Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/05/2017

Les élections législatives sont bien des élections nationales....pour l'élection de députés

Au fait , gardez le lien...

http://melenchon.fr/

24/05/2017

Petit jeu des ressemblances: La communication du Sénateur Maire CARVOUNAS et celle du candidat député CARVOUNAS sont d'une telle ressemblance...

Quand le look est trouvé pourquoi changer le style de communication?

tract.jpg

Ce n'est quand même pas dans un esprit d'économie?

Certes, pour ma part, j'utilise également une unique photo sur fond vert....

Le Jeu proposé consiste à repérer et comparer les photos de communication de l'élu qui cumule (Sénateur Maire) et celles du maintenant candidat député.

photos google.JPG

 

 

 

Vite ....CAVOURNAS change la façade. Que va devenir le fond de commerce?

Il n'est pas question d'ironiser  sur une façade d'un administrateur de bien transformée en local de permanence électorale

http://www.leparisien.fr/vitry-sur-seine-94400/legislativ...

Par contre, il est pathétique de voir Benoît HAMON contribuer au "ripolinage" d'un député qui a été fidèle soutien de M. VALLS...., des lois MACRON et EL KHOMRI.

23/05/2017

Après le vote massif pour Jean Luc MELENCHON, Alforville et Vitry sur Seine ont rendez vous pour l'élection d'une députée de la France Insoumise!

 

photo bd.jpgLe 23 avril nous étions 31% des électeurs de la 9ème circonscription du Val de Marne, « Alfortville - Vitry sur Seine» à placer Jean Luc MELENCHON en tête des candidats du 1er tour !

Les 11 et 18 juin, nos villes peuvent élire une députée de la « France Insoumise » en votant pour Martine LACHAUD. Avec Jean Luc MELENCHON, elle contribuera à faire vivre la démocratie et le programme « l' Avenir en commun » !

Vitriots, nous nous sommes croisés de nombreuses fois dans nos engagements citoyens souvent communs. Je connais la détermination de Martine, son souci de l'écoute et son attachement à la justice sociale. Elle a toujours privilégié l'engagement citoyen à l'opportunisme. Nos villes ont rendez vous avec l'histoire en élisant une députée de la « France Insoumise ». Ce rendez vous est le notre.

Bertrand POTIER, conseiller municipal de 1989 à 1995 puis de 2008 à 2014.

 

17/05/2017

"Oups" Oeuvrer dans la clarté (3), 9 ème circonscription du Val de Marne ALFORVILLE VITRY

Dans ma précédente note, j'ai évoqué quelques points qui ont depuis évolué.

ma note du 14 mai dernier

 

Ainsi, maintenant, la 9ème circonscription disposerait d'une candidature "d'En marche". De ce fait quand je disais que (le sénateur Maire) CARVOUNAS était épargné d'une concurrence d'"En marche", cela était vrai antérieurement mais cela ne serait plus exact....

Quant à VALLS que je citai dans une équation infernale avec (le sénateur Maire) CARVOUNAS. Lui, il n'a pas d'investiture ...ni de  concurrent du PS. C'est bien clair!

Pour mémoire un article de libération du 11 mai

Libération du 11 mai 2017

libé 2017 05 11.JPG

 

Hier nous avons vu massivement "fleurir" des affiches de CARVOUNAS avec le slogan, "Un député La Gauche de combat". De quel combat s'agit t'il? et contre qui? Lui qui a été de tous les combats du 1er Ministre VALLS, de la loi MACRON à la loi EL KHOMRI...contre le code du Travail....

Est ce clair?

14/05/2017

Oeuvrer dans la clarté! (2) au sein de la 9ème circonscription du Val de Marne ( Alfortville Vitry) :

CARVOUNAS = VALLS= MACRON

La folle équation dans la 9ème circonscription du Val de Marne

 

CARVOUNAS, déjà Sénateur maire d'Alforville, entend être élu député de la 9ème circonscription du Val de Marne.

Pour mémoire cette circonscription bizarrement charcutée avait été dessinée sous PASQUA (Ministre de l'intérieur)  , d'aucun disent en connivence avec FRANCESCHI (ancien Secrétaire d'Etat de 1981 à 1986... sous MITERRAND), ancien député Maire d'Alfortville,  afin de permettre à ce dernier de disposer d'une circonscription confortable..

Pour préserver l'Héritage....il n'aura pas de concurrent de "La république En Marche"

J'ai fréquemment plaidé l'équation CARVOUNAS= VALLS.

CARVOUNAS a été directeur de nombreuses des campagnes électorales de VALLS.

Il a voté toutes les lois anti sociales de HOLLANDE VALLS...

Maintenant VALLS a été dispensé de concurrent "MACRON"

Voici donc que nous constatons que M. CARVOUNAS bénéficie du même traitement.

Est ce bien clair ?

Regardez donc l'article ci dessous:

https://94.citoyens.com/2017/legislatives-en-marche-se-me...

C'est clair. CARVOUNAS = MACRON après avoir correspondu avec VALLS!

Quel beau challenge!

Dans cette 9ème circonscription du Val de Marne, avec la candidature de Martine LACHAUD au titre de la France Insoumise, nous pouvons mettre en échec la tentative d'un candidat qui, par sa carrière, déjà bien marquée par les cumuls, est soumis auprès du "monarque".

 

10/05/2017

Oeuvrer dans la clarté! Dans le Val de Marne comme au niveau national

Le 1er tour a été une étape remarquable.
il manquait 600 000 suffrages pour que nous soyons... avec  Mélenchon au 2ème tour.

Que de savonnages au sein du PS pour lessiver Hamon....
Combien d'électeurs se sont précipités dans les bras de Macron pour faire obstacle au FN.!

Combien se sont fait voler le premier tour?

Le 2ème tour a été, quant à lui, un processus électoral d'élimination.


Ce sont les élections législatives qui vont permettre aux électeurs de reprendre à nouveau la parole et de s'exprimer pour une assemblée de député(e)s en cohérence avec le programme "l'avenir en commun"!

L'enjeu est surtout de ne pas démobiliser les citoyens.
Quant aux stratégies variables d'un département à l'autre... comme pour les dernières régionales ou municipales, elles sont à proscrire. Il n'y a pas de stratégie à la carte avec un coup avec le Parti Solférinien, un autre avec je ne sais qui.

Pour faire le point, ci dessous , le lien vers une conférence de presse, à suivre jusqu'à la fin....

https://www.facebook.com/hashtag/confinsoumise?source=fee...

 

Communiqué de Manuel Bompard, directeur de campagne de Jean-Luc Mélenchon

"Pierre Laurent a décidé de rompre les discussions sur les candidatures aux élections législatives. La direction du PCF a donc lancé la campagne de tous ses candidats sous le sigle du PCF, membre d’un « Front de Gauche » pourtant aujourd’hui inexistant. J’en prends acte.

Je le déplore. Mais je ne suis pas surpris. En effet, dès juillet 2016, Pierre Laurent avait indiqué qu’il ne voulait pas d’accord au niveau national, mais des accords au cas par cas.

Plus précisément, en janvier 2017, le supplément « Communistes » de l’Humanité du 11 janvier publiait un extrait d’une intervention du secrétaire général du PCF à ce sujet : « Il n’y a pas d’accord avec la France insoumise et il n’y en aura pas ».

Ainsi donc, tour à tour, la direction du PCF a rejeté tout accord national, puis a demandé 50% des circonscriptions (ainsi que le renouvellement de ses députés sortants), puis un échange de 20 circonscriptions, puis de 13, puis a rompu. Dans le même temps, elle a conclu des accords départementaux avec le PS et EELV comme dans la Somme et le Jura.

Excédés par des combinaisons sans principe, illisibles pour nous qui voulons faire naitre une nouvelle majorité, je tiens à rappeler que la France insoumise a déjà investi :

- 17 candidat.e.s issu.e.s du PCF
- 6 candidat.e.s issu.e.s d’Europe Ecologie – Les Verts dont Sergio Coronado, député sortant
- 5 candidat.e.s socialistes
- 36 candidat.e.s issu.e.s du mouvement Ensemble
- 73 candidat.e.s issu.e.s du Parti de Gauche,

La grande diversité de ses candidatures fait d’ores et déjà de la France insoumise un cadre de large rassemblement.

Enfin, fidèles à sa volonté de fédérer le peuple, la France insoumise présentera 63% de candidats sans carte de parti et des personnalités, des militants associatifs ou des syndicalistes comme :

- Juan Branco, avocat de Wikileaks ;
- Lionel Buriello, sidérurgiste syndicaliste ;
- Aurélien Motte, métalurgiste syndicaliste ;
- Claire Dujardin, avocate du collectif contre le barrage de Sivens ;
- Katell Andromaque, militante contre Notre-Dame-des-Landes ;
- Jean-Marie Brom, chercheur en physique nucléaire, militant anti-nucléaire ;
- Karine Monségu et Medhi Kémoune, syndicalistes Air France ;
- Rémi Garnier, lanceur d’alerte de l’affaire Cahuzac ;
- Céline Boussié, lanceuse d’alerte dans le médico-social ;
- Sarah Soilihi, championne du Monde de kick-boxing.

Tous nos candidats porteront le programme « L’avenir en commun » en invitant les 7 millions d’électeurs qui l’ont soutenu à l’élection présidentielle à reproduire leur vote pour une majorité nouvelle à l’assemblée nationale."

24/04/2017

L'avenir en commun est à construire, pour Vitry mais aussi pour notre pays et pour la planète. Il y a eu les grognards qui se sont levés et des grognons qui ont trainé des pattes.

Je ne suis pas un adepte des références historiques et des métaphores militaires.

Cependant cela faisait des semaines que dans ma tête je pensais aux grognons et aux grognards.

Tout d'abord les résultats à Vitry...

Vous les trouverez au lien suivant :

presidentielles_2017_tour1.pdf

A VITRY, la France s'est levée, celle du courage et de la détermination, non celle de l’égoïsme et de la peur.

35 % des électeurs! Ce sont 11 425 électeurs qui se sont mobilisé en soutien du candidat MELENCHON, qui depuis des années a été, de fait, le porteur de l'avenir en commun souhaité par les insoumis....

En 2012, ils étaient 6713 ( 20.67%).
Quelle progression!
L'espoir politique à Vitry s'est exprimé de manière forte et consciente.
 

L'avenir en commun est à construire, pour Vitry mais aussi pour notre pays et pour la planète.

Nous ne pouvons nous réjouir de ces seuls bons résultats à VITRY. Notre ville aurait pu encore donner bien plus en contribution des résultats nationaux; Il y avait encore un réservoir considérable.
73%  de votants c'est encore trop faible même si c'est bien plus qu'aux municipales par exemple...

Nous avons l'angoisse de politiques qui se trouvent formulées dans ce qui n'est pas un choix satisfaisant pour le 2ème tour.
La monarchie médiatique de Paris Match, et multiples médias soumis à "la finance" va pouvoir se complaire.
Les lois HAMON et El KHOMRI vont se multiplier.
Les luttes sociales seront plus que jamais un enjeu. Le poids sera lourd sur les épaules de ceux qui vont continuer de lutter pour la solidarité sociale et syndicale. L'élection de J. L MELENCHON aurait été un tel appui!

Les peureux qui ont confondu 1er et deuxième tour plus tous ceux qui refusent la justice sociale, oublient délibérément tous ceux qui souhaitent une planète citoyenne, solidaire et écologique. Tous ceux qui usent et abusent d'une monarchie "pseudo républicaine" devront être encore pointés du doigt et par les votes dénoncés.

Il y a eu les grognards qui se sont levés et des grognons qui ont trainé des pattes.

 

Je garderais bien en mémoire les hésitations de tous ceux qui ont tergiversé en reprochant une candidature, de MELENCHON, proposée il y a un an et une campagne engagée sans attendre ceux qui ont trainé des pieds.

Combien se sont fourvoyé dans une primaire dans laquelle ils nous intimaient ou nous invitaient de galérer?

Combien nous reprochaient de ne pas se désister pour Hamon qui s'est fait savonner par ceux qui prétendaient respecter un processus "primaire"?

Combien ont perdu leurs nerfs ou ont caché leur connivence avec HOLLANDE VALLS CAMBADELIS LE-GUEN?

Je ne m'arrêterais pas sur ceux qui ont parfois, dans le dernier mois, fait semblant de soutenir, à minima, préoccupés de leur pré carré.

 

Combien ont tergiversé, ont trainé des pieds? Nombreux sont ceux qui se sont mobilisés sans retenue pour l'alternative proposée, y compris dans les dernières semaines!

Je retiendrai ces citoyens rencontrés et motivés. Ces personnes qui n'avaient jamais diffusé des tracts ou collé des affiches et qui se sont levés avec conviction. Ils étaient parfois vilipendés par des craintifs qui redoutaient au 1er tour un loup nourri par les renoncement du précédent mandat présidentielle. Simultanément ces mêmes donneurs de leçons avaient une peur radicale des propositions formulées pour un réel avenir commun de solidarité  et de refus d'une soumission aux pouvoirs politico-financiers.

 

Oui nous avons un "avenir en commun"

pour une France qui ne soit pas soumise.

D'aucun, avant le 1er tour, n'avaient de cesse de promouvoir des députés sans lien aucun avec la question des présidentielle. Ils se reconnaitront.

C'est maintenant que la question des député(e)s est posée avec détermination. La "France Insoumise" relève le défi d'une démarche cohérente. Un programme existe. La mobilisation de 2012 a été démultipliée. Nous partons sur de nouvelles bases. Les vieilles politiques se meurent et ne doivent plus étouffer.

M. CARVOUNAS, où allez vous louvoyer?