Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/02/2015

Elections départementales des 22 et 29 mars prochain

A l'initiative de "la Fabrique",

une rencontre avec les candidats de la

" Dynamique Citoyenne, sociale et écologique " engagée à Vitry sur Seine avec le soutien de la Fabrique, d'EELV et du Parti de Gauche:

Ce vendredi 20 février

19h – 21h,

salle du Chateau,

6 rue Montebelllo

à Vitry sur Seine

"Les élections départementales ça nous concerne. L’aide sociale, l’aide aux transports,  la petite enfance, les collèges, la politique culturelle et sportive…en val de marne, les élus de gauche ont agi efficacement pour améliorer le quotidien. La diversité de ces élus, la place active des élus écologistes et citoyens a permis de porter une attention forte aux questions sociales et écologiques : l’ordinateur pour les 6e, l’introduction du bio dans les cantines, Planète Lilas, la transition énergétique......."

"La droite qui rêve de remporter le département ne supporte pas cette politique sociale. Et la diversité des élus de gauche est menacée par le sectarisme de quelques communistes qui ont empêché un accord départemental ouvert à toute les forces de gauche....."

LA politique c’est pas forcément triste, on partagera boissons et petits plats que chacun apportera.

07/12/2014

Conseil municipal de Vitry, le mercredi 10 Décembre 2014. De l'exigence de se libérer de VEOLIA pour un réel service public de l'eau / Collecte pneumatique la pompe à fric sans limite?

Parmi les sujets à l'ordre du jour au prochain conseil municipal, je relève les questions 33 et 34 qui sont clairement inquiétantes.

La question N°33

relative à un protocole transactionnel à passer avec le groupement SITA ( SUEZ) ROS ROCA /SAFEGE et BBJ est réellement un sujet exceptionnel. Un protocole transactionnel est un acte qui a pour objectif de régler un litige.... sans passer devant les tribunaux. La lecture de la simple note de synthèse est un vrai poème. C'est un condensé d'imprécisions dans la démarche engagée. En ayant confié la conception et la réalisation à une seule entreprise, celle ci se retourne contre la ville car le contenu même du projet évolue , en particulier parce que des besoins ont été dès le début mal estimés! Ce sont 1 600 000 € qui étaient réclamés par le groupement (Sita Ros Roca) .

Ne disons pas que c'est du racket.

Disons que la "préconception" a été menée de manière irresponsable. Il est dit que des concessions ont été obtenues.....! La ville versera en définitive 1 240 000 € Hors taxes ;-( C'est à dire 1 488 000€ TTC! Le plus grave, c'est qu'avec ce protocole transactionnel, la ville s'interdit toute procédure contentieuse sur les éléments substantiels du marché évoqués dans le protocole de transaction: " les parties abandonnent irrévocablement toute demande, réclamation ou contestation de quelques nature que ce soit au titre des "différends" entrant dans l'objet du protocole". Pour résumer, la ville paie pour garder ensuite le silence. Chaude ambiance.

Comment travailler en confiance à l'avenir.

La question N° 34

porte sur un avenant N° 4 au marché de conception et réalisation d'un ouvrage de collecte pneumatique des déchets avec le groupement SITA ROS ROCA.

Ici c'est le "ponpon"...

Il est évoqué le marché de 2011 et un montant de 26 022 026 € HT tranche ferme et conditionnelle. Soit 31 200 000 € TTC à l'époque... Avec les précédents avenants. Selon la note de synthèse, nous en étions à près de 31 700 000 € TTC avant ce 4ème avenant! Nous voici maintenant, selon le décompte, à 36 921 993 € TTC. Le compteur s’affole C'est ainsi, sans compter le protocole transactionnel.... une hausse de 5 000 000 € en moins de 4 ans soit plus d'un million par an. une hausse

Avec le protocole ce sont en 42 mois un surcout de 7 209 993 € TTC soit 171 000 € par mois rien que pour le surcout!

Alors là Bravo!

Rapporté à la subvention accordé au Centre Culturel ou aux associations sportives, cela est spectaculaire.

Mesdames et messieurs les conseillers municipaux, pouvons nous compter sur vous? Arrêtons cet aspirateur financier.

Au fait, où en est on des frais de pré-fonctionnement exigés avant même l'entrée en fonctionnement du dispositif de collecte pneumatique? (500 000 € par an?)

Les conseillers municipaux ont besoin d'un plan de financement actualisé tant en investissement qu'en fonctionnement.

Il importerait de bénéficier d'un audit juridique, indépendant de Sita Ros Rocca, pour évaluer les conditions d'abandon de ce marché qui est un gouffre financier.

Il devient urgent que la chambre Régionale des comptes s’intéresse à cette opération!

En fin de séance, 3 rapports seront présentés par le Maire , sur l'Eau, l’assainissement et sur ... la collecte des déchets.

Il sera intéressant d'entendre ce qui sera dit au regard de l’intérêt de se libérer de l’emprise des sociétés financières privées. Il sera intéressant de relever quelles positions seront prises.

N'oublions pas l'exigence d'une reprise en main du service public de l'eau potable.

J'ai largement expliqué, les mois passés, l'intérêt, dès lors que les perspectives juridiques, financières et techniques auront été cernées , de transférer la compétence eau potable à la communauté d'agglomération. Celle ci pouvant à cette occasion reprendre en Régie publique ce qui actuellement fait les "choux gras" de VEOLIA.

La communauté d'agglomération des lacs de l’Essonne a très bien su s’engager dans ce processus en coopération avec "Eaux de Paris". Pourquoi, Choisy, Ivry et Vitry sont elles paralysées sur cette question?

Relevons, qu'avec la création de la Métropole du Grand PARIS et la mise en place des conseils de territoires cette opportunité va se complexifier.

07/03/2014

La bataille de l'Eau en régie publique est toujours une exigence. Rien ne sert de botter encore une fois en touche.

http://www.lagaucheparlexemple.fr/pdf/enjeuxMunicipEau_we...

Dans son programme Alain Audoubert botte également en touche sur cette question.
Il renvoie au delà des 22 mètres.

Page 37 "Poursuivre la mobilisation nationale pour gagner un grand service public de l'Eau"

Ou comment placer la barre très haut afin de justifier de ne pas franchir la haie et ainsi permettre à VEOLIA, Suez et la SAUR de continuer à engranger des bénéfices considérables sur le dos de chacun.

28/02/2014

13 questions à la douzaine, pour les 43 à 49 èmes années de mandat municipal.

Ce vendredi 28 février, Alain Audoubert  (maire  sortant) , organise une conférence de presse.... au titre de sa candidature renouvelée.

Qui sera présent? Le Parisien, l'Humanité?

Apprenant à la va vite cette initiative intéressante, je couche quelques questions très maladroites.

Je suis certains que vous en poseriez de meilleures.

Par contre arriveriez vous à assimiler les réponses qui ne manqueront pas d'être fleuve?

 

1) Monsieur le Maire, vous présentez une liste commune PCF, PS, PRG et MRC.

A l'exception du PCF tous ces partis soutiennent grandement l'action du Gouvernement "PS EELV PRG",  Quels sont les éléments de la politique du gouvernement que vous soutenez et  que les participants de votre liste soutiennent? Quels sont les points que vous désapprouvez? (en matière d'emploi et de développement économique, de droit du travail, de justice sociale et fiscale, d'éducation nationale,  de rythmes scolaires, de services publics, de décentralisation et de financement des collectivités territoriales)?

 

2) Pourquoi la dynamique du Front de Gauche est elle  mise en parenthèse à VITRY?

Comment analysez vous le fait que les organisations membres du Front de Gauche n'apportent pas leur soutien à votre liste? Cela est il le fruit de votre alliance du premier tour avec le PS? Cela peut il à voir avec les alliances de votre Parti à PARIS et à ALFORTVILLE par exemple? Au demeurant les dossiers locaux et votre pratique politique jouent ils un rôle dans cette situation?

3) Le précédent mandat a été marqué par l'engagement d'un investissement majeur de 32 000 000€ pour un dispositif de collecte pneumatique des ordures ménagères.
quand pensez vous que le dispositif fonctionnera t il? quel est son coût de fonctionnement prévisionnel?

Certains demandent mettent en cause la fiabilité technique et financière d'un tel équipement. Accepteriez vous un audit réalisé par un bureau d'étude indépendant?

Pourquoi décidez vous d'effectuer un moratoire d'un an après la mise en  service de cet équipement et avant d'engager son extension notamment dans le grand ensemble. Auriez vous maintenant des réserves ou des interrogations sur la pertinence de cet équipement et de son intérêt pour Vitry?

4) La hausse de la taxe d'Enlèvement des ordures ménagères est critiquées par la liste "Pour Vitry, à Gauche Vraiment" au motif que cette taxe est socialement injuste, encore plus que la Taxe d'habitation. Que répondez vous à cette objection?

5)Vous aviez pris l'engagement lors du précédent mandat de réaliser une 2ème EPHAD pour les personnes âgées dépendantes. Pourquoi avoir différé? Quel bilan vous tirez des tensions sociales constatées dans la maison de retraite intercommunale des LILAS? Quelles explications donnez vous aux  sous effectifs au sein de cet établissements et aux  capacités d'hébergement sous utilisées ?

6)Quels engagements avez vous concernant la préservation du parc du Coteau et sa restitution à l'état actuel après les travaux du futur métro? Pourquoi avoir appliqué sur une part importante de ce parc,  des règles de constructibilité qui autorisent des bâtiments de plusieurs étages?

 

7) Comment expliquez vous que la SEMISE, société d'économie mixte gérée par la ville  souffre de tensions avec les locatairesq ui se plaignent d'un mauvais entretien des résidences?  Le dernier conseil municipal  a été l'occasion de l'expression d'un mécontentement particulièrement vif.

8) Etes vous pour une gestion en régie publique du service de l'eau potable? et selon quel calendrier?

Quelles démarches ont été entreprises à ce propos par la Communauté d'agglomération "Seine Amont, Choisy, Ivry, Vitry" et dont vous êtes également un des vices présidents?

9) En  2008 vous aviez pris l'engagement de mettre en place un Conseil Consultatif des jeunes. les quelques réunions organisées en fin de mandat se sont révélées être houleuses et sans perspectives. Quelles conclusions tirez vous?

10) En quoi les adjoints que vous proposerez  à l'élection du conseil municipal seront ils le signe d'un renouvellement de l'équipe que vous avez auprès de vous depuis des décennies? Vous avez, dans les négociations menées avec les partis de votre coalition,  pris des engagements, quels sont ils?

11) Vous êtes conseiller municipal depuis 1977 1971, votre premier  mandat d'adjoint date de 1977. Cette expérience remarquable est elle pour vous un atout pour la ville? Quelles perspectives de renouvellement  voyez vous pour Vitry en 2020, alors que vous aurez alors un recul de quarante neuf ans de mandats ?

12) En 2008, vous aviez comme slogan,

Ensemble Vitry solidaire et dynamique.

Cette année vous reprenez presque le même slogan;

Vitry ensemble, solidaire, dynamique et écologique

A part votre positionnement  écologique, Qu'y a t il de nouveau.?

13) Que répondez vous à ceux qui disent que Vitry devient encore plus une ville dortoir, avec un déficit d'emplois au regard du nombre d'actifs, et que vos concitoyens doivent toujours autant assumer des déplacements quotidiens, parfois sur de longues distances, pour aller travailler?

En 2008, de grands espoirs étaient fondés sur l'opération d'intérêt nationale qui devait dynamiser la zone située entre voies de chemin de fer et la seine. N'avez vous pas l'impression que les projets dans ce secteurs n'ont pas évolué de manière sensible?  L'arrivée du métro étant, quant à elle, un projet porté par l'Etat et le Conseil Régional (STIF) et dépassant complètement la volonté communale même si son adhésion est à prendre en compte.

13) Enfin, accepteriez vous de débattre en face à face avec les autres candidats qui se présentent à Vitry?

A cet égard, quelle analyse faites vous du fait que les 1ers de deux des listes différentes de celle que vous conduisez:

  • Une liste de membres du Front de Gauche, de militants du NPA et de citoyens de Gauche d'une part
  • et une liste soutenue par E.E.L.V. d'autre part

étaient dans votre liste au premier tour en 2008. Vous vous retrouvez, cette année, allié dès le premier tour avec ceux qui soutiennent la politique du gouverenement actuel et qui en 2008 étaient dans une opposition de premier tour.

Pouvez vous en dire quelques mots?

15/11/2013

Réunion AAA (Avec Alain AUDOUBERT) hier jeudi 14 novembre : Et voilà, c’est reparti, comme en….2008 ?

Pour info, complément du 18/11/2013...;-). Je suis tellement pour le surf sur internet, que je vous aide en vous mettant ce lien... 

http://www.alainaudoubert.com/article-une-premiere-reussi...

 reprise de ma note du 15 novembre

Ne disons pas de bêtises, l’histoire ne se répète pas.

Que dire ?

J’y suis allé, après hésitations. D’aucuns m’ont dit de venir. Je ne le regrette pas. C’était intéressant au-delà de la curiosité partagée par certains.

Alors quelques mots par ce blog. D’autant que certains d’entre vous m’ont expliqué qu’ils avaient eu information de cette réunion à la lecture de ce blog. Des affiches avaient été largement collées et des tracts diffusés ce week end par la section du Parti communiste. Ceci en complément d’une lettre d’invitation largement distribuée dans les boites aux lettres en « même temps » que le mensuel  municipal.

Alors en avant.

Un calicot en fond de salle

Si j’ai bien noté

« Rassemblons-nous au 1er tour pour résister à l’austérité, Faire échec à la droite et à l’extrême droite. Donnons un nouvel élan à notre vie, à notre ville »

L’évènement était d’abord avec les présents et les absents.

Une assemblée fournie

Il y avait une tribune avec le candidat et  4 de ses adjoints ainsi que deux conseillers généraux de Vitry. Au regard du caractère électoral de la réunion, il s’agissait  certainement  d’une esquisse d’équipe pour l’avenir renouvelé.

Dans la salle de nombreux conseillers municipaux.

Environ 200 chaises avaient été installées, un complément d’une trentaine de chaise a été rajouté.

Ne cherchons pas à analyser les liens et motivations des personnes présentes. Il n’est pas possible de parler à la place de chacun. Peut-être évoquer la présence du responsable départemental de la fédération du PCF dont la participation a bien été honorée par le candidat.

A l’occasion, en croisant telle ou tel, je prenais le soin de saluer certains en indiquant que je venais pour me cultiver… Dès fois que des ambigüités pourraient exister à ce jour.

Une militantes photographiait en fin de réunion, lors du temps d’échanges informels, et prenait  des portraits. Je lui ai indiqué  avec le sourire que je ne souhaitais pas être pris en photo. Elle m’a aimablement indiqué qu’elle ne comptait pas le faire. Au demeurant, elle précisait qu’elle comptait mettre des photos sur « Face book » !

Préalable consistant.

Vers 20h15, au-delà des salutations par le candidat de telle élue écologiste (hors groupe EELV) ainsi que des conseillers présents dans la salle, sans les mentionner nommément, la réunion a débuté par la lecture d’une lettre du 1er secrétaire de la section du PS de Vitry et de la tête de file de cette section pour les municipales.

Je ne sais pas si j’ai bien compris. En tout cas cela semblait une lettre bien cordiale qui expliquait une absence par la concomitance d’une réunion de section et qui évoquait une antériorité des alliances renouvelées localement depuis 1965. J’ai également entendu un bilan positif et un souhait de succès pour cette initiative du 14 novembre.

Si certains étaient inquiets, ils peuvent être rassurés. Pour ma part, depuis décembre 2012, j’ai la conviction que la constitution au premier tour, d’une liste conduite par le Mair sortant avec le PS , ne faisait aucun doute. Pour rester dans le local, les échos dont je dispose sur Alfortville m’indiquent que le PC devrait très certainement faire alliance, dès le premier tour, avec le Maire PS de cette ville voisine. C’est à vérifier, mais cela est bien prévisible ! C’est cohérent ?

Evoquer la lecture d’un bref message écrit de l’élu du PRG, une intervention orale « en direct »de l’élu MUP permet de convaincre qu’une boucle est bouclée.

Au nom du COVIC, comité vitriot d’initiative citoyenne, une ancienne élue a expliqué le rôle stratégique de cette instance pour soutenir et proposer des perspectives à notre ville.

Evocation de l’intervention principale

En début de son intervention principale, le candidat a bien expliqué qu’il  voyait dans la salle des militants du Front de Gauche qui n’ont pas encore opté pour le rassemblement.

Le candidat a expliqué qu’habituellement, en cette période de l’année,  des réunions de quartiers se tiennent  dans la ville sous sa conduite en tant que Maire. Campagne électorale oblige, et au regard des règles de communication en de telles périodes, elles ne se tiendront pas cette année.

Il a annoncé, au tire de la campagne électorale,  des réunions de quartier dans lesquelles s’impliqueront largement des adjoints référents des quartiers concernés. En fin d’exposé, il a  même précisé qu’il avait demandé aux adjoints qui suivent tel quartier de s’impliquer selon des formes qui seront à débattre avec les militants notamment du COVIC

Il a fait part de sa conviction que la droite sera présente par une liste UDI / UMP et par une liste sous l’égide de l’association « Vitry Renouveau ». En la circonstance il a mentionné la présence dans la salle de son actuel président (à ne pas confondre avec les fondateurs de cette association maintenant ancienne).

Après avoir critiqué le positionnement d’Europe Ecologie les Verts EELV et notamment l’action du ministre du logement qu’ils  chercheraient à dédouaner, il a dit que Vitry avait besoin de se rassembler et qu’il agirait jusqu’au bout afin de réaliser un rassemblement des forces progressistes, (si j’ai bien noté).

Il a expliqué son attention  vis-à-vis de la démocratie et expliqué les nombreuses instances qui existent. Je ne l’ai pas entendu évoquer le conseil consultatif des jeunes. ? Peut-être ai-je été distrait.

Il est vrai qu’il a dû garder un souvenir impérissable des réunions de cette instance qu’il a présidé magistralement, avec  une fermeté nourrie par l’expérience.

Il a exprimé de vives préoccupations et son opposition à l’égard des projets gouvernementaux sur la modification des rythmes scolaires. Commentaire personnel, il sera intéressant de mesurer lors du prochain conseil municipal du 20 novembre, quel débat aura lieu avec les « partenaires «  du Parti Socialiste.

 

Je n’ai pas entendu, dans l’intervention principale, de propos soulignant le grand intérêt du plus grand investissement engagé par la ville pour un montant de plus de 32 000 000 € sur plusieurs années et relatif à la collecte pneumatique des ordures ménagères. C’est un investissement plus important que n’importe quel groupe scolaire  et même que le complexe aquatique si bien valorisé à la maison des projets. La question est venue plus tard. J’y reviendrai.

Le Maire a bien évoqué les projets d’investissement en attente et pour lesquels la ville pourra emprunter si besoin.

Le devenir préoccupant des communes au regard du projet de loi en discussion au parlement et  relatif à la Métropole de Paris a fait l’objet de développement intéressants. C’est bien un test pour la majorité parlementaire à l’égard d’un texte qui a une connotation  Sarkozyste prolongée.

Alors là le Maire a expliqué qu’il fallait s’exprimer haut et fort à ce propos. Encore une fois j’ai cru qu’il faisait référence à la société qui commercialise l’hébergement de certains sites dont celui-ci. ;-). Il faut que je m’apaise.

Pour un compte rendu plus exhaustif, reportez-vous à vos sources habituelles ou exceptionnelles.

En tout cas, en conclusion, il a confirmé son intention de discuter de la liste avec tous les partenaires. Le Covic va continuer sa propre démarche pour le futur programme municipal et il a souhaité la bienvenue dans le COVIC à ceux qui seraient dans les formations du Front de Gauche ou dans d’autres formations.

Il a expliqué disposer de peu de temps pour se mettre en  ordre de bataille. Sa ferme intention est de battre la droite et l’extrême droite dès le premier tour du …23 mars 2014. Commentaire personnel. Il est vrai qu’à Vitry, en 2008, tout s’est joué au premier tour avec l’élimination de la droite qui n’a pas été présente au 2ème tour car elle avait été morcelé en 4 listes qui chacune n’avait pas fait 10% des voix !

Une heure de prise de parole du candidat  étant écoulée, des interventions diverses ont eu lieu.

Un intervenant a regretté que les élus du Front  de Gauche puissent parfois voter avec la droite contre des projets gouvernementaux… Un syndicaliste administrateur de l’assurance maladie est intervenu pour expliquer le contexte des projets de loi concernés par une telle problématique. 

Un autre intervenant, ancien animateur de la section PCF, a abordé les actions déployées par les parents d’élèves et enseignants en opposition avec le dispositif de modification des rythmes scolaires

Le secrétaire de la section PC de VITRY (ainsi appelé par le candidat) est alors intervenu du premier rang. Pour souligner que la droite ne supportait pas la gauche en responsabilité. Afin de rappeler l’exigence de combattre la droite, et l’austérité. Il a souligné un attachement à l’humain d’abord. Et a appelé au rassemblement des forces de gauche et des citoyens. Dans ma relecture des notes je n’ai pas noté l’expression Front de Gauche. C’est peut-être un oubli… de ma part.

Je n’ai pas bien compris une référence à 2008. Ce n’était certainement pas une référence à un premier tour au cours duquel le PS avait souhaité se compter (pour ma part vous le savez j’avais été de la liste conduite par le Maire sortant, avec  le PC… et c’est en 2009 que j’ai adhéré au Parti de Gauche, quelques mois après  sa création et surtout avant les élections européennes de 2009 afin de faire utilement campagne).

En parlant de 2008, il a peut-être fait référence à une liste ou officiellement il y aurait des candidats officiellement adhérents au PC et théoriquement non adhérents. J’ai jamais bien compris qui était adhérent qui ne l’était pas, d’autant que les changements d’appartenances, au sein du groupe communistes et apparentés, n’ont pas toujours été expliquées publiquement au cours du précèdent mandat. C’est du passé.

En tout cas, et je l’ai déjà dit, j’aspire à ce qu’il n’y ait pas de campagne avec des candidatures masquées. Nous ne devons pas être dans la logique d’un étalage de la sphère privée. Par contre la citoyenneté exige une transparence des appartenances politiques des élus

Enfin je signalerai une courte mais percutante intervention.

Fidèle à un principe que j’essaie d’appliquer,  je ne nomme pas l’intervenant. Il sait s’exposer, il n’est pas du Parti de Gauche. Chacun le connaît bien, Conseiller municipal lors d’un précédent mandat, militants syndical et associatif très actif,  « acteur » du Front de gauche, inscrit dans une démarche de fédération de militants et d’organisations du Front de Gauche, il est intervenu.

Je vais essayer de relater avec fidélité ce qu’il a dit. C’est ce que j’essaie de faire de manière générale mais, en l’espèce , c’est pour moi encore plus délicat.

J’ai retenu de son intervention son souci de souligner le désaccord au sein du Front de Gauche sur la façon de constituer une liste. Il rebondissait sur les propos du secrétaire de la section du PCF qui évoquait une méthode comparable à celle de 2008. Il précisa que nous étions en 2013 et que le président de la République était François Hollande et qu’agissait, depuis bientôt 2 ans, le gouvernement conduit par Jean Marc AYRAULT. A l’exception de la législation sur le « mariage pour tous », il peinait à trouver des éléments positifs. (J’ai noté « rien » !). Il expliqua que beaucoup de citoyens pensaient que l’action du gouvernement était dans la ligne de SARKOZY. Vitry commune d’élus de 80 000 habitants était pleinement impactée par les conséquences de l’action du gouvernement. Il appelait à une identification des responsabilités et exprimait une incompréhension (opposition) à l’égard d’une alliance avec un parti qui soutien explicitement le gouvernement. Il souligna que cela était source de confusion qui alimentait la droite et l’extrême droite. Enfin pour évoquer le bilan et les propositions en matière d’action municipale, il questionna sur la collecte pneumatique des ordures ménagère investissement de plus de 30 000 000 €. Il appelait à la clarté des débats pour que l’abstention ne soit pas massive.

Cela donna l’occasion au candidat de promptement remonter au filet. Et de confirmer qu’il applait à un large rassemblement pour la gestion de la ville. « Moi je ne rappelle pas au retour de Sarkozy ».

C’est alors que je m’esclaffai. Le candidat l’entendit et fit référence au rire déplacé d’un élu du Parti de Gauche. La réaction d’une voisine me laissant entendre que j’étais incorrect me fit comprendre qu’il y avait peut-être malentendu. Elle a cru que je laissais entendre  que le candidat était pour le retour de SARKOZY.  J’ai cru qu’il laissait entendre que l’intervenant  auquel il répondait pouvait le penser : souhaiter un retour de SARKOZY. Je trouvais que c’était une grosse ficelle que je connais trop bien, pour en subir les effets, de déformation des propos des « contradicteurs ».

 En tout cas, le candidat s’est expliqué  de nouveau sur la collecte pneumatique des ordures ménagères.

En préalable Il développa un raisonnement comptablement spécieux pour tenter à nouveau de discréditer son questionneur. Une fois de plus le candidat redevint Maire. Alors qu’il avait expliqué ses inquiétudes pour le budget de fonctionnement de la ville et pour la rémunération des agents, il expliqua, ce que tout conseiller municipal sait, que les emprunts ne peuvent financer le fonctionnement.

Il faisait remarquablement l’impasse sur le fait que le remboursement des emprunts sont bien assurés par les recettes de fonctionnement. L’imbrication des sections de fonctionnement et d’investissement est complexe.  Ainsi au compte administratif 2012, sont notés en section d’investissement 9 741 750,64 € de dépenses pour le remboursement en capital des emprunts, et en section de fonctionnement sont inscrits 2 951981,01 € en charges financières.

L’ Aspirateur Absolument Aventurier

Le candidat eu un développement passionnant sur les embrouilles pour trier depuis sa cuisine les différents déchets. C’était complexe. Mais, je ne suis pas certain d’avoir tout compris.

En tout cas sur la question du tri, théoriquement cela n’est pas une révolution. Au lieu d’avoir des poubelles au plus près de la cage d’escalier, l’engagement est que le bornes ne soient pas à plus de 50 m…

Bien entendu nous avons eu droit aux propos selon lesquels les locaux à poubelles étaient couteux et débordaient. Rien sur l’augmentation des fréquences de collectes, sur le fait qu’il n’est pas utile de sortir les poubelles le dimanche midi pour une collecte le lundi matin, que les collecteurs peuvent très bien, dans les grands ensembles où il y a des personnels d’entretien, la collecte peut être organisée en journée pour limiter le décalage entre une sortie et une collecte. Quant aux conteneurs, le développement des conteneurs enterrés est possible. Et si l’aspiration est à envisager ou expérimenter, cela peut-être les camions qui soient équipé d’un aspirateur. A ISSY les Moulineaux c’est expérimenté. En l’espèce les couts d’investissement sont beaucoup moins importants et sur le fonctionnement la comparaison doit être fait. Je le réclame depuis des mois. Nous en reparlerons lors du prochain conseil.

En l’espèce, me semble-t-il, telle n’était pas la question. Au  regard des investissements nécessaires ce projet est-il bien le plus pertinent ? Au regard des faibles subventions la vile ne s’est elle pas précipitée trop vite dans les bras de Ros ROCA SITA, entreprise espagnole qui se distingue pour des opérations financières douteuses auprès du Parti Populaire Espagnol.

Lecteur de ce blog vous connaissez les questionnements. A l’issue de cette réunion, lors des échanges informels j’expliquais encore une fois que le gain en transports de déchets n’était que pour les 2000 m maximum qui séparent chaque borne de collecte de l’aspirateur qui techniquement ne peut être actuellement éloigné de plus de 2000 m ! Le tonnage de déchets reste le même. Ceux-ci sont compactés, mais ils sont toujours aussi lourds quand ils sont transférés du centre de compactage (l’aspirateur) vers le centre de traitement des déchets pour tri ultime ou incinération des déchets résiduels.

Après avoir entendu un intervenant reprocher à ceux qui tiennent un discours contre la collecte pneumatique des ordures de méconnaitre les conditions de travail difficiles de ceux qui sont dans des centre de tri, le débat n’a pas progressé. Par contre ces propos m’ont amené à me questionner en silence sur l’état des déchets à recycler après passage par l’aspirateur. Le tri ultime sera-t-il facilité. J’ai un doute supplémentaire.

Qu’est-ce que cela aurait été si l’intervenant, membre du Front de Gauche, avait questionné sur l’entretien du patrimoine social et l’exigence de concertation avec les locataires et leurs amicales, sur l’EHPAD, sur la hausse régulière de la taxe d’enlèvement des ordures ménagères, sur la nécessite d’une régie publique de l’eau pour une tarification sociale et une libération des groupes financiers privés comme VEOLIA, sur l’avenir du parc du Coteau, sur les errements concernant la localisation du collège du port à LANGLAIS etc…

Situations exceptionnelles

Une personne a évoqué, pour le regretter,  une situation exceptionnelle dans la vile d’Arles où le rassemblement du Front de Gauche était compliqué, au regard de la démarche du maire sortant PC qui œuvre pour un rassemblement de premier tour avec le PS.

Un intervenant a tenu à féliciter chaleureusement le maire pour le travail engagé par la ville sur le quartier BALZAC et souligner le travail de qualité mené par le centre social BALZAC.

Enfin un dernier intervenant a tenu à saluer l’intention de ne pas prêter le flanc à la division. Il a souligné, que c’était d’ailleurs rendre service au PS.

La réunion achevée, des échanges multiples ont eu lieu ! J’ai donc pu revenir avec certains sur la collecte mais également sur mon positionnement de 2008 ou je me suis proposé pour participer à l’action municipale à un moment ou le PS pensait porter l’avenir de Vitry.

Enfin, c’est à suivre, c’est à nous tous de débattre. Des lieux d’échanges sont à multiplier sans monologue.  Au cours des 6 ans passé j’ai veillé à y contribuer. Votre lecture de ce blog est  un encouragement.

 

13/09/2013

Communauté d'agglomération "Seine-Amont": Choisy le Roi, Ivry sur Seine, Vitry sur Seine

Un billet également d'humeur et donc légèrement malicieux..

Tout d'abord, je tiens à souligner combien le travail engagé au sein de la communauté d'agglomération est intéressant. Certes, il va falloir que la communication auprès des conseillers communautaires, des conseillers municipaux et des citoyens soit de qualité et laisse place largement à l'expression des débats et questionnements.

En tous cas, la participations aux commissions est un moment de délectation en raison de la présence d'élus divers et de la rencontre avec des conseillers qui proviennent des communes associées (Choisy et Ivry).

Cela apporte une ouverture passionnante.

Des étapes importantes se succèdent

La communauté est en phase de "montée en charge" avec une multiplication des recours à des bureaux d'études. Cela intervient dans de nombreux domaines pour défricher...

Un travail considérable s'engage au niveau des services des communes, notamment financiers. ce travail va s'effectuer  avec une attention portée par les élus et notamment la Commission Locale d'Evaluation des Transferts de Compétences ( CLETC) au sein de laquelle j'ai été élu avec 3 autres membres du Conseil Municipal de VITRY.

La réunion de cette instance, ce jeudi,  a permis de mesurer les mécanismes extrêmement complexes qui vont se mettre en œuvre. J'essaierai d'en parler de manière claire... Le conseil municipal de décembre aura a prendre quelques délibérations à ce sujet...

 

Le surplace sur la question de la gestion publique de l'eau potable?

A ce jour rien d'engagé, ni dans les communes ni dans la communauté,  pour une réflexion sur un transfert de la compétence "eau potable", des communes vers la communauté d'agglomération. Vous connaissez l'importance de cette question dans l'objectif de mise en place d'une gestion directe en régie publique. Seule, est intervenue, une démarche auprès du conseil régional pour obtenir un appui pour des études préalables....à suivre.

Mon propos malicieux est sur le logo....

Depuis la création de la communauté d'agglomération, je  n'ai pas manqué de préciser qu'il était important de garantir la nomination des communes membres de cette communauté.

Je pensais surtout à l'intérêt de bien localiser la "seine amont". En effet, à part les élus de nos communes qui sait où cela se trouve...? Par contre Vitry sur Seine, c'est connu.... (même s'il peut y avoir confusion avec Vitry le François dans la Marne ) Ivry est souvent confondue avec Evry, quant à Choisy, je ne sais.
En tout cas "Seine Amont", les professeurs de géographie prendront du temps avant de situer le "truc" entre la source de la Seine et avant l'embouchure sur la Manche... ;-).

Avec la parution d'un logo, tel que je le découvre sur un carton d'invitation du Président de la communauté.., je suis préoccupé. Fidèle à ma tradition, je le dis tout haut.

CASA sigle sur carton d'inviatation  2013 09 13.png

 

Au delà du style qui fait penser au logo de l'UCPA...,

 

quelques remarques sur le logo (et ....silence sur le contenu du carton!)

Non seulement les 3 villes sont absentes et donc cela ne répond pas à la préoccupation déjà exprimée en séance du conseil communautaire, mais plus grave: ne pas faire apparaitre les noms des communes ( même en petits caractères) contribuera à un effacement des communes. Il est encore temps de rectifier le tir...

Ainsi, alors que j'en parlais, "quelqu'une m'a dit" que c'était très préoccupant de gommer l'identité des villes, leur existence même, au moment où des projets législatifs tendent à effacer les communes de nos institutions, au profit d'une "métropole parisienne".

Les récents débats de l'assemblée nationale tendent à créer une centralisation de compétences au niveau d'une métropole parisienne, alors même que nous aspirons à une démocratie citoyenne de proximité et à une cohérence territoriale que l'Etat doit garantir dans un souci d'égalité Républicaine...

 

J'ai confiance, ..

ce blog est lu.

Discrètement , cela va peut être évoluer...

avant que le conseil communautaire soit appelé,

je l'espère, à se prononcer.

 

 

 

 

La question du site internet de la communauté d'agglomération.

Avec l'annonce d'un nom de domaine, se posera une fois de plus la question de l'expression des élus sur les supports numériques des collectivités territoriales.

A noter à ce propos que l'adresse d'un site est semble t il réservée.

Ce vendredi 13 septembre, c'est un écran vide.
http://www.seine-amont.fr/

Nul doute que chacun va suivre avec intérêt son évolution. Certains se questionneront sur la place qui sera réservée pour l'expression libre des membres du conseil de la communauté...

Vous connaissez mon exigence que les principes annoncés dans le code général des collectivités territoriales et qui prévoient des expressions libres des conseillers soit appliqué pour les supports papiers mais également numériques.

27/08/2013

Attention vigilance absolue face aux manoeuvres de Santini contre la porte ouverte aux collectivités regroupées en communauté d'agglomération de constituer une régie publique à l'occasion d'un transfert de la compétence "eau potable"

Dans les profondeurs d'internet, il est intéressant de suivre le blog de Gabriel AMARD.

Le combat qu'il mène, avec d'autres, pour libérer l'eau potable de la main mise de grands groupes financiers est remarquable.

Je vous signale, son récent billet qui évoque les pressions de SANTINI, président du SEDIF pour que se ferme la possibilité légale de reprendre en régie directe la gestion publique de l'eau à l'occasion d'un transfert de cette compétence de communes à une communauté d'agglomération.

Mes précédentes notes expliquent qu'avec la Communauté d'agglomération Choisy, Ivry, Vitry nous avions entre les mains une opportunité à saisir.

Le billet de Gabriel AMARD est inquiétant et donnera à réflechir et à réagir de la part des citoyens et d'élus de notre communauté d'agglomération.

http://www.gabrielamard.fr/index.php?option=com_content&a...

 

Pour mémoire, la série de notes que j'ai publiées dans ce domaine.

 http://bertrandpotier.hautetfort.com/campagne-pour-un-ser...

17/08/2013

L'eau fait son chemin et crée de l'euphorie! C'est aussi bon pour la politique.

http://www.gabrielamard.fr/index.php?option=com_content&a...