Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/01/2014

tribune du mensuel municipal de fevrier

Comme d'habitude,

voici le texte de la tribune que j'ai communiqué le 17 janvier 2014 pour le mensuel de février.

Lire la suite

26/12/2013

Tribune pour le mensuel municipal de janvier 2014...

Et voilà , la tribune à paraître...

Et de premiers vœux ;-)

2014, une année quelconque?

 

Un 13 décembre, rédiger une tribune pour le mensuel de janvier, voilà un exercice délicat.
Alors, bien entendu, vous qui lirez cette tribune début janvier, tous mes vœux à chacun d'entre  vous et de  vos proches. Formulons également des vœux pour tous les habitants de notre planète afin que soit organisée la vie politique et  que chacun puisse vivre dans la justice, la paix et la citoyenneté.

 

Quand vous lirez ce billet, sera passée la séance du conseil municipal du 18 décembre. A l'ordre du jour auront été examinées tant de questions essentielles pour la vie municipale.

 

Ainsi, je persiste à exprimer des réserves sur le Plan Local d'Urbanisme qui, à titre d'illustrations, entérine un déclassement d'une partie du parc du coteau, ne traite pas correctement: des implantations des collèges notamment pour le port à LANGLAIS, du développement de l'emploi sur notre ville, des franchissement des voies ferrées pour relier correctement les quartiers en développement annoncé.

 

Je maintiens que le Contrat de Développement Territorial signé, particulièrement avec l'Etat, ne défend pas assez les intérêts de notre ville pour répondre aux urgences en terme d'emploi ou de formations diversifiées, adaptées et de qualité.

 

Enfin se trouve à nouveau posée l'exigence de retrouver une gestion publique pour des services présents (gestion des marchés forains de l'église et du 8 mai, de la collecte actuelle des ordures) comme à venir, avec le lancement d'un marché d'exploitation du système de collecte pneumatique des déchets ( 500 000 € par an pour 2 années avant mise en service).

 

Pour mémoire "il m'a été interdit" de mettre dans cette tribune, l'adresse du "blog" que je tiens depuis 2008. Ceci, au prétexte d'une interprétation des règles de communication en période électorale! Alors, tapez mon prénom et mon nom avec  un "moteur de recherche" sur internet. Vous pourrez ainsi disposer d'éléments complémentaires pour l'information citoyenne et la liberté de la "presse".

 

23/12/2013

Cachez ces blogs que je ne saurais voir

 

Vous n'aviez peut être pas remarqué la note ci dessous. J'avais alors expliqué "qu'il m’était interdit" de mentionner l'adresse du blog dans les tribunes du mensuel. J'expliquais que celle ci avait disparu des coordonnées utiles relatives aux élus. Je signalais l'apparition d'une rubrique relative aux groupes du conseil municipal. Malicieusement je relevais que le blog du Maire avait mis à la porte l'adresse du blog du groupe CRC. Au moins l'adresse de mon blog apparaissait encore...

http://bertrandpotier.hautetfort.com/archive/2013/10/06/t...

Et maintenant toutes précisions relatives à de quelconques blogs ont disparu:

capture site internet 2013 12 22.jpg

Décidément, là aussi, de nouvelles pages sont à écrire.

Pour mémoire des notes sur le même thème

 

http://bertrandpotier.hautetfort.com/archive/2013/11/26/t...

http://bertrandpotier.hautetfort.com/archive/2013/10/06/t...

26/11/2013

tribune pour le mensuel municipal de décembre 2013.

Tous les médias municipaux

doivent intégrer l'exigence d'expression pluraliste

 

 

L'expression citoyenne passe par l'inscription sur les listes électorales et dans la participation aux scrutins électoraux. En 2014 vont avoir lieu deux élections traditionnellement marquées à Vitry par une abstention considérable: Municipales et Européennes. Vous pouvez vous faire inscrire en Mairie  jusqu'à la fin de ce mois de décembre.

 

La citoyenneté exige que l'information fasse place aux débats  et aux échanges citoyens.

Dans notre ville, les panneaux d’affichage libre doivent être développés pour que l’information pluraliste soit assurée. Ils devraient être mieux installés dans tous les quartiers. Ils seraient une réponse à l’affichage sauvage qui n'est pas satisfaisant pour notre ville. Il doit permettre aux associations de s'exprimer en dehors des panneaux d'information administrative. Ces derniers doivent laisser place à l'expression des groupes du conseil municipal.

 

L'ouverture des médias municipaux à l'expression diversifiée est un principe non appliqué en totalité. Cette tribune est limitée pour développer des propos municipaux. Elle fait illusion au regard de la multitude des supports et publications municipales. L'hebdomadaire et surtout le site internet et sa lettre électronique ne laissent aucune place à la lisibilité et l'expression des conseillers dans leur diversité.

 

Le site internet de la ville est remarquable mais pour y trouver une expression des conseillers municipaux, c'est impossible. Il faut se reporter  à la mise en ligne du mensuel et aller chercher au fin fond de celui ci.

 

Récemment il m'a été interdit de simplement mettre dans cette tribune, les références du "blog internet" que je tiens depuis 2008. Ceci  au prétexte d'une interprétation des règles de communication en période électorale! Alors, vous êtes contraints de taper mon nom et mon prénom avec  un "moteur de recherche" sur internet. Vous pourrez disposer d'éléments essentiels à l'information citoyenne.

29/10/2013

Tribune pour le mensuel de novembre...

Vous vous souvenez que sur ce blog j'avais dénoncé le coup de ciseaux qui faisait disparaitre, de la tribune, la référence à ce blog.

http://bertrandpotier.hautetfort.com/archive/2013/10/06/t...

 


Je viens d'avoir une réponse d'explication. Celle ci ne me satisfait pas.

En attendant , je prends un moyen détourné pour évoqué ce blog. N'hésitez pas à le faire connaitre à vos proches.

A suivre, mais il y a tant à faire.

Alors, ci dessous, en avant première, la tribune pour le mensuel de novembre.

 

Le quotidien du dimanche,

 

 

Le conseil municipal du 9 octobre était particulièrement animé. Nous avions à nous prononcer sur un avis consultatif avant décision préfectorale d’autorisation d’ouverture le dimanche d’une enseigne de la distribution à VITRY. Comme je l’ai déjà expliqué sur mon bloc note électronique (blog), J’ai clairement voté contre  l’avis favorable qui nous était proposé par le Maire. Nous étions 4 conseillers à adopter cette position.

 

Elu municipal nous devons, dans l’intérêt général, savoir parfois prendre du recul vis à vis d’intérêts particuliers tout à fait respectables.  Bien entendu, la nécessité d’assurer des revenus est une préoccupation fondamentale. Déterminer les activités essentielles qui peuvent justifier un travail le dimanche, relève de la responsabilité des parlementaires.

 

Elus municipaux, à la question posée, la réponse devait être claire et négative.

 

Autre sujet, nous avons eu à nous prononcer sur le lancement d’études préalables à une éventuelle opération de rénovation urbaine en centre-ville et dans une partie du « grand ensemble Ouest ». Au-delà de périmètres bien trop étriqués, la question posée était de savoir si la SEMISE était bien placée pour être observatrice alors même que l’étude devra porter sur « son » patrimoine. Je me suis opposé au choix de la commission d’appel d’offre. Plutôt qu’opposé, je dirai que ma proposition était d’exclure les structures impliquées dans la problématique.

 

Suite à la question pertinente d’une conseillère municipale sur les indemnités de fin de contrat de l’ancien directeur de la SEMISE, nul doute que les conseillers municipaux examineront avec attention la réponse annoncée pour un prochain conseil (novembre ou décembre). En tout cas, voilà une question que j’aurais bien posée. J’ai trop « tourné ma langue » avant de questionner. Est-ce un progrès ?

 

 

 

 

 

07/10/2013

Mise en forme des tribunes du mensuel municipal: des explications seront sollicitées, des rectifications s'imposent. Je constate que la mis en page de la tribune publiée dans le mensuel ne respecte pas des règles appliquées régulièrement jusqu'à présent.

Je viens de constater que la tribune que j'ai demandée de publier dans le mensuel  d'octobre ne respecte pas le contenu et la forme que j'avais indiqué.
De manière très régulière et depuis des mois je demandais que soit faite mention de l'adresse de ce site, à la fois près de la signature et souvent dans l'encart de milieu de tribune.

La suppression de cette disposition, au prétexte de la période pré électorale ne serait elle pas abusive? Ces dispositions que j'avais adoptées bénéficiaient d'une antériorité et d'une régularité qui ne pouvait, de mon point de vue, prêter à confusion.

En l'espèce le titre de milieu de tribune publié ce mois d'octobre ne vient  pas de moi. Il n'est pas acceptable que ce titre ait été introduit sans que je sois informé. J'avais demandé, comme à de nombreuses reprises de mettre l'adresse de ce site!

En aucun cas la direction de publication du mensuel ne doit contrôler ce type de disposition dans le contenu des tribunes, dès lors qu'elles respectent les grands principes du droit de l'expression publique.

Je vous invite à diffuser largement cette note afin que vos contacts puissent connaitre ce blog et ainsi contrecarrer une situation qui nécessitera des explications et des rectifications.

2013 10 06 capture tribune d'octobre 001.jpg

Dans le même ordre d'idée, je constate que sur le site internet de la ville, la liste des élus, disparait la référence eventuelle à un blog.

Seule est maintenue ( nouveauté?) une adresse de blog pour les groupes.

Et c'est alors qu'apparait un "gag".

Cherchez la subtilité...

Le groupe des élus communistes Républicains et Citoyens est "ancré" dans le blog du maire...Subtil?
Je suppose que les membres de ce groupe l'avaient remarqué. Ils ont certaienement été consultés.
En réalité cette disposition pose de nombreuses questions. Au demurant , il n'y a pas antériorité et régularité dans cette pagination...

En tout cas, cette centralisation et concentration de l'expression du groupe autour d'un blog personnel sont curieuses à quelques mois de la fin du mandat municipal.

2014 10 06 capture écran.jpg

26/09/2013

TRIBUNE pour le mensuel municipal d'octobre

Et voici, comme chaque mois, en "avant première", le texte de la tribune à paraître dans le mensuel municipal d'octobre....

A votre disposition, comme d'habitude, si ce n'est pas clair:

Lire la suite

26/08/2013

Tribune pour le mensuel municipal de septembre 2013

Quelques lignes! Et  tant à dire.

Vous qui lisez, parfois assidument, les tribunes du mensuel, vous savez combien les 2000 caractères imposés sont brefs pour développer des propos municipaux.

"Nous" avons tant de choses à dire et à proposer sur la politique nationale mais surtout concernant notre ville. Si vous avez l'occasion de vous reporter au bloc note électronique (blog: http://bertrandpotier.hautetfort.com/) que je tiens assidument, vous aurez pu, au cours de  l'été, lire des notes sur des thèmes bien divers. N'attendez pas de tels propos sur le site internet de la ville. Il est remarquable mais pour y trouver une expression des 49 conseillers municipaux, à ce jour, vous chercherez sans succès. Education nationale, solidarité, retraites, logement, emploi; parmi tant de sujets, soulignons l’enquête publique, relative au projet de métro, du 7 octobre au 18 novembre. Ainsi, le débat sur l’insertion de la gare de "VITRY centre" se poursuivra nécessairement: Le métro à VITRY ? Oui ! Mais le parc du Coteau doit être préservé! Le contrat de développement territorial signé en mai et la publication  en juin, du rapport du commissaire enquêteur à l'issue de l'enquête publique de révision du PLU, incitent à évoquer de nouveau cette question importante pour tous les vitriots et pour notre centre-ville et la "qualité" de celui-ci.

Est également toujours récurrente la question du développement de l'emploi sur notre ville qui ne doit pas évoluer en ville dortoir et simple structure d'accueil d'activités consommatrices d'espace au sol. Enfin, l'exigence d'une prise en compte des aspirations des habitants des résidences de logement social est plus que jamais une priorité. Il en va de la citoyenneté et de la cohésion sociale au sein de notre cité. Les deux bailleurs municipaux, l'OPH et la SEMISE, devraient donner l'exemple.

De tout cela nous pourrons échanger, je vous convie à une nouvelle rencontre informelle, le lundi 23 septembre à 20h15 salle du château, 6 rue Montebello.