Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/01/2011

Retour sur le conseil municipal du 19 janvier et la question des 2 premières Zones d’Aménagement Concerté (ZAC) de l’Opération d’Intérêt Nationale (OIN).

Image1.jpgLe mensuel municipal de février est en cours de diffusion. Il est temps que je mette en ligne la présente note....

C’est bien avec « du  retard" que je publie ce qui m'a servi  de support pour mon intervention lors de cette séance du conseil municipal.

Lire la suite

20/12/2010

Ironie et « tension » ? (Retour sur le conseil municipal du 15 décembre et sur l’OIN).

Image2.jpgL’exercice de la fonction de conseiller municipal est décidément passionnante. Il faut de la ténacité pour que le travail collectif soit mené à bien. La préparation de la séance du conseil de novembre avait permis des ajustements intéressants au fur et à mesure des réunions des commissions préparatoires. Il est vrai que je n’avais cessé depuis le début 2010 de solliciter un débat collectif sur le plan guide des ardoines.

Nouvelle étape, lors du conseil municipal du 15 décembre, était à l’ordre du jour les questions 13 et 14.

Opération d’intérêt national (O.I.N.) :

Projet de création de deux Zones d’Aménagement Concerté,  à l’initiative de l’Etablissement Public d’Aménagement Orly Rungis Seine Amont (EPAORSA)

Devait être sollicité l’avis du conseil municipal sur le principe de création et sur les modalités de concertation des futures ZAC sur le secteur de la Gare de « Vitry sur seine centre » et autour de la « Gare des Ardoines ».


Ces questions ont été reportées.


En séance, du 15 décembre, j’ai expliqué que je pouvais comprendre ce report, d’autant qu’il nous est annoncé l’inscription de ces questions, ainsi que celle relative au bilan de la concertation pour la ZAC CHERIOUX, pour la séance exceptionnelle du conseil municipal annoncée à la mi janvier 2011.

 

  • En référence au conseil de novembre au cours duquel nous avions largement débattu à partir de la délibération du Conseil d’Administration de l’EPAORSA de novembre 2009…,
  • et comme il nous avait été annoncé que le conseil d’administration de l’EPAORSA en date du 17 décembre 2010 devait prendre en considération notre délibération de novembre dernier,

 

j’ai demandé que les conseillers municipaux, ou pour le moins les membres de la commission aménagement, disposent sans délai de la délibération précitée du CA de l’EPAORSA du 17 décembre.

 

Que n’ai-je dit ! Réaction vive et ironie. Il m’est répliqué  que c’était comme si je  demandais une séance du conseil municipal entre Noël et Jour de l’an… Étant sous entendu que ce n’était pas sérieux de formuler une telle demande.

 

Loin de moi de vouloir bousculer un calendrier et l’activité.

Loin de moi toute opposition entre d’une part l’action des conseillers municipaux et d’autre  part le travail mené sous l’autorité du Maire ou de tel ou tel adjoint.

Mon souci était simplement que les conseillers municipaux, disposent d’un accès aux actes et délibérations utiles pour exercer leur travail de « conseillers »….


Que de tensions pour un questionnement, une démarche et un processus qui devraient être naturels et détendus…

Courage, fuyons (nous) progressons.

 

 

 

05/04/2010

C.M. du 7 avril, création de la ZAC CHERIOUX

Dans ma note d'hier 4 avril, je n'ai pas cité la question N° 20 inscrite au conseil municipal du 7 avril.IMGP0883.JPG

C'est pourtant un sujet important qui me tient à coeur.

Le domaine de CHERIOUX (36 hectares), propriété du Département du Val de Marne est un ensemble bati des années 30

Je ne peux que me réjouir que le conseil municipal se pronnonce, sans tarder sur le principe de demande de création d'une Zone d'Aménagement Concerté (EAC, procédure possible selon e code d el'ubanisme.

Depuis, mars 2008, j'ai été attentif à ce dossier, en tant que conseiller municipal mais également en tant qu'adjoint en charge notamment des question relatives à la recheche scientifique et technique et leurs  liens avec  l'emploi et le développement économique. Bien entendu, ce dossier, je n'en suis pas le pilote car il relève de l'urbanisme et de l'emploi en général.

cherioux.jpgDepuis des années le Conseil Général, a clairement annoncé sa volonté que ce site se spécialise dans les domaines de la recherche, de la formation et de l'emploi.

Le président du Conseil Général  ayant exprimé le 10 février 2010, la volonté de travailler à la réhabilitation et au développement de c edomaine par la création d'une ZAC, le conseil municipal ne perds pas de temps en ayant à se prononcer ainsi le 7 avril.

La démarche s'accélère et elle se trouve sur la place publique au bon sens du terme.

Déjà sont présents, un collège, un lycée polyvalent, un centre de formation professionnelle de l'éducation nationale ( GRETA) et surtout un centre universitaire. Ce dernier rélève de l'Université Paris Est Crétaeil Val de Marne ( UPEC), anciennement dénomé Paris XII.

Sont enseignées, la chimie ainsi que les réseaux et telecomunications. Déjà sont délivrées sur place les formation de 5 licences professionelles tant au sein de l'IUT que du laboratoire (le LISSI) de cette univesité.

L'UPEC a pour ambition de déveloper sur site les formations universitaires dans le domaine de la chime, en profitant de la présence de L'ICMPE, laboratoire du CNRS implanté à cheval sur THIAIS et VITRY.

Pour sa part la ville ne peut que se réjouir que ce projet, porté par le Département, progresse dans la réflexion pour une mise en oeuvre à venir.

La ville, je n'en doute pas, sera attentive au développement des activités universitaires et à la cohérence avec la dynamique engagée dans le cadre de l'Opération d'Intérêt Nationale sur d'autres quatiers de la ville.

A cet égard le projet; qui progresse, de création d'un "Incubateur Pépinière Hôtel d'Entreprises" (I.P.H.E.) au coeur du quartier des Ardoines, à proximité du centre de recherche et de production de SANOFI AVENTIS, est dans cette même dynamique de VITRY "Territoire de Recherche et d'Innovations".

Je profite de cette note pour évoquer une récente visite du LRCCP ( Laboratoire de Recherche et de Contôle des Caoutchoucs et des Plastiques) ainsi que de l'IFOCA (Institut de Formation aux métiers du Caoutchouc) qui forme, à VITRY, tous les ans une dizaine d'ingénieurs dans ce secteur.

Cette visite était organisée dans le cadre d'une initiative commune de:

  • l'ELASTOPOLE, pôle de compétitivité implanté sur VITRY, rue AUBER,  
  • avec le laboratoire Francilien de l'Innovation porté par le conseil Régional .

Avec le nouveau Conseil Régional qui s'est installé. VItry doit voir ses projets se développer dans ces domaines stratégiques.

Par ailleurs, toujours s'agissant de cette ZAC CHERIOUX,  il est probable qu'elle permettra une augmentation de l'offre d'hébergement social pour les étudiants et spécifique pour les chercheurs de passage sur notre ville.

La procédure de création de ZAC va générer une concertation  préalable selon des modalités multiples. Je suis bien entendu à disposition pour en parler avec tous ceux qui s'intéressent à ce projet si important pour notre ville.

22/03/2009

Conseil municipal du 25 mars 2009

Un conseil municipal particulièrement important se reunit le mercredi 25 mars 2009.
Au delà de la question 1 qui porte sur le vote du budget primitif et des taux de la fiscalité locale (question 7)
le conseil devra se prononcer sur le bilan d ela concertation préalable à la création d ela Zac RN305 sud (question 21)
et sur l'approbation du dossier et la demande au prefet de création de cette zac dans le cadre de l'Opération d'Intérêt National. (question 22)

19/12/2008

suite au conseil municipal du17 décembre

Le conseil municipal du mercredi 17 décembre a été encore bien long

Le débat sur la qualité et le prix de l'eau a été long, peut être trop long. La question est essentielle, le vote du 11 decembre au sein du conseil syndical du SEDIF a été commenté mais il est appuru, parmi ceux qui se sont exprimé, que les regrets semblaient absents dans les propos de certains des intervenats. Il convient de réaffirmer haut et fort, que le choix d'un modez de gestion sous forme de régie intéressée est certainement un mauvaix choix pour tous ceux qui souhaitent que le con^trôle d ela collectivité soit plus étroit. une regie directe, comme PARIS en a fait le choix serait plus pertinent en terme de qualité et de prix du service public de l'eau potable! Parceque la délibération mise aux voix par le Maire n'était pas critique sur le service du SEDIF et de VEOLIA, il convenit bien de voter contre!

La question du recours à un prestataire extérieur pour aider les services de la ville dans la prochaine"modification" revision" du PLU, a été l'occasion d'un questionnement prononcé.
Il devient urgent qu'en bureau municipal, en commission municipale, en seance publique du conseil, les élus, et les vitryots, soient informés, consultés, associés sur les reflexions en cours au titre de l'établissement public d'aménagement du secteur Seine amont (EPAORSA) (voir ma tribune libre du bulletin municipal mensuel, publiée sur ce bloc note)

La reunion de concertation de ce jeudi 18 decembre sur la ZAC RN305 sud, a reuni pprès de 50 personnes.
Elle a permis d'entendre de vies préoccupations en terme de voirie et de circulation, une attente exaspérée d'achèvement du site propre (en son temps l'Eata n'a pas pris ses responsabilités), et un intérêt pour les possibilités en terme de logement et d'activité même si cs questions doivent être précisées.
Le calendrier annoncé, particulièrement long pour ce ype de projet, souligne la nécessité que la ville fasse pleinement pression pour que les dernières acquisitions foncières nécessaires pour le site propre soient réalisées.
Enfin cette situation illustre l'intérêt que ne tarde pas les reflexions et projets pour aménager des terrains immédiatement mutables comme ceux, dans notre ville, relevant de la SNCF..