Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/12/2019

Les élections municipales à VITRY, au delà des effets d'annonce.....

De la communication


Un article de presse est toujours un exercice particulier, chacun doit prendre du recul et peut être conduit à un approfondissement des informations.

Il est des articles qui partent de communiqués de presse. Ceux ci doit toujours être concis pour garantir un lien étroit avec les propos tenus. Le travail du journaliste est alors particulièrement utile afin de dessiner un contexte.

D'autres articles sont le fruit d'un travail d'investigation et sont parfois la conséquence d

'une information diffusée par un contact ou un acteur de la vie publique ou non. Alors se greffent des éléments collectés par téléphone sans que la personne interrogées ne dispose d'une maîtrise de la globalité de son propos!

Un éclairage à partir des informations publiées 

par le journal le Parisien du 26 décembre :

2.JPGCette note ne vise certainement pas à commenter l'article concerné ou à regretter que les propos relatés soient bien entendus incomplets. Cela fait partie de l'exercice. Cette note vise simplement à donner du recul. Au regard de mon souci de tenter de donner le plus souvent des éléments de réflexion , je mets donc des liens vers des sources de compréhension d'une situation complexe. A Vitry la préparation des élections municipales est effectivement complexe :

 

En l'espèce, l'article publié par le Parisien, le 26 septembre décembre (;-) 2019,

http://www.leparisien.fr/val-de-marne-94/municipales-a-vitry-allie-au-ps-et-eelv-le-pcf-cherche-un-rassemblement-encore-plus-fort-de-la-gauche-25-12-2019-8224317.php

évoque le souhait du parti communiste, à VITRY, de mettre en valeur une alliance annoncée entre le PCF , le Parti Socialiste et Europe Ecologie Les Verts ( EELV).

 

Quelques éléments de contexte :

Cette démarche de communication intervient après des publications intervenues, via « face book »,

l'une pour se féliciter d'un processus de rassemblement au-delà de la majorité municipale actuelle… mais sans situé les « mouvements politiques » impliquées et l'autre pour évoquer les tensions, au sein ou autour, du groupe EELV de Vitry.

 

Ainsi avaient été mises en ligne précédemment:

Une publication de J.C KENNEDY, le vendredi 20 décembre 2019 à 14h16

https://www.facebook.com/JCKennedy2020/photos/a.100462931448643/114857210009215/?type=3&theater

Une autre publication, de J.PERREUX,  le vendredi 20 décembre à 21h08

https://www.facebook.com/jacques.perreux/posts/1727855107349410

Pour mémoire, je diffusai la note ci dessous, le dimanche 22 décembre 2019 , avant 19h, afin de situer les enjeux et la problématique d'une architecture de rassemblement à partir d'un bilan et de propositions programmatiques.

http://bertrandpotier.hautetfort.com/archive/2019/12/22/rassembler-dans-la-clarte-du-projet-et-des-elements-de-progr-6200178.html

Ainsi , le journal le parisien s'intéresse,

le lundi 23 décembre, à la question des alliances annoncées

par la section de Vitry du PCF.

C'est ainsi que je suis contacté par téléphone et que je suis alors questionné sur le sujet. D'un entretien téléphonique, quelques éléments sont publiés.

Que dire ?

Les contacts menés en vue des élections municipales se sont menés avec les animateurs du groupe EELV de VITRY , ceux de collectif de la fabrique et ceux de la section du PCF de VITRY.

A plusieurs reprises nous avons exprimé nos préoccupations et il conviendra bien de trancher.

Il s'agit d'un processus complexe et collectif de maturation au regard des bilans et propositions.

A cet égard, les éléments de programme largement diffusés depuis novembre parlent d'eux même.

http://bertrandpotier.hautetfort.com/media/02/00/76576114.pdf

Effectivement, les accords programmatiques ne sont pas atteints, d'autant que les partenaires rencontrés, sous prétexte de débat ouvert, n'annoncent pas de manière explicite leur bilan et leur projet ainsi que priorités programmatiques. Et pourtant, nous sommes à presque deux mois du premier tour qui a lieu le 15 mars.

Oui,

0) La question de la démocratie locale est essentielle et la vie des conseils de quartier doit être animée par des citoyens élus spécifiquement et ne pas être des « espaces » dirigés pas des adjoint(e)s au maire. Les citoyens doivent pouvoir réellement dessiner et décider leur ville et ses quartiers.

dessinons et décidons notre ville (2).JPG1) Il convient de développer une action sociale complète. Une des priorités étant de veiller à ce qu'il n'y ait pas des oublié.e.s des droits sociaux et des prestations sociales.

2) Le logement étant le premier cadre de vie de chacun, les habitants doivent être écoutés et leurs amicales respectées. La fusion préparée de la SEMISE et de l'OPH présentée comme seule solution au regard de la loi « ELAN », révèle une fois de plus une pratique qui met en œuvre la thèse selon laquelle une seule solution existerait. Quel gâchis de ne pas avoir réussi à construire avec des communes proches dans l'approche sociale ( IVRY, CHOISY etc.). En tout cas l'urgence d'entretien du patrimoine est gravement perceptible particulièrement pour la SEMISE , la SA du Moulin Vert, pour ne citer que deux des opérateurs sur la ville.

3) Se mobiliser pour la jeunesse, l'éducation nationale, l'enseignement supérieur ainsi que la formation professionnelle et continue sont des enjeux pour chacun d'entre nous.

4) Agir pour un urbanisme équilibré avec des emplois afin de rompre avec une logique de ville déficitaire en emplois.

5) Construire et renforcer une vie de quartier pour bien vivre ensemble, prendre en compte l'éloignement de quartier vis-à-vis du centre ville ( plateau, moulin vert, Balzac) ainsi que les besoins spécifiques de l'ensemble des quartiers du centre ville et de périphérie.

 6) Renforcer la solidarité intergénérationnelle et la prise en compte des diverses situations de handicap

7) Une vie culturelle et sportive diversifiée qui doit rayonner

8) Des services publics défendus et développés au service de l'action sociale, culturelle et écologique. A cet égard l'écoute de l’ensemble des acteurs du service publics, et des employés de la ville avec leurs représentants syndicaux, doit être une réalité. Les tensions constatées à propos du régime indemnitaire indiquent que des changements doivent être mis en œuvre.

9) Intégrer pleinement les exigences écologiques doit être effectif y compris pour œuvrer en faveur d'une transition écologique.

00 0.jpg10) Dans ce contexte , construire une pratique démocratique innovante est un enjeu au sein du conseil municipal mais également jusque dans la vie des quartiers. Nous voici renvoyé au premier point (0) de cette note mais surtout au document de 8 pages soumis au débat par la démarche citoyenne au sein de laquelle à laquelle ce blog fait référence !

http://bertrandpotier.hautetfort.com/media/02/00/76576114.pdf

Voilà , quelques éléments qui vont au-delà des effets médiatiques des annonces précitées.

titre complet.PNG

 

Caisses de grève, pour donner de l'écho aux luttes de défense des retraites

la solidarité et le soutien des Français·es avec les grévistes se manifestent chaque jour un peu plus. C’est le cas, notamment, à travers les nombreuses caisses de grève qui sont créées pour les aider financièrement.

Ces initiatives permettent aux personnes engagées dans la grève de poursuivre le mouvement dans la durée afin de faire plier le gouvernement. Rappelons que les grévistes sont les premier·es touché·es en se privant volontairement d’une partie de leurs revenus pour défendre notre système de retraites par répartition. C’est pourquoi ces caisses de grève sont particulièrement utiles dans la période actuelle et remporte un franc succès.

Il n’est cependant pas toujours simple de savoir où et comment contribuer à ces caisses de grève. Retrouvez sur cette page le recensement d’une majorité d’entre elles par secteur.

comment participer pour soutenir les grévistes

191209_RETRAITE_COVER_Fb.png

 

22/12/2019

RASSEMBLER dans la clarté des projets et des éléments de programme, ainsi que dans une architecture respectueuse des équilibres!

La mobilisation nationale de luttes sociales invite à ne pas se focaliser sur la perspective des élections municipales de Mars 2020.

En ce 22 décembre 2019, nous sommes au cœur d'une mobilisation d'ampleur et déjà longue, pour la défense des retraites mais également pour de nombreuses revendications portées dans des secteurs professionnels multiples.

 

Dans le même temps, le microcosme s’agite à VITRY, pour évoquer des alliances et scénarios en perspective des élections municipales.

 

A ce jour, notons que du côté de la droite, « la république en marche » (LREM), d'une part, les Républicains d'autre part, ont investi des têtes de liste sur VITRY.

 

Sur « l'autre rive », les déclarations des uns et des autres, montrent des tensions autour du groupe « Europe Écologie les Verts » de Vitry.

 

Chacun dit que les portes sont ouvertes… Attention aux courants d’air ! ou plus sérieusement, Restons attentifs.

 

Programme et projet, bilan et propositions, doivent être exprimés et pris au sérieux

Au premier chef il convient d'urgence de parler « d'éléments de programme » ou de« projets » pour notre ville et ses habitants. Des alliances alors que les bilans et propositions ne sont pas clairs ne peuvent être crédibles.

La démarche citoyenne soutenue par la « France insoumise » est fière d'avoir, dès novembre, diffusé un document de 8 pages pour le mettre en débat public.


Présenter des propositions, de programme ou de projet, seulement à quelques semaines du scrutin des 15 et 22 mars n'est pas satisfaisant. Nous avons souhaité rompre avec cette pratique. C'est pour cela que nous avons lancé le débat le plus tôt possible et que nous attendons encore des propositions de programme, ou de projet, de la part de nos interlocuteurs.

 

Reconduire à l'infini des alliances du passé n'est pas satisfaisant

Vouloir rassembler, et rompre avec les habitudes, suppose d'être capable de présenter une « architecture » qui garantisse une (r)évolution des pratiques et des équipes….

Ce rassemblement doit se manifester, sans hégémonie d’un parti ou d'une alliance, en tenant compte des évolutions politiques intervenues. Il n'est pas satisfaisant de reconduire à l'infini des alliances du passé avec des accords qui ne laissent pas place à une démarche citoyenne lors des élections municipales et dans le fonctionnement de la vie communale présente et à venir.

Le chemin n'est pas achevé ! Le dépôt des listes commencera le 10 février pour s'achever le 27 février.

Pour ne pas refermer des portes entrouvertes, Chacun doit prendre ses responsabilités pour étudier les différentes architectures de rassemblement. Toutefois, à VITRY, la situation est encore bien complexe.

 

Nous ne sommes pas à l'abri de configurations curieuses.

Pour reprendre des extraits de la déclaration du 28 novembre faite par la démarche citoyenne soutenue par la « France Insoumise » à Vitry, celle-ci a lancé le débat sur les axes programmatiques nécessaires pour Vitry-sur-Seine.  A ce stade, « n'aboutissent pas les contacts intervenus, jusqu'à présent »« Nous renouvelons, comme exprimé en septembre », et en novembre, « la volonté que les discussions se mènent dans la clarté et sortent de relations bilatérales opaques. »« La reconduction de majorités du passé n'est pas de nature à créer la mobilisation indispensable pour notre ville. Les échanges doivent porter sur les axes programmatiques et sur les équilibres nécessaires dans la constitution d'une liste à même de garantir aux vitriots un renouvellement réel des équipes, des pratiques, et d'écarter l'hégémonie de telle ou telle composante».

Les rencontres se sont renouvelées cette semaine passée. Toutefois, il n'est pas possible à ce jour de faire état d'avancée probante. Dans ce contexte, nous poursuivons « le processus de discussion » « autour des enjeux sociaux, écologiques, et démocratiques que nous souhaitons pour notre ville. »

Les choix des uns et des autres seront appréciés au regard des enjeux pour notre ville et des exigences de renouvellement des pratiques politiques et des enjeux précités. Fortes sont les exigences portées par les axes programmatiques présentées dans le cadre de notre démarche.

 

Je vous invite donc, si ce n'est déjà fait,

à trouver le temps de lire attentivement le document, de 8 pages, évoqué et déjà mis au débat public. Vous trouverez ci joint le lien vers ce qui correspond à un constat et des propositions pour notre ville et ses habitants.

Propositions de la démarche citoyenne en novembre 2019.pdf

Vos avis et vos soutiens sont bien nécessaires et utiles. Alors à plus !

 

 

Bertrand POTIER

 

A VITRY.PNG

MACRON invite à suspendre la mobilisation. Pas de cadeau!

faites à vos enfants le plus beau des cadeaux.jpg