donc été sanctionnés.

Nous en déduisons notre feuille de route pour le mois qui nous reste avant les présidentielles et jusqu’aux législatives avec les candidat-e-s de la France Insoumise : convaincre sur notre alternative à la règle brune du FN et la règle d’or de Macron, les autres candidats restant de facto que dans des « entre-deux » sans clarté et cohérence.

Bien sûr, les sirènes de l’unité sont encore agitées par certains, à l’instar de Montebourg qui souhaiterait que notre candidat se retire au profit de Hamon. Les agiteront-ils encore quand les courbes des sondages dont ils font leur alpha et oméga s’inverseront ? Comment cet ex ministre PS qui a échoué en la matière peut-il encore oser faire croire que le « Made in France » soit réalisable sans rupture avec les directives libérales européennes et l’instauration d’un protectionnisme solidaire ? Le programme de Hamon, même avec l’eau largement versée dans son vin, n’est pas applicable dans le cadre des traités européens actuels. Et ce n’est pas la promesse réchauffée de Hollande d’un Parlement de la zone Euro, qui s'accommode de l’indépendance de la BCE, qui peut le rendre applicable.

La question européenne n’est effectivement pas qu’un élément programmatique nous distinguant, mais bien un enjeu central qui détermine la capacité ou non d’appliquer un programme de relance, d’investissement, au service de l’emploi et de la transition énergétique contre les diktats de la finance. Convaincre sans relâche de la pertinence de notre Plan A et Plan B et de la méthode du recours au référendum pour faire sauter le verrou européen est plus que jamais essentiel. Le peuple a su prendre confiance en lui-même en 2005 en votant NON au traité constitutionnel européen, cette confiance nous comptons la remobiliser ce samedi 18 mars.

Face au ras-le-bol des affaires qui polluent le débat de la présidentielle et de la mise en examen de Fillon, au refus de Le Pen de répondre aux convocations des juges, en passant par Macron suspecté de favoritisme et de sous-évaluation de son patrimoine, soyons le plus nombreux à prendre la Bastille ce 18 mars ! Si l’élection tourne à la course à l'immunité présidentielle, c’est que ces trois candidats incarnent bien le pourrissement intrinsèque de la 5ème République qu’ils ne veulent en aucun cas changer. Ce samedi, c’est la monarchie présidentielle que nous mettons en examen ! Nous viendrons avec nos pancartes en faveur de la Constituante pour la 6ème République, pour le droit de révoquer les élu-e-s, pour garantir l’implication citoyenne à tous les niveaux et opérer enfin la séparation du Medef et de l’Etat !

Après la manifestation des hospitaliers et professionnels de la santé la semaine dernière, celle des pompiers professionnels contre l’austérité ce mardi, la colère des cheminots après le suicide de l’un des leurs mercredi, ou encore les rassemblements pour défendre le service public postal contre les fermetures des bureaux de Poste, les insoumis-e-s clameront qu’il ne peut y avoir de République sans services publics et sans fonctionnaires. Nous porterons haut et fort l’urgence sociale de redistribuer les richesses, l’augmentation des salaires et des minimas sociaux, la retraite à 60 ans comme les nouveaux droits des salariés contre la loi des actionnaires.

Après la commémoration du sinistre anniversaire de Fukushima de samedi dernier, les pancartes défendant la sortie du nucléaire et des énergies carbonées, la règle verte, les circuits courts, nos biens communs et leur gratuité, l’aspiration à redéfinir de fond en comble notre mode de développement illustreront fièrement notre programme écosocialiste."

"De Bastille à République ce 18 mars, défilons fièrement pour porter l’avenir en commun de la France Insoumise !"

 

 

 

16/03/2017

le samedi 18 mars 2017, Vitry sur Seine sera au rendez vous de la marche pour la 6ème République ( Sociale et Ecologique)

170315_bandeaudiscourshd.jpg

Départ collectif samedi 18 Mars à 12h45

rendez vous à la gare de VITRY (centre) (Port à LANGLAIS)

sur le Quai en direction de PARIS AUTERLITZ.

(au bout de la rue Paul Vaillant COUTURIER, au 1 cour de la gare... Pas à VITRY -Ardoines...;-))

 

http://melenchon.fr/2017/03/15/marche-18-mars-diffusez-li...

marche-6e-republique-18-mars.jpg

 La France Insoumise,

Avec Jean Luc MELENCHON

pour

l'AVENIR EN COMMUN

Parrainages des présidentielles....Dans le Val de Marne, cela devient plus clair à la dernière minute....

Je me contenterais de poser la question de l'attitude du Parti "Solférinien" à l'égard de ses élus qui parrainent Monsieur le ministre à l'origine de la sinistre loi MACRON.... Dans le Val de <Marne il y a un soutien de la première heure en faveur de MACRON!

https://94.citoyens.com/2017/parrainages-presidentielles-...

De suite , y a t il bien un double jeu de la direction fédérale et de la direction nationale?

Le sénateur Maire d'ALFORTVILLE qui a parmi ses salariés le 1er secrétaire fédéral du PS, a certainement un point de vue. Il dit faire pression pour que VALLS ne soutienne pas MACRON. Lui a t il évoqué le fait qu'en soutenant MACRON , il détruirait alors le P"S"... et qu'il en serait exclu?

10/03/2017

Désir de rassemblement et forces centrifuges! Du capitaine de pédalo, à la problématique du double esquif

Je suis resté un peu éloigné du clavier ces derniers temps. Il est vrai que les journées ont 24h et quand le travail, en tant que salarié, n'est pas fictif, le temps est compté!

La campagne des élections présidentielles implique l'action et ne prive toutefois pas la réflexion.

Depuis des années, l'action et l'analyse se sont approfondies.

Que ce soit les années 90 et l'opposition à une construction européenne déstructurant le système social européen. (Traité de MAASTRICHT)

Que ce soient les années 2000 et la mise en place du traité Constitutionnel Européen et le rejet du traité lors du référendum de 2005

Nous venons de vivre les années 2010 avec le passage de témoin de SARKOZY à HOLLANDE. Ce dernier, n'a pas assumé  l'exigence de rejet des politiques d'austérité et de casse des services publics. Il a utilisé l'illusion en bidonnant un programme clamé lors du discours du Bourget.

Quelqu'un avait pris la formule du capitaine de pédalo pour décrire le dernier monarque de la 5ème République.

Avec la dynamique précédente du Front de Gauche, initiée en 2009 et développée en 2012 par le programme l'Humain d'abord

et maintenant, avec le programme de l'AVENIR EN COMMUN porté par la "France Insoumise", c'est un programme clairement Écologique, Social et Républicain ...avec l'exigence d'une 6ème République.... pour une politique Écologique et sociale et des relations internationale nouvelles..pour l'avenir en commun sur notre planète!!!

Qui ne voit pas le travail médiatique de manipulation avec  un pouvoir financier qui contrôle l'essentiel de la presse de notre pays

 

Enfin, qu'est devenu le Parti Solférinien? D'un pédalo il s'est transformé en deux esquifs

L'expression de capitaine de pédalo avait été jugée irrespectueuse en son temps . Qui ne voit que le pédalo se transforme en double esquif, l'un allant à droite l'autre étant balloté.

A ce jour, le "PS", tolère des députés qui ostensiblement appellent à voter MACRON , il soutien timidement un candidat retenu lors des "primaires du PS"  pour mieux rejeter un 1er ministre déjà si vite dissimulé....

Le premier secrétaire, chantre passé de DSK joue maintenant un double jeu qui même à un naufrage

 

Encore quelque jours et le brouillard va se lever.

Encore quelques jours, et le radeau de la méduse, ne sera plus le bateau des copains de Brassens.

Le coté bâbord du pédalo est bien désorienté, et déséquilibré par ses soutiens qui jouent contre les propositions portées. Disparaissent des radars nombre de ceux qui devaient soutenir le candidat.
L'urgence est bien de regarder les programmes de chacun des candidats  et la cohérence de ceux-ci. L'exigence est de vérifier la crédibilité des propositions au regard des actes et des analyses portées au cours des années passées!

Le désir de rassemblement est fort. Ce désir est réel. C'est autour d'un programme qu'il doit se faire. Une partie croissante du P"S" est agité par  une débandade vers MACRON alors même que celui ci se met à glorifier M. JUPPE!

http://www.lefigaro.fr/elections/presidentielles/2017/03/...

Élection présidentielle et élections législatives doivent être dans la ligne de mire.

Ce qui compte c'est bien le programme et les députés qui soutiendront clairement celui ci. La cohérence de la démarche doit être bien expliquée. Les combinaisons qui entretiennent des renoncements, des ralliements ou des soutiens d'opportunisme ne créent pas le soutien du rassemblement de ceux qui sont dégoutés, fatigués et encore éloignés du vote.

Expliquer les enjeux et la nécessaire alternative sociale et écologique, tel est bien l'exigence.

A VITRY et ALFORTVILLE, quand nous voyons que le soutien de HAMON au parlement serait  M. CARVOUNAS bras droit des campagnes de VALLS, et fidèle soutien ds lois MACRON et EL KHOMRI....tout devient clair.

La candidature de Martine LACHAUD sur la 9ème circonscription, soutien clair de "l'AVENIR en COMMUN" et de la candidature de J. L. MELENCHON, est quant à elle sans ambiguïté

 

Il est bien nécessaire de lire et relire les programmes

La démarche engagée depuis des décennies, la candidature avancée il y a un an, invitent à pleinement utiliser les semaines qui nous séparent du premier et du 2ème tour...de l'élection présidentielle!

http://melenchon.fr/     https://jlm2017.fr/

Il est venu le temps du grand débat:

Rappelez vous le semaines qui ont précédé le vote sur référendum relatif au Traité Constitutionnel de 2005.

La lessiveuse et l'essoreuse ne se sont pas arrêtées.

Débattre, ouvrir les yeux...Le bouche à oreille, le temps des échanges constructifs sont d'actualité. Alors pas pas de réticence.

Les hésitations doivent se transformer en convictions pour exprimer un vote nécessaire et non se laisser guider par la soumission du renoncement!

marche-6e-republique-18-mars.jpg

Enfin n'hésitez pas à faire partager vos vidéos... préférées:

http://melenchon.fr/categorie/videos/

 

07/03/2017

Parrainages des présidentielles....Dans le Val de Marne, à quoi jouent t ils?

La liste des premiers parrainages laisse apparaitre un jeu bien tordu.

https://94.citoyens.com/2017/parrainages-presidentielles-...

 

Les élus du PS (Parti Solférinien) tardent à s'exprimer..., le clivage HAMON MACRON ne s'est pas encore pleinement révélé!

Quant aux élus PCF, c'est incompréhensible ...à ce jour. Disons que la réactivité est faiblarde.

Jeannick Le Lagade, conseillère départementale PG a su compléter le formulaire de parrainage pour Jean Luc MELENCHON et elle a mis les bons timbres pour affranchir le courrier. 
 
Ci dessous une déclaration de Martine LACHAUD, du groupe d'appui de la France Insoumise

"Plusieurs élu.e.s du Val-de-Marne ont d’ores et déjà envoyé leur parrainage au Conseil constitutionnel en soutien à des candidats à l’élection présidentielle. Qu’en est-il des élu.e.s communistes de Vitry-sur-Seine (Maire, Conseiller.e.s départementaux, etc.) ? Cet engagement clair ne pourrait que renforcer la dynamique en faveur du candidat de la France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, et du programme L’Avenir en commun. Les Vitriot.es qui espèrent un véritable changement doivent savoir."

"Martine Lachaud"

22/02/2017

Hamon? Que voulait il? Le 1er secrétaire du PS est quant à lui à la manoeuvre....

Le désir d'unité est fort, celui d'une autre politique est encore plus fort.

Convaincre nécessite de ne pas reconduire des pratiques usées et de ne pas tomber dans des jeux menés dans la confusion. Les incantations ne doivent pas détourner d'une démarche cohérente engagée, depuis 2005 au moins,(débat sur le traité constitutionnel européen), si ce n'est depuis 1992 (traité de MAASTRICHT....) pour les plus anciens!

Que le débat engagé depuis des années soit mené en profondeur.

Ces quelques mots exprimés, jetez donc un coup d’œil sur les notes ci dessous. Elles éclairent la démarche du "Parti Solférinien" qui, de fait, contrôle Benoît HAMON

 

sur un billet de Jean Luc MELENCHON

chronique-dun-rendez-vous-manqué par J.L.M.

et sur un billet de Danielle SIMMONET

le billet du 22 février 2017

20/02/2017

Rappel ce mardi 21 fevrier 2017 , ALFORTVILE - VITRY , reunion de débat et de soutien au programme l'Avenir en commun"

 

Un article du journal Le Parisien

Vous avez bien noté Mardi 21 février à 20H salle du Château, 6 rue MONTEBELLO, avec Danièle OBONO

Coordonnatrice des livrets thématiques du programme "l'Avenir en commun"

OBONO.PNG