Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/02/2015

Elections départementales des 22 et 29 mars prochain

A l'initiative de "la Fabrique",

une rencontre avec les candidats de la

" Dynamique Citoyenne, sociale et écologique " engagée à Vitry sur Seine avec le soutien de la Fabrique, d'EELV et du Parti de Gauche:

Ce vendredi 20 février

19h – 21h,

salle du Chateau,

6 rue Montebelllo

à Vitry sur Seine

"Les élections départementales ça nous concerne. L’aide sociale, l’aide aux transports,  la petite enfance, les collèges, la politique culturelle et sportive…en val de marne, les élus de gauche ont agi efficacement pour améliorer le quotidien. La diversité de ces élus, la place active des élus écologistes et citoyens a permis de porter une attention forte aux questions sociales et écologiques : l’ordinateur pour les 6e, l’introduction du bio dans les cantines, Planète Lilas, la transition énergétique......."

"La droite qui rêve de remporter le département ne supporte pas cette politique sociale. Et la diversité des élus de gauche est menacée par le sectarisme de quelques communistes qui ont empêché un accord départemental ouvert à toute les forces de gauche....."

LA politique c’est pas forcément triste, on partagera boissons et petits plats que chacun apportera.

06/08/2014

EPAORSA , OIN à VITRY, Avec le projet de port fluvial au droit de la centrale thermique, au revoir les projets de végétalisation des berges de Seine?

 

Voici les dernières réflexions (mi juillet 2014) de l'EPAORSA... ( mises en ligne sur son site..).

http://www.epa-orsa.fr/Actualites/Projets/Vitry-Sur-Seine...

Qui a donc été associé? Pas le conseil municipal:

Selon le communiqué, cela serait le fruit d'un accord avec la ville...;-)

Il est d'ailleurs curieux que la communauté d'agglomération Seine Amont  ne soit pas associée à cet   accord...

La communauté d'agglomération Choisy, Ivry; Vitry est bien compétente pour

  • actions tendant à la mise en valeur des berges de la Seine ;
  • .......;
  • réflexions pour une stratégie communautaire de préservation de l'environnement et de mise en œuvre des principes du développement durable.

http://www.seine-amont.fr/index.php/ca-seine-amont/les-co...

Décidément, Monsieur le Maire,  le centralisme technocratique est toujours bien en œuvre

A ma connaissance le conseil municipal n'en a eu aucune information ni débat...alors même que la mise en service est envisagée pour 2016.

Le PLU ne sera peut être pas impacté. Mais, n'est il pas nécessaire que ce type d'aménagement soit débattu publiquement, et en premier lieu par les conseillers municipaux.

En l'espèce, un projet quoi n'est pas anodin:

Il s'agit d'un équipement portuaire permanent de grande dimension sur les bords de seine en amont de l'écluse, au niveau de la centrale EDF.

Cette question d'un lieu adapté pour charger et décharger des produits transporté par voie fluviale a été annoncé informellement dans le passé récent. Cela a été annoncé principalement pour créer un lieu adapté pour le transport des déblais du chantier du métro. Toutefois cela était évoqué sans que soit précisé une localisation .

Le schéma proposé dans la note citée dans le lien ci dessous  laisse entendre un port pérenne. Il faut que cela soit bien clarifié.

Le billet de l'EPORSA évoque, sur son site internet, trois implantations... où sont elles? Seront elles en totalité sur Vitry?

"Ce projet de port urbain, réparti sur 3 implantations, dont le démarrage de l’activité est prévu à partir de 2016, accompagnera la réalisation de chantiers importants (travaux de la ligne 15 du Grand Paris express, "

 

Plateforme fluviale

Ce projet est d'ampleur et se démarque de ce qui était jusqu'à présent esquissé dans les réflexions du bureau d'étude "SEURA MANGIN"

http://www.epa-orsa.fr/content/download/1651/11478/versio...

 

Voilà qui mériterait débats et réflexions.

Le fait de réaliser un lieu portuaire afin de permettre un développement du transport fluvial est un principe annoncé et à priori positif.

Par contre des questions se posent :

  • Quelle insertion environnementale?
  • Quel projet et schéma directeur sur l'ensemble des berges de Seine, d'IVRY à CHOISY et en premier lieu sur notre commune.
  • Quel équilibre entre espaces "naturels" et aménagements soucieux de l'environnement.
  • Quels espaces portuaires à vocation économique et à vocation de transport de voyageurs ou simplement à vocation touristique?
  • Alors que PARIS veille à reconquérir des circulations douces en bord de Seine, quel devenir de la Seine sur Vitry?
  • Quelles circulations ouvertes au public ( piétons ou vélos)  le long de la seine... et au niveau de cet espace portuaire?
  • Quelle articulation entre une activité portuaire et une densification optimale des emplois sur ce secteur entre Seine et voies ferrées?
    Vitry ne doit pas rester un secteur sous doté en emplois. Cela est déterminant afin qu'elle sorte de sa typologie de ville dortoir!

 

Le débat doit avoir lieu et pas dans le secret de l'EPORSA. Le conseil de la communauté d'agglomération et le conseil municipal doivent êtres associés et consultés, en commissions et en séances plénières.

Je me devais d'évoquer cette question!

En tout cas, il est à relever qu'une échéance est annoncée pour 2016 alors même que les autres secteurs opérationels de l'OIN sur VITRY semblent progresser à la vitesse d'un escargot.

 

 

05/02/2014

Cirulations à vélo: A VITRY des itinéraires d'une cohérence qui laisse perplexe

En voulant consulter des itinéraires cyclables, je suis une fois de plus confronté à l'incohérence des parcours aménagés présents sur notre ville.

Il existe un schéma directeur mais il passe à coté des grands axes utiles pour des déplacements quotidiens.

Je l'ai maintes fois regretté.

Il me sera répondu que les grands axes de la ville ont un statu de voirie départemental. Certes, mais chacun connait la qualité des relations entre notre ville et le conseil général du Val de Marne...est il possible d emieux faire

citcuit des circulations à vélo à Vitry.jpg

Pour mémoire, dans les profondeurs du blog....

http://bertrandpotier.hautetfort.com/archive/2011/05/28/d...

 

http://bertrandpotier.hautetfort.com/archive/2011/05/22/r...

http://bertrandpotier.hautetfort.com/archive/2011/05/15/l...

 

02/10/2013

Transports en commun: à VITRY prendre de la hauteur.... avec un téléphérique?

Un conseiller municipal, ne doit pas hésiter à prendre de la hauteur.

Les échanges avec les uns et les autres, l'attention portée aux expérimentations et réflexions menées ici ou là doivent donner des pistes de réflexion et d'action.

Le téléphérique est une technologie, peu couteuse, rapide, et adaptée aux reliefs particuliers et aux espaces "complexes".

La création de téléphériques, en zone urbaine est une solution retenue dans de nombreuses villes du monde entier.

Dans le Val de Marne, des élus se sont regroupés afin de faire appel à cette technologie afin de relier les quartiers excentrés de Villeneuve saint Georges, en passant par Limeil Brévannes, vers CRETEIL (métro ligne 8: le terminus de la pointe du lac).

 

http://94.citoyens.com/2013/televal-le-futur-telepherique...

Il me semble que pour Vitry, et les communes voisines, cette technologie devrait être explorée et retenue.

J'en ai déjà parlé incidemment. Il est temps que le débat se développe. La première fois que j'en ai parlé, c'est lors d'une rencontre avec le maire de Limeil Brévannes, Joseph ROSSIGNOL (le maire).

Il m'expliquait alors que cette technologie pourrait être utilisée également pour relier CRETEIL, "la pointe du Lac, à la gare des Ardoines de VITRY. L'intérêt sera ainsi de renforcer ce que certains appellent un "nœud multi modale" ( Lieu de rencontre de différents modes de transports : train métro, bus et donc téléphérique). Aussitôt, je pensais également à la liaison Les ARDOINES le plateau via le "parc des Lilas" et la RD7 .

J'en ai déjà parlé sur ce blog en octobre 2012.

Voici l'extrait d'une note particulièrement longue:

Il importe également de poser la question de la liaison, en transports en commun, entre  Vitry les ARDOINES et la RD 7 notamment vers le domaine de CHERIOUX, pôle départemental, emploi formation recherche doit être posée, par un tram à crémaillère ou un dispositif combiné en bus et le cas échéant téléphérique en raison d’un relief important et d’emprises à protéger notamment au titre du « parc départemental des lilas ».

 

http://bertrandpotier.hautetfort.com/archive/2012/10/14/r...

 

 

Les téléphériques ont l'habitude de traverser des espaces urbains complexes et des sites naturels...

A Vitry, depuis des années, le concept d'Arc Sud est évoqué pour évoquer le Sud de notre ville et la problématique des liaisons entre la RD 7 et la Gare des Ardoines. Il est stratégique d en epas y déployer uen voirie qui aurait pour fonction de désengorger la A86 et donc de faire un appel de voitures. Il est stratégique que cet axe soit clairement aménagé en "circulations douces".

L'enjeu est  réaliser une liaison opérationnelle EST OUEST située à mi chemin de celles qui existent actuellement:

  • d'une part au Nord, l'avenue du Moulin de Saquet et le débouché à Villejuif Louis Aragon (axe qui sera desservi par le futur métro de rocade).
  • et d'autre part au Sud, l'A86 ou, encore un peu plus au Sud, le bus en site propre: le TVM

L'axe compris entre les Ardoines et la RD7 et son TRAM est marqué par

  • le franchissement de la RD5 (avenue Rouget de Lisle),
  • le relief du coteau de la vallée de la Seine
  • la traversée du "Parc des Lilas", espace vert d'une superficie importante et stratégique en terme d'espaces "naturel".

Un projet stratégique pour les usagers mais également pour le développement de pôles majeurs.

Les habitants du plateau, pour accéder aux Ardoines devront faire un détour en allant chercher le métro à Louis Aragon, via le T7.

De leur coté, les habitants du secteur Sud de Vitry Ardoines, ainsi que ceux du Grand Ensemble Ouest de BALZAC et de Rouget de Lisle, accéderaient plus vite aux Ardoines ou à la RD7.

Une telle liaison donnerait une correspondance entre le pôle des Ardoines et celui de CHERIOUX en bord de la RD7 . Avec une prolongation jusqu'à CRETEIL il permettrait au pole universitaire de CHERIOUX de se développer en lien avec celui de CRETEIL. Le Téléphérique en se situant au sud du Métro de Rocade, permettrais une irrigation optimale du territoire.

Avec le téléphérique, le franchissement de seine serait facilité en complément du pont prévu, dans le cadre de l'EPAORSA, pour le franchissement de la Seine; sans que l'on connaisse, avec certitude, les échéances et surtout les financements de ce projet.

Il conviendrait qu'un téléphérique, en totalité ou sur une partie de cet axe, soit étudié sans délai. Toute autre technologie doit être explorée simultanément, du bus en site propre au tram y compris à crémaillère. Le grand avantage du téléphérique, c'est bien de franchir les espaces avec le mon d'incidence possible sur les emprises au sol. En terme de coût c'est particulièrement intéressant.

Il n'y a pas de solution toute faite.Par contre il faut mener les réflexiona alternatives et préparer l'avenir ne terme de liaisons Est Ouest.

Prenons le temps de la réflexion de scénarios alternatifs. Voilà un sujet d'intercommunalité.

Lorsque j'assumais un premier mandat de conseiller municipal en 1989/1995, j'avais à maintes reprises exprimé mon enthousiasme à l'égard d'une liaison Est / Ouest que le Schéma Directeur d'aménagement et d'Urbanisme d'Ile de France avait esquissée. Rares étaient alors les élus qui s'intéressaient à ce projet. Depuis, les réflexions et les projets se sont formalisés.Avec ce 2ème mandat municipal (2008/2014) s'ouvre la perspective d'un métro de rocade annoncé pour 2020. Vingt huit ans seront passés.

A n'en pas douter, cette réflexion pourrait être un sujet pour les élections municipales de 2014! Quant à une réalisation, il faut que le Syndicat des Transports d'Ile de France (STIF) s’approprie un tel projet. Aux élus locaux d'être persuasifs comme l'ont été ceux de la rive droit de la Seine au sein de notre département.

Les élus de la Communauté d'agglomération Seine Amont (Choisy, Ivry, Vitry) pourraient jouer une rôle en la matière. Une telle liaison qui franchirait la Seine et irait vers CRETEIL (Carrefour Pompadour et au delà), permettrait de donner de l'air à Choisy le roi et aux franchissements de Seine.

29/05/2013

Un conseil municipal impressionnant..... par sa brièveté

Ce mercredi 29 mai, séance rapide du conseil municipal.

33 questions évoquées en 45 mn. Tous les intitulés ont bien été lus.
Bien entendu, le travail préalable en commission prépare les séances... et cela explique pour partie la brièveté des échanges.

Je suis rapidement intervenu sur la demande de subvention pour la réalisation d'une étude dans le cadre de l'élaboration de la trame verte et bleue au sud de Vitry.

Mon propos était en 2 temps.

1) S'agissant du thème de l'étude, j'ai évoqué les échanges intervenus en commission. J'avais alors demandé que le lien soit bien fait avec la problématique de ce que l'on appelle "l'Arc Sud de la ville" qui pose la question des axes de liaison douces entre les quartiers Est et Ouest.

2) Enfin, de manière générale j'ai sollicité que, lors de la réalisation d'études, un comité de pilotage puisse associer, selon une périodicité à définir, des élus et même des citoyens motivés. A cette occasion j'ai souligné que cette attente était également à prendre en considération dans le projet d'étude sur la question de la gestion de l'eau potable, tel que les maires des communes de Choisy; IVRY et Vitry l'ont exprimé sous l'égide de la communauté d'agglomération.

Il m'a été rétorqué que je devais laisser travailler les professionnels et les techniciens et que le conseil municipal sera de toute façon amené à décider. J'ai été invité à communiquer mes avis et propositions si j'avais de quelconques connaissances par exemple sur les sources d'eau présentes sur le territoire communal...
J'ai précisé qu'il ne s'agissait pas d'avoir un fonctionnement parallèle au conseil municipal.

 

Dans un tout autre domaine et sous un climat différent, les échanges ont pris une "certaine solennité et sérennité" quand il s'est agit de dénommer une esplanade, une sente et une voie.

Le conseil municipal a formalisé un principe annoncé: la dénomination d'une "esplanade pour le Respect et l'égalité Sohane Benziane". Cela en mémoire de la jeune vitriote assasinée, en 2002, dans des circonstances inqualifiables.

Je me suis associé comme tous les conseillers à cette décision

Incidemment j'ai fait la proposition, pour l'avenir, de réfléchir à la dénomination d'un lieu qui nous permettrait de signifier la mémoire de l'esclavage et de son abolition. J'ai cru entendre que cette suggestion devrait bien être prise en compte par la commission culture du conseil municipal,  parmi une trentaine de propositions à la réflexion.

Et dire que je ne suis pas intervenu sur l'enquête publique relative au T ZEN. Et pourtant j'aurais bien souhaité exprimer une incidente sur le Contrat de développement Territorial qui a été signé avec l'Etat et les Maires des communes d'Alfortville et Choisy le Roi, alors même que le conseil municipal n'a pas été consulté! Il s'était prononcé il y a des mois (avant les élections de 2012) sur un simple accord cadre de préfiguration (voir mes notes précédentes):

  http://bertrandpotier.hautetfort.com/archive/2013/05/19/t...).

 

En fin de séance, une question orale posée par le groupe socialiste sur le fait que l'Office du tourisme, annoncé dans le programme municipal, n'était pas en place. La question était intéressante mais je regrette qu'elle n'ait pas cité les théatres de Vitry ainsi que "l'exploradôme" dans les atouts touristiques de notre ville...

;-), ;-) Le, la ou les rédacteurs de la question ne doivent pas trop regarder le présent blog... . J'ai, à maintes reprises, signalé notamment ces équipements culturels qui contribuent au rayonnement de la ville!

http://bertrandpotier.hautetfort.com/archive/2013/03/23/a...

http://bertrandpotier.hautetfort.com/search/tourisme

La réponse, formulée par l'adjointe désignée pour donner suite à cette question orale, a été intéressante. Elle sera certainement publiée. J'ai cru entendre qu'elle évoquait même le caratère touristique de la collecte pneumatique des ordures ménagères. C'est le signe que l'humour est bien vitriot.

 

Au fait , en cours de séance, je ne sais plus à quel moment... je blague!,  j'ai exprimé ma "double joie" de noter que le conseil consultatif des jeunes était convié pour le 6 juin et qu'à son ordre du jour soit prévu, en première question, l'organisation et le fonctionnement de celui ci. ;-).

Je passe sur l'écoute que cela a provoqué.

Ah si, je me souviens, j'avais voulu le dire en début de séance ( point N°1) et je me suis fait rappeler à l'ordre sur le fait qu'il y avait un ordre du jour et qu'il fallait s'en tenir à celui ci. Je n'ai pas continué mon expression, et je n'ai pas tenté de la poursuivre au point N° 2.

Attention, certaines techniques de présidence, "qui peuvent être tentées" dans l'enceinte d'un conseil municipal ne  sont pas transposables au sein d'un conseil consultatif!

http://bertrandpotier.hautetfort.com/archive/2013/03/30/c...

22/05/2013

PLU? Bon courage M. le commissaire enquêteur

Je suis passé une nouvelle fois jetter un coup d'oeil sur le registre d'enquête publique...

Cela était animé cet après midi. C'est le dernier jour et le commissaire enquêteur recevait. la salle relative à l'enquête n'était pas vide...En 20 mn, vers 15hueres j'ai croisé 5 personnes san scompter les 2 employés municipaux qui facilitaient le les entretiens successifs auprès diu commissaire enquêteur.

A noter que les habitants du quartier du port à langlais restent bien attentifs à l'évolution du quartier...
En tout cas, il y aura de la lecture pour le commissaire en quêteur ainsi que pour les conseillers muinicipaux. Ils fudrait qu'ils aient copies: 

  • des avis des personnes publiques associées, publiés après la délibération du 19 décembre 2012
  • des deux registres complétés avec plus de 25 observations.

Je ne doute pas que les conseillers auront au moins une version numérique de ces documents pour en prendre pleinement connaissance , même si le commissaire enquêteur est en charge de formuler un avis qui sera porté à la connaissance du conseil municipal.

A ce stade, je confirme que seront bien, au minimum, en explications et en débat :

  • la question du devenir du parc du coteau ( dans ses 5 000 m2 limitrophes de l'avenue Robespierre et dont le déclasseemnt pour passage en zone constructible est prévu dans le projet soumis à enquête)
  • la problématique des coeurs d'ilots et des emprises au sol pour d enombreuses parcellles.
  • l'aménagement de l'espace entre la Seine et les voies de chemin de fer.

Alors, plus que jamais, à votre écoute et avec le souci de partager les réflexions et analyses.

La rencontre mensuelle que j'organise lundi 27 mai Prochain à 20h15, salle du Château en est l'occasion....

Attention l'enqête publique réglementaire, c'est maintenant!

 

Pour mémoire:

http://bertrandpotier.hautetfort.com/archive/2013/04/18/e...

http://bertrandpotier.hautetfort.com/archive/2013/01/26/t...

http://bertrandpotier.hautetfort.com/archive/2013/01/16/c...

http://bertrandpotier.hautetfort.com/archive/2013/01/01/l...

17/02/2013

Je vous propose une nouvelle rencontre, un moment d'échange:

Rappel du 17 fevrier 2013

Après les rendez vous de septembre, octobre et novembre, après la réunion du lundi 21 janvier 2013, je vous propose une nouvelle rencontre:

Le besoin de débattre largement , d'échanger des préoccupations communes ou divergentes est fortement exprimé par les uns et les autres.

Aborder les enjeux municipaux en terme de logement, d’emploi, de transports, d’investissements majeurs ainsi que les multiples aspects de la vie de notre commune sont des exigences partagées.  La  question des structures en faveur des personnes âgées   mais également celle des implantations des collèges, sont par exemple des préoccupations vives et récurrentes. Tels sont quelques-uns des thèmes sur lesquels nous avons besoin d’échanger largement.

Les exigences et les attentes pour le quotidien au sein de notre ville sont croissantes.

C’est pourquoi, je vous invite cordialement à nous rencontrer,  informellement,  dans le cadre de la permanence que je tiendrai:

le lundi 18 février 2013

à partir de 20h15

à la salle du Château, 6 rue Montebello.

18/01/2013

RAPPEL, Ce lundi 21 janvier 2013 à 2OH15 salle du Chateau, je vous propose une rencontre:

Rendez vous le lundi 21 janvier 2013, à 20h15, salle du Chateau, rue MONTEBELLO, nous pourrons ainsi évoquer simplement l'année 2013!

Evoquer l’année 2013, aborder les enjeux municipaux en terme de logement, d’emploi, de transports, d’investissements majeurs ainsi que les multiples aspects de la vie de notre commune sont des exigences partagées.  La  question des structures en faveur des personnes âgées   mais également celle des implantations des collèges, sont par exemple des préoccupations vives et récurrentes. Tels sont quelques-uns des thèmes sur lesquels nous avons besoin d’échanger largement.

Les exigences et les attentes pour le quotidien au sein de notre ville sont croissantes.

C’est pourquoi, pour le début d’année 2013, je vous invite cordialement à nous rencontrer,  informellement,  dans le cadre de la permanence que je tiendrai:

le lundi 21 janvier 2013

à partir de 20h15

à la salle du Château, 6 rue Montebello.

Et pour préparer la réunion, vous pouvez toujours relire notamment la note précédente, du 16 janvier, sur le parc du Coteau rue Robespierre, ainsi que la note dont le lien est ci dessous, et qui concerne le débat sur le PLU notamment...:


http://bertrandpotier.hautetfort.com/archive/2013/01/01/l...