Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/06/2012

Gabriel AMARD, un candidat du Front de Gauche, bien ROUGE / VERT et même bleu!

http://www.gabrielamard.fr/pdf/4pageseau.pdf

29/03/2012

Après le conseil municipal d'hier, faites le plein d'Eau!

http://www.lepartidegauche.fr/actualites/dossier/9238-col...

Intercomunalité et notamment service public de l'eau

Voici le support de mon intervention au conseil municipal du mercredi 28 mars.

Au delà de la note ci dessous que j'ai sivi dan sa chronologie, et dans les principaux termes, je n'ai pas manqué de relevé, avec humour,, que M. le Maire avait fait l'exploit d'introduire le débat pendant plus de 45 mn sans évoquer qu'en 8 jours le projet de statuts de la future intercommunalité avait évolué. A l'origine il prévoyait de confier la compétence EAU. En définitive celle ci a été abandonnée et remplacée par la compétence optionnelle relative aux voiries et aux parc de stationnement, d'intérêt communautaire...

Sur la question du nom à donner à la commuanuaté d'agglomération, il ya eu un bref échange. Cependant cela me paraît inachevé...


Après avoir évoqué la question de la compétence EAU et alors que je posais la question des modalités de débat au sein des conseillers municipaux; j'enfonçais le clou sur le caractère prodigieux d'uen "consultation des quartiers" lors de conseils qui se sont tenus tous avant le 19 mars...première séance où les conseillers ont été réellement informé  et au cours de laquelle un début de débat a eu lieu. Le 19 au soir rien n'était acté. C'est certainement parce que CHOISY et IVRY avaient evolué dans leurs analyses de la question, certainement en raison des contributions des élus du Parti de Gauche au sein de ces 3 assemblées....

Mes propos soulignant les faiblesse du processus de débat, on provoqué des réactions d'agacement. Je n'ai pas manqué d'êtr eplus clair en mettant une démarche politique plus proche du centralisme technocratique que d'une concertation ou d'un débat collectifs.

Lire la suite

28/03/2012

Débat sur l'interco et sur l'Eau, service public...

ci joint un article intéressant

2012 03 28 interco.pdf

22/03/2012

Un débat ouvert sur les compétences à transférer à la Communauté d'agglomération en projet.

Pour mémoire, voici le lien avec des notes récemment publiées sur cette question

http://bertrandpotier.hautetfort.com/archive/2012/03/19/t...

 

http://bertrandpotier.hautetfort.com/archive/2012/03/06/i...

Hier soir, mercredi 21 mars, nous avions une séance de travail des conseillers municipaux. Au cours des 3 heures d'échanges des précisions importantes ont été apportées sur les enjeux financiers de cette démarche de coopération intercomunales. S'agissant des compétences à transférer, il est propable que soient prises en compte les réflexions avancées par les conseillers municipaux issus du Parti de Gauche et présents à IVRY , VItry et CHOISY. Nous avions exprimé le fait qu'il n'était pas opportun de transférer dè smaintenat la compétence Eau, faute de se voir liés à nouveau avec VEOLIA, via le SEDIF et de refermer la porte qui pourrait s'ouvrir au moment ouù le transfert serait décidé. C'est compliqué mais nous serons peut êtr enetendus quelques soient les motivations réelles de chacun. En tout cas il est bien preferable, dans l'état actuel du droit, de différer l'eventuel transfert de cette compétence au moment où nous serions près à passer en régie publique.
J'y reviendrais.

je regrette de n'avoir pas eu le temps d'évoquer le nom de à donner à la communauté à venir:

Est évoqué le nom de «Seine Amont ». Il me paraît impropre pour une localisation géographique précise et pour ne pas gommer la réalité de nos villes. Le débat doit rester ouvert. Pour l’alimenter je suggère « Communauté d’agglomération Villes de Seine Amont, Ivry, Vitry, Choisy ».

Le terme de "Villes de Seines amont" affirmerait la persistance de la réalité communale. Enfin l'énumération des communes membres contriburait à faire vivre la réalité géographique de cette entité!

http://bertrandpotier.hautetfort.com/archive/2012/02/18/t...

 

 

21/03/2012

tribune pour le mensuel du mois d'avril

Intercommunalité et service public de l'eau

 

Le conseil municipal du 28 mars devait se prononcer sur le projet de statut de cette intercommunalité.

Comme je l'ai déjà expliqué, avec les conseillers municipaux du Parti de Gauche qui siègent  dans nos trois villes, IVRY, Vitry et CHOISY, nous menons une réflexion collective utile avec le souci de l'intérêt général.

 

Dans ce contexte nous avons tenu a exprimer nos réserve à l'encontre d'un transfert  de  la "compétence eau potable" à la  communauté d'agglomération. En effet  nous pensons nécessaire  un rattachement au service public de l'approvisionnement en eau potable.

 

C'est la condition de faire cesser les profits privés sur ce qui est un besoin premier et c'est la possibilité de réformer la tarification dans un but clairement social et écologique: gratuité des raccordements et des premiers mètres cubes.

 

Tels sont des enjeux simples et réalistes. "La communauté d'agglomération  des lacs de l'Essonne", crée en 2004 a fait le choix, ultérieurement,  d'adopter ces principes en obtenant la compétence de l'EAU potable par délibération récente  des communes membres. Poser clairement la question d’un service public de l’eau exige un affranchissement de VEOLIA . Cela doit se préparer.

 

En l'état actuel du droit, transférer de suite la compétence "Eau" à la communauté d'agglomération obligerait la communauté à se lier au SEDIF et donc à VEOLIA. Il vaut mieux se préparer et ne transférer cette compétence  que lorsque les communes auront préparé cette opération.

 

Alors prudence et expertise afin de ne pas se trouver de nouveau lié au SEDIF et à VEOLIA et  ainsi laisser la porte ouverte à la création d'une régie publique pour la gestion de l'eau. de ce  fait, il importait que la compétence "eau" ne soit pas de suite confiée à la communauté d'agglomération.

 

Après ces considérations, je vous convie poursuivre les échanges sur le blog que je tiens à jour régulièrement. La période politique exceptionnelle que nous vivons en est l'occasion!

 

08/03/2012

La bataille pour le service public de l'eau passera t elle à VITRY, CHOISY, IVRY?

http://www.placeaupeuple2012.fr/tous-a-marseille/

02/03/2012

le 6 mars à CHOISY le ROI, une initiative dans le cadre du Forum Alternatif Mondial de l'Eau

Du 14 au 17 mars 2012, se tiendra à Marseille le Forum Alternatif  Mondial de l'Eau (FAME) en réponse au forum mondial de l'eau (FME), véritable forum des marchands d'eau qui sévira quelques rues plus loin.

2012 03 04 FLYER_A5_6_MARS_HD.pdf

 

Le Parti de Gauche, porteur d'une véritable culture de l'eau comme bien commun de l'humanité, milite  inlassablement pour le retour en régie publique de l'eau, pour l'accès à la gratuité des premiers mètres cubes, pour l'appropriation citoyenne des enjeux et de la gestion de l'eau.  Tout naturellement il est aux avant-postes lors de ce forum.

Mais pour que ce forum soit réellement citoyen, il faut que chacun-e puisse s'en approprier les enjeux, ici aussi, en Val-de-Marne.

C'est le sens du passage de la Caravane de l'eau le 6 mars à Choisy-le-Roi qui sera suivi à partir de 19h par une soirée de l'Université populaire de l'eau et du développement durable au cours de laquelle interviendra Joseph ROSSIGNOL, vice-président PG du Conseil général du Val-de-Marne en charge de la politique de l'eau, du développement durable et des énergies renouvelables.

 

Alors même que le Front de Gauche et son candidat à l'élection présidentielle Jean-Luc MELENCHON portent fièrement dans la campagne la planification écologique, cette initiative manifestera un engagement dans ce domaine.

 

La soirée du 6 mars à Choisy-le-Roi en est une occasion:

L'initiative dure de 16 h à 21 h et notamment de 17 h à 21h

avec un temps fort entre 19h et 21h

à l'ancienne salles de cinéma "Le Royal" 13 avenue Anatole France à Choisy-le-Roi (salle qui jouxte la gare SNCF de Choisy)