Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/02/2015

Elections départementales des 22 et 29 mars prochain

A l'initiative de "la Fabrique",

une rencontre avec les candidats de la

" Dynamique Citoyenne, sociale et écologique " engagée à Vitry sur Seine avec le soutien de la Fabrique, d'EELV et du Parti de Gauche:

Ce vendredi 20 février

19h – 21h,

salle du Chateau,

6 rue Montebelllo

à Vitry sur Seine

"Les élections départementales ça nous concerne. L’aide sociale, l’aide aux transports,  la petite enfance, les collèges, la politique culturelle et sportive…en val de marne, les élus de gauche ont agi efficacement pour améliorer le quotidien. La diversité de ces élus, la place active des élus écologistes et citoyens a permis de porter une attention forte aux questions sociales et écologiques : l’ordinateur pour les 6e, l’introduction du bio dans les cantines, Planète Lilas, la transition énergétique......."

"La droite qui rêve de remporter le département ne supporte pas cette politique sociale. Et la diversité des élus de gauche est menacée par le sectarisme de quelques communistes qui ont empêché un accord départemental ouvert à toute les forces de gauche....."

LA politique c’est pas forcément triste, on partagera boissons et petits plats que chacun apportera.

30/01/2015

Une candidature de l'Ile de France pour les jeux Olympiques de 2024? à voir.. Vitry les Ardoines: Village olympique? Expression d'un grand septicisme

 http://94.citoyens.com/2015/jo-2024-un-village-olympique-...

Une fois encore, l'appel à la vigilance est de mise.

Je ne me prononcerai pas ici sur la pertinence d'accueillir ou non les jeux olympiques en Ile de France...

Ce qu'il convient de bien penser c'est la question de l'équilibre d'un territoire global ( la France, l'île de France, le Val-de-marne) et en son sein l'équilibre d'une ville et de ses quartiers. 

Vous le savez, vous qui lisez ce blog, Vitry a un déficit spectaculaire entre le nombre d'emplois situés sur zone et le "nombre d'actifs". Le dernier PLU a décrit une "résidentialisation" croissante ( Ville dortoir en langage simple).

Cela est notable pour notre ville à l'opposé d'une ville comme IVRY qui a une situation  équilibrée entre nombre d'emplois et d'actifs.

Accueillir un village Olympique, c'est construire en masse des logements. Cela peut paraitre séduisant au regard de la demande de logements sur notre ville, dans le Val de Marne et en Ile de France.

Mais, la question est de connaitre quel type de développement économique est simultanément programmé mais surtout mis en œuvre. Toujours précipiter la construction de logements et reporter à plus tard des activités économiques denses en emplois, c'est accroitre le déficit évoqué plus haut.

Il n'est pas satisfaisant que l'aménagement de l'Ile de France densifie Vitry en population, et perdure dans un type d'urbanisation qui conduirait à ce que les vitriots continuent d'aller toujours loin pour travailler, quelques soient les transports nécessairement modernisés et développés.

Vitry et les vitriots n'ont pas intérêt à se contenter d'une médaille d'or en nombre de logements construits si la ville et ses habitants sont délibérément écartés de la dynamique de développement d'emplois diversifiés et suffisamment denses pour combler un déficit qui est particulièrement ségrégatif sur le plan spatial.

Il faut

  • Que l'Etat, notamment avec les grandes entreprises publiques présentes sur la Ville (EDF et SNCF) s'engage...
  • Que l'Ile de France soit impliquée dans cette démarche. Toutefois elle résonne trop sur des territoires de grande dimension. Vu de la rue Barbet de Jouy (siège du Conseil Régional) Vitry est noyée dans son déficit d'emploi, au regard de territoires comme ceux d'IVRY ou du pôle Orly Rungis. Ce dernier est dans toutes les bouches des décideurs.
  • Que l'EPAORSA (Etablissement Public d'aménagement) joue un rôle de rééquilibrage par quartier au lieu de se contenter des moyennes sur l'ensemble de son secteur géographique d'intervention. Ce n'est pas parce que "ORLY RUNGIS" croit en nombre d'emplois que Le territoire de l'EPAORSA se développe...

Assez de belle phrases et de gargarisme avec des mots comme "ville complète", alors même que la ville s'enfonce dans son déficit avec un nombre d'emploi qui augmente moins vite que le nombre d'actifs!

Il devient urgent que le conseil municipal s'empare réellement de cette question.

01/09/2014

A VITRY, pour 2016, il n'y aurait pas qu'un port mais trois ports...Trois ports? Bonjour les dégats?

Un lecteur du blog me signale un article intéressant:

http://www.wk-transport-logistique.fr/actualites/detail/7...

Le 6 août , je signalais une publication de l'EPAORSA,

http://bertrandpotier.hautetfort.com/archive/2014/08/01/e...

Je m'interrogeais alors sur les 3 sites évoqués.

A la lecture de l'article ci dessus mentionné (WK transport-logistique), c'est clair:

ce n'est pas un mais trois ports qui seraient  implantés sur les borts de Seine à VITRY.

Et cela, sur près de 8 hectares!

A titre de comparaison, sur un territoire proche, la ZAC des Ardoines s’étend actuellement sur 50 hectares.  Ces 3 sites portuaires s'étaleraient sur une surface correspondant à 16 % de la ZAC des Ardoines; Cette surface de 8 hectares correspond, toujours à titre d'illustration, à  20% de la surface de la ZAC Seine GARE qui est annoncée sur 37 hectares.

Ce ne sont pas des broutilles.

http://www.epa-orsa.fr/Projets-et-operations/Colonne-3/Vi...

Ci dessous le passage édifiant de l'article publié sur le site www.wk-transport-logistique.fr

Voici comment sont évoqués les trois sites:

"- La "pointe EDF", d’une surface de 1,5 ha, offrira un quai à usage partagé utilisable pour plusieurs chantiers de déconstruction/construction comme pour les entreprises du territoire. Une fois la centrale thermique EDF démantelée, il pourrait proposer le déchargement de colis lourds, de conteneurs, un poste de transit et un bâtiment dédié à la logistique.

– Le terrain "Fusillés", d’une surface d’environ 1 ha, accueillera des activités industrielles liées aux matériaux de construction et probablement une déchetterie urbaine utilisant la voie d’eau.

– La friche "Arrighi", d’une surface de 5,3 ha, sera une plate-forme de transbordement fluvial pour l’évacuation des terres excavées des tunneliers de la SGP, pendant toute la durée du chantier de réalisation de la future ligne 15 du métro du Grand Paris express."

 

Voilà du grain à moudre en conseil municipal...et au conseil communautaire de la communauté d'agglomération.

Voilà donc ce que l'OIN accoucherait avec la complicité d'un exécutif opaque.

Au delà de la question de la végétalisation des bords de Seine.... Quelle dynamisme ces ports auront ils pour notre ville ? Port de pêche et port de fret, (déconstruction, déchets, déblais) ne sont pas la même chose.

Au delà, quels emplois vont donc être générés avec de tels d'aménagements. Ce n'est pas avec de tels projets que la ville va se développer.

Fausse route? faux cap! Trop c'est trop? Vitry serait ce que les aménageurs appellent un espace desservant... A Vitry les grandes emprises peu valorisantes en terme d'emplois.

Ce n'est pas ainsi que le déficit d'emploi va être comblé.

Nous verrons bien comment les conseillers municipaux seront associés.

 

06/08/2014

EPAORSA , OIN à VITRY, Avec le projet de port fluvial au droit de la centrale thermique, au revoir les projets de végétalisation des berges de Seine?

 

Voici les dernières réflexions (mi juillet 2014) de l'EPAORSA... ( mises en ligne sur son site..).

http://www.epa-orsa.fr/Actualites/Projets/Vitry-Sur-Seine...

Qui a donc été associé? Pas le conseil municipal:

Selon le communiqué, cela serait le fruit d'un accord avec la ville...;-)

Il est d'ailleurs curieux que la communauté d'agglomération Seine Amont  ne soit pas associée à cet   accord...

La communauté d'agglomération Choisy, Ivry; Vitry est bien compétente pour

  • actions tendant à la mise en valeur des berges de la Seine ;
  • .......;
  • réflexions pour une stratégie communautaire de préservation de l'environnement et de mise en œuvre des principes du développement durable.

http://www.seine-amont.fr/index.php/ca-seine-amont/les-co...

Décidément, Monsieur le Maire,  le centralisme technocratique est toujours bien en œuvre

A ma connaissance le conseil municipal n'en a eu aucune information ni débat...alors même que la mise en service est envisagée pour 2016.

Le PLU ne sera peut être pas impacté. Mais, n'est il pas nécessaire que ce type d'aménagement soit débattu publiquement, et en premier lieu par les conseillers municipaux.

En l'espèce, un projet quoi n'est pas anodin:

Il s'agit d'un équipement portuaire permanent de grande dimension sur les bords de seine en amont de l'écluse, au niveau de la centrale EDF.

Cette question d'un lieu adapté pour charger et décharger des produits transporté par voie fluviale a été annoncé informellement dans le passé récent. Cela a été annoncé principalement pour créer un lieu adapté pour le transport des déblais du chantier du métro. Toutefois cela était évoqué sans que soit précisé une localisation .

Le schéma proposé dans la note citée dans le lien ci dessous  laisse entendre un port pérenne. Il faut que cela soit bien clarifié.

Le billet de l'EPORSA évoque, sur son site internet, trois implantations... où sont elles? Seront elles en totalité sur Vitry?

"Ce projet de port urbain, réparti sur 3 implantations, dont le démarrage de l’activité est prévu à partir de 2016, accompagnera la réalisation de chantiers importants (travaux de la ligne 15 du Grand Paris express, "

 

Plateforme fluviale

Ce projet est d'ampleur et se démarque de ce qui était jusqu'à présent esquissé dans les réflexions du bureau d'étude "SEURA MANGIN"

http://www.epa-orsa.fr/content/download/1651/11478/versio...

 

Voilà qui mériterait débats et réflexions.

Le fait de réaliser un lieu portuaire afin de permettre un développement du transport fluvial est un principe annoncé et à priori positif.

Par contre des questions se posent :

  • Quelle insertion environnementale?
  • Quel projet et schéma directeur sur l'ensemble des berges de Seine, d'IVRY à CHOISY et en premier lieu sur notre commune.
  • Quel équilibre entre espaces "naturels" et aménagements soucieux de l'environnement.
  • Quels espaces portuaires à vocation économique et à vocation de transport de voyageurs ou simplement à vocation touristique?
  • Alors que PARIS veille à reconquérir des circulations douces en bord de Seine, quel devenir de la Seine sur Vitry?
  • Quelles circulations ouvertes au public ( piétons ou vélos)  le long de la seine... et au niveau de cet espace portuaire?
  • Quelle articulation entre une activité portuaire et une densification optimale des emplois sur ce secteur entre Seine et voies ferrées?
    Vitry ne doit pas rester un secteur sous doté en emplois. Cela est déterminant afin qu'elle sorte de sa typologie de ville dortoir!

 

Le débat doit avoir lieu et pas dans le secret de l'EPORSA. Le conseil de la communauté d'agglomération et le conseil municipal doivent êtres associés et consultés, en commissions et en séances plénières.

Je me devais d'évoquer cette question!

En tout cas, il est à relever qu'une échéance est annoncée pour 2016 alors même que les autres secteurs opérationels de l'OIN sur VITRY semblent progresser à la vitesse d'un escargot.